Comparatif des 9 meilleurs moteurs de recherche pour offres d’emplois

Vous cherchez un moteur de recherche pour trouver un CDI ? Voici notre comparatif des 9 plus grands moteurs de recherche d’emploi en France. 

Comparatif des 9 meilleurs moteurs de recherche pour trouver un emploi

Vous démarrez votre recherche de travail, et commencez à passer des heures sur Internet afin de trouver le job de rêve. Et là, une multitude de moteurs de recherche s’offrent à vous. Pas de panique, car nous avons sélectionné les 7 moteurs de recherche qui sont les plus pertinents pour trouver un emploi.

Monster, le leader généraliste des moteurs de recherche d’emplois en France

Avec 210 000 postes proposés dans le monde, Monster est un des poids lourds du recrutement en France. Bien que principalement positionné sur l’Ile-de-France, et dans les métiers de l’Informatique, du Commerce, et de la Finance et Comptabilité, les offres d’emplois sont à 90% en CDI. Ce comparateur d’offres d’emploi se revendique comme celui proposant la sélection la plus large de jobs en France. Point particulièrement intéressant, Monster propose de déposer son CV en ligne, afin de le laisser consultable par les recruteurs,  et propose également aux candidats de candidater aux annonces en 1clic, directement depuis l’offre d’emploi. Autre point, les entreprises, qui paient pour se mettre en avant, ont un espace dédié dans lequel elles présentent les différents métiers, ce qui peut s’avérer instructif pour découvrir un secteur d’activité. Autre avantage de Monster : le site étant international, il est intéressant à consulter pour les personnes qui souhaitent s’expatrier, et rechercher un poste à l’étranger, puisqu’en deux clics, il est possible de visionner les résultats dans d’autres pays.

Notre notre : 9/10.

Notre avis: Monster est une valeur sure, même s’il reste principalement limité aux postes en région Ile de France. Monster est à privilégier pour les cadres débutants et intermédiaires.

Indeed, le Metamoteur qui agrège les offres d’emploi

Comme le titre l’indique, Indeed est un agrégateur d’offres d’emploi. C’est à dire qu’il récupère les offres publiées sur les autres plateformes de recherche, afin de les proposer à la consultation. Ce modèle fait qu’il regroupe des offres qui n’ont pas été créé sur son site par l’entreprise concernée, car il va directement sur les sites institutionnels des entreprises pour les récupérer (sans demander la permission). La conséquence est qu’il est quasiment impossible de candidater directement depuis le site, puisqu’il redirige vers le site qui a posté initialement. Il vous faudra alors vous inscrire sur chacun des sites concernés. Du coup, la simplicité annoncée initialement peut vite se retrouver en opération fastidieuse pour se créer un profil chez toutes les entreprises ciblées, afin d’être en mesure de soumettre votre CV. Dans les points positifs, le site a une palette très large d’offres, puisqu’il propose 43 000 postes en CDI sur la région parisienne, ce qui en fait un des sites emplois les mieux dotés en la matière. A noter que le site s’adresse à tout le monde, c’est à dire toutes les personnes à la recherche d’un travail, quelque-soit leurs formations ou leurs aspirations professionnelles. Depuis quelques temps, Indeed propose aux internautes de noter les entreprises, fonctionnalité maintenant disponible chez quasiment l’intégralité des acteurs sur le marché.

Notre note : 8/10

Notre avis : inutile de se créer son CV dans la base, puisque cela vous sera inutile, mais à l’inverse, intéressant pour découvrir des offres dans des entreprises que l’on ne connait pas.

APEC, le site d’annonces d’emploi, privilégié des cadres

Avec 35 000 offres d’emploi à destination des cadres, l’APEC est le chouchou des salariés CSP+ à la recherche d’un poste à responsabilité dans le secteur privé. 1 500 entreprises font appel à cette plateforme, qui bénéficie d’une grande notoriété en France, avec une spécialisation marquée dans le secteur de l’Informatique, de la Banque, de la Recherche et dans le Commercial et Marketing. A travers de nombreux spots TV , l’APEC vise particulièrement les jeunes diplômés en leurs proposants du contenu spécifique afin de les accompagner vers l’emploi. L’APEC se targue d’être la plateforme privilégiée des chasseurs de tête, et propose également de déposer son curriculum vitae en ligne, afin d’être en mesure de candidater en quelques secondes aux annonces. Point différenciant : l’APEC propose des rendez-vous coaching, afin d’aider les cadres dans leurs carrières, et les accompagnent s’ils souhaitent effectuer un changement d’orientation professionnelle. Dernier point, le site propose de nombreuses études statistiques sur les tendances du recrutement, notamment à l’aide un observatoire qu’ils ont créé, et en conséquence, l’APEC met ces documents en libre consultation sur son site Internet.

Notre note: 8/10.

Notre avis : Nous recommandons l’APEC pour les jeunes diplômés, les cadres en recherche de changements professionnels, ou tout simplement, ceux qui cherchent un emploi très qualifié dans ses secteurs d’activités de prédilection (voir plus haut).

LinkedIn, pour les cadres présents sur le réseau social des professionnels

Initialement un réseau social pour faire du networking entre professionnels, LinkedIn a peu à peu évolué son offre (bien avant son rachat par Microsoft) pour offrir une véritable plate-forme de recherche d’emploi à destination des cadres. L’avantage de LinkedIn (versus tous les autres moteurs de recherche d’emploi) est qu’il connait précisément votre parcours (à travers le CV que vous avez déposé), et pousse ainsi uniquement des offres d’emploi susceptibles de vous intéresser. Et comme nous nous connectons sur LinkedIn chaque semaine, pour ne pas dire chaque jour, le site est devenu la solution numéro 1 pour débaucher des personnes qui ne sont pas à la recherche d’emploi. Effectivement, LinkedIn vous pousse des offres d’emploi, même si vous n’êtes pas en position d’écoute du marché. En conséquence, les chasseurs de tête prennent un abonnement premium (à partir de €89/mois), et l’utilisent pour contacter à travers la messagerie, les cadres susceptibles d’intéresser leurs clients. A savoir que les offres d’emploi présents sur LinkedIn sont prioritairement des offres dans le secteur tertiaire et à destination des cadres. Ils sont néanmoins très qualitatifs, avec des propositions pour des postes de hauts-managers et dirigeants, alors que ces offres n’apparaissent généralement pas sur les sites classiques. Une raison à cela: les entreprises peuvent permettre, uniquement aux profils qui les intéressent, de voir l’offre, ce qui est très intéressant pour elle, car elles souhaitent en général rester très discrètes sur les arrivées et départs des cadres des plus hauts-placés.

Notre note: 8/10

Notre avis: Indispensable pour les cadres du tertiaire. Il faut penser à avoir son profil bien à jour, même si l’on est pas en situation de recherche, car un recruteur peut à tout moment consulter votre page.

 

RégionsJob, pour ceux qui cherchent à travailler en province

RegionsJob revendique de proposer 78 000 postes en province, dont 1 400 postes en alternance et 2 200 stages pour les étudiants. Il s’agit là d’un moteur de recherche dédié à la recherche d’un poste en province, même s’il est possible, d’y trouver un job en région parisienne. La majorité des recruteurs sont les entreprises en direct, et non des cabinets de chasseurs de tête, comme l’on peut retrouver sur les sites à destination des parisiens. D’ailleurs, avec 11 000 postes proposés, c’est bien en région parisienne que le site propose le plus grand nombre d’annonces, mais cela n’est pas surprenant, puisque l’économie française est largement concentrée sur la capitale. Le point différenciant est que RegionsJob propose un espace de formation, regroupant les coordonnées des organismes de formations avec les métiers proposés. Cela est d’autant plus utile que de nombreux français sont obligés de se réorienter, afin d’être en mesure de trouver un emploi dans la zone géographique de leurs cœurs.

Notre note : 7/10.

Notre avis: A ceux qui veulent quitter la région parisienne, et dénicher un poste de cadre en province, voilà la plate-forme idéale. Également, pensez à bien consulter la rubrique « formation », vous y trouverez de nombreuses informations qui peuvent s’avérer très utiles.

Pole Emploi, le site gouvernemental pour les chercheurs d’emploi

Le site Internet du Pole Emploi propose plus de 600 000 offres d’emploi, à l’heure où nous écrivons ces lignes, avec une bonne moitié en CDI, une quart en CDD, et le reste est partagé entre les postes de profession libéral, de saisonnier, d’intérimaires, d’intermittents du spectacle ou encore de reprise d’entreprise. Il s’agit là du panel de postes disponibles le plus large de France, avec une très large représentativité sur tout le territoire. A noter que les offres s’adressent prioritairement aux personnes peu qualifiés, jusqu’au bac+2, puisque le site propose uniquement 32 000 postes pour les cadres, tandis que certains sites spécialisés sur ce créneau en propose plus de 200 000. La création des offres est en libre accès et est gratuite pour toutes les entreprises. Par ailleurs, il n’est pas obligatoire d’être chômeur et bénéficiaire d’allocations chômage afin de pouvoir candidater. Par ailleurs, l’administration y publie régulièrement des offres de poste, et peuvent intéresser les personnes qui souhaitent intégrer la fonction public, sans passer le concours de fonctionnaire.

Notre note: 6/10

Notre avis : Idéal  pour les personnes peu qualifiées à la recherche d’un poste d’employé ou d’ouvriers. Si vous êtes cadre, nous vous conseillons de passer votre chemin, et de confier votre recherche à un autre moteur de recherche.

Cadremploi, le challenger pour les offres à destination des cadres

Fondé en 1991, suite à un regroupement de cabinets de chasseurs de tête, dans le but de pourvoir leurs offres d’emplois. Les cabinets de recrutements sont payés par l’employeur à l’emploi pourvu. Ainsi, historiquement à destination de ces cabinets, Cadremploi, a peu à peu dévié de son objectif initial, pour devenir une plate-forme d’emploi généraliste à destination des cadre, et proposant aux entreprises de déposer directement leurs offres de jobs. Le site revendique proposer 12  000 offres d’emploi, dont les recruteurs paient un minimum de 870 euros pour afficher une offre pendant 4 semaines. Le site se différencie en proposant des espaces privées aux entreprises, afin qu’elles puissent présenter leurs politiques salariales, et se faire voir sous le plus bel angle. Le site propose d’ailleurs les statistiques entreprises laissées par les salariés sur Viadeo, ce qui donne du contenu indépendant à ces pages de présentations. Par ailleurs, de nombreuses interviews vidéos sont proposés, sur les différents métiers d’une entreprise, ce qui permet de se faire son avis, à distance, sur la réalité du job.

Notre note : 6/10.

Notre avis: Si vous êtes un cadre du secteur privé, il est indispensable d’aller y faire un tour. Sinon, vous pouvez passer votre chemin.

Jooble, le moteur de recherche international qui s’attaque à la France

Le moteur de recherche d’emploi en grand développement sur le marché français est Jooble. Lancé en Mars 2007 depuis l’Ukraine, ce portail de recherche d’emploi à connu une croissance très forte à l’international avec une présence dans une dizaine de pays. Son succès est notamment dû à son très large portefeuille d’emplois disponibles, et également à son interface simplissime, qui fait grandement penser à celle de Google. Son objectif est d’ailleurs de référencer le plus grand nombre de postes, du barman au cadre financier, afin de pouvoir capter tous les chercheurs d’emplois, quel que soit leurs vélites de carrières ou leurs recherches géographiques. Pour augmenter sa base d’annonces, le site agrège d’autres comparateurs d’emplois, et propose les résultats sur son site Internet. Idéal pour avoir une vision étendue des possibilités sur le marché de l’emploi, sans prendre le risque de passer à côté d’une annonce.

Notre note : 5/10.

Notre avis: Une excellente solution, du fait de son portefeuille très large d’annonces, à utiliser en complément d’un moteur de recherche sectoriel.

Explication sur la méthodologie de ce comparatif entre moteurs de recherche

L’objectif de cet article était de réaliser un comparatif de l’ensemble des moteurs de recherche destiné aux offres d’emploi qui existent sur Internet. Il en existe plus d’une dizaine en France, et peuvent être institutionnel (celui du pole emploi), sectoriel (exemples métiers de la restauration), par zone géographique (exemple RegionsJob), Généraliste (exemple Monster), à destination de catégorie de travailleurs (exemple Cadremploi à destination des cadres), ou un réseau social (Linkedin ou Viadeo) ou encore agrégateur d’offres d’emploi (par exemple Jooble). Comme la palette des possibles est large, nous avons essayé d’évaluer chacun d’entre eux, en y analysant des critères qualitatifs (exemple typologie d’offres présentes) ou quantitatifs (nombre d’offres sur le site) dans le but d’en tirer une note sur 10. Évidement, cette note peut être sujette à discussion. La deuxième objectif est de vous faire découvrir des sites dont vous n’aviez pas connaissance, et ainsi, vous permettre de découvrir des offres auxquels vous n’auriez pas pensé. A noter que le fait de poster une offre est payant pour l’entreprise (sauf sur le Pole Emploi),et en conséquence, les offres ne sont pas présentes sur tous les sites, comme à l’inverse, tous les sites ne proposent pas toutes les offres d’emploi disponible sur le marché français.

Pour aller plus loin:

Il existe d’autres plate-formes pour chercher un emploi comme Keljob, Trovit, Viadeo

Si vous avez des questions techniques sur la recherche d’emploi, vous pouvez les poser dans les commentaires ci-dessous :

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner les meilleurs conseils pour réussir. Je donne des tuyaux sur le monde de l'entreprise & de l'informatique, qui sont intimement liés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend