5 conseils pour préparer son entretien d’embauche en anglais.

5 conseils pour préparer son entretien d’embauche en anglais.

Les 5 étapes pour réussir un entretien d’embauche en anglais

La maitrise de l’anglais est un prérequis dans 76% des offres d’emploi de cadres disponibles sur le marché. A ce jour, les recruteurs veulent des éléments concrets pour évaluer la maitrise de cette langue et ne se contentent plus d’un “lu, écrit, parlé” intégré dans le CV. Deux éléments servent d’évaluation : d’une part, le score au TOEIC et TOEFL, diplômes reconnus sur le plan international et d’autre part le GMAT, de plus en plus en vogue. En dehors de ces trois possibilités d’évaluation, les entreprises souhaitent valider la capacité du candidat à communiquer oralement en anglais et testent ainsi directement le postulant en situation réelle.

Vous trouverez ci-dessous les 5 conseils pour se préparer au mieux à son entretien d’embauche en anglais :

  • 1: Mémoriser le vocabulaire technique

Établissez à l’avance une liste des sujets et questions pouvant être abordés au cours de l’entretien. Vous pourrez ainsi apprendre le vocabulaire dont vous aurez besoin pour comprendre votre interlocuteur et développer votre argumentation. Sur la base de cette liste de mots, vous pouvez vous rendre sur votre moteur de recherche favori pour écrire des fiches papiers et commencer l’apprentissage de ce vocabulaire “technique”. Vous pouvez utiliser les livres mentionnés ci-dessous qui reprendront le vocabulaire à maitriser, afin de réussir votre entretien d’embauche en anglais.

  • 2: Entretien d’embauche en anglais : parler lentement et articuler

Rien ne sert de parler en “Yoghourt” ou d’entonner un accent pastiche américain pour tenter d’impressionner son interlocuteur. Il est recommandé de faire preuve d’humilité, d’articuler ses mots et de parler lentement afin d’être certain de valider son image. Par ailleurs, s’il vous arrive de ne pas comprendre une question posée, il est recommandé de demander à son interlocuteur de répéter ou de reformuler sa question plutôt que d’embrayer sur une réponse erronée ou hors-propos. Il est préférable de parler lentement, mais d’être compris, plutôt que de chercher à aller à toute allure, et finalement ne pas voir son message positivement interpreté par votre interlocuteur. Dernier point, il faut savoir que l’on comprends plus lentement que l’on ne parle. C’est d’ailleurs pourquoi les politiques prennent le temps d’articuler lors de leurs discours. Faites-donc de même pour votre entretien d’embauche.

  • 3: Se préparer aux questions les plus posées

Comme dans le cadre d’un entretien classique en français, vous serez probablement confronté à une des dix questions les plus posées en entretien d’embauche. Sur la base de ces questions, nous vous recommandons de préparer un écrit afin de répondre, notamment pour peaufiner le vocabulaire, puis de vous entrainer à l’oral, de préférence avec une personne ayant une excellente maitrise de la langue anglaise. Attention : vous serez jugés sur vos capacités linguistiques mais également sur le sens de vos réponses. Montrez leurs que vous arriverez à être efficace lorsque vous serez en situation professionnelle, et que l’on pourra vous comprendre, mais que vous serez aussi en capacité de faire passer des messages.

  • 4: Travailler son écoute pour comprendre les questions

Comprendre les questions posées reste toujours une source d’appréhension. Une technique utile pour préparer son oreille à la langue de Shakespeare est de visionner intensivement séries et films en anglais, et ce, plusieurs heures par jour avant la date de votre entretien ; pour approfondir votre préparation, vous pouvez ajouter les sous-titres en anglais afin de développer votre vocabulaire. Vous verrez les premiers signes de progression apparaître au bout de deux semaines.

  • 5: Pratiquez votre entretien d’embauche avec un Native Speaker

S’exprimer en anglais n’est pas seulement une question de grammaire ou de vocabulaire, c’est aussi la fluidité de votre élocution. Obtenir cette fluidité le jour-J nécessite une préparation bien longtemps à l’avance jusqu’à plusieurs semaines pour certains. Il est recommandé de se préparer avec un Native English Speaker, vos progrès n’en seront que plus importants. Il y a maintenant des sites internet qui vous permettent de rencontrer des étudiants qui vous feront répéter (contre rémunération) votre entretien d’embauche en anglais.

Ci-dessous, nous avons réalisé une sélection de livres qui peuvent vous aider à mettre toutes les chances de votre côté, afin de réussir au mieux votre entretien d’embauche en anglais.

En espérant que ces lectures vous soient bénéfiques pour arriver prêt le jour J à vos entretiens d’embauches en anglais. N’oubliez pas qu’il ne faut pas s’y prendre à la dernière minute et chercher à anticiper au maximum sa préparation. A détailler dans les commentaires: et vous, quelles sont vos recommandations pour arriver prêt à un entretien en anglais ?

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner les meilleurs conseils pour réussir. Je donne des tuyaux sur le monde de l'entreprise & de l'informatique, qui sont intimement liés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend