Les 9 critères techniques dans le choix d’une chaise romaine

Les 9 critères techniques dans le choix d’une chaise romaine

Si vous réfléchissez à vous équiper d’une chaise romaine, afin de faire votre propre musculation à domicile, voici les critères techniques à prendre en considération dans votre choix :

  1. 1. Solidité de la barre de traction

La barre de tractions est l’une des pièces maîtresse d’une chaise romaine, car elle permet au sportif d’effectuer tous les exercices de musculation de la partie supérieure du corps comme les biceps, les muscles dorsaux, les triceps, les pectoraux et surtout les abdominaux. Avant de choisir une chaise romaine, il convient de s’assurer de la solidité de la barre de traction afin d’éviter les accidents. Il faut par exemple vérifier la charge maximale supportée par la barre ainsi que sa rigidité.

  1. Un appareil tout en un

La chaise romaine permet de travailler essentiellement les muscles de la partie supérieure du corps, mais il renforce également tous les autres muscles. C’est pour cette raison que la chaise romaine est un équipement incontournable pour les culturistes à la recherche de la perfection. On peut pratiquement tout faire avec cet appareil. Lors du choix, il faut opter pour  l’équipement  qui permet de cibler un maximum de groupe de muscles. N’oublions pas qu’en matière de musculation, la performance dépend essentiellement de la possibilité de varier les mouvements. Enfin, à savoir que certains appareils permettent de stocker vos disques de musculation à son pied.

  1. Elle doit être réglable

La chaise doit être ajustable pour plus d’efficacité et de confort durant les exercices. En effet, Il faut ajuster régulièrement la chaise selon le mouvement effectué. Pour les professionnels plus particulièrement, ce critère est très important pour que chaque exercice  soit effectué correctement et avec précision. Toutefois, il faut toujours s’assurer que le matériel s’adapte à votre poids et taille afin d’éviter les douleurs aux pieds durant la réalisation des mouvements.

  1. La stabilité de la chaise

Lors du choix d’une chaise romaine, l’équilibre et la stabilité sont des critères de choix décisifs. En effet, le risque d’accident est très important en cas d’instabilité. De plus, le pratiquant  peut manquer de concentration. Ce qui aura un impact sur sa performance. Pour s’en assurer, vous pouvez faire un essai sur place, mais il faut également s’assurer que la chaise dispose des pieds antidérapants. Ce qui permet d’éviter non seulement les risques de glissade durant les exercices, mais aussi les rayures de votre sol.

  1. Présence d’un rack à squat

Le rack à squat est un pilier qui permet de poser en toute sécurité les barres olympiques. Comme le reste de l’équipement, il est conçu avec de l’acier très solide. Il faut vérifier qu’il soit suffisamment robuste et bien stable, car un accident grave peut subvenir si jamais la charge se détache pendant que vous faites votre développé couché. Normalement, il doit être doté d’une plastique à son extrémité pour amortir les coups et ralentir l’usure résultant du frottement. Il faut cependant préciser que la hauteur du rack n’est pas réglable. Par conséquent, une personne de grande taille peut ressentir plus de difficulté lors du squat. Ce détail est à vérifier.

  1. Facilité d’installation

La chaise romaine convient parfaitement, que vous soyez un sportif professionnel ou un simple particulier qui veut renforcer ses muscles. La chaise romaine s’installe très facilement. De plus, comme il est peu encombrant, vous pouvez le mettre dans toutes les pièces. Avec l’aide de la notice, vous devrez vous en sortir sans trop de mal. Il faut cependant être très rigoureux lors du montage, afin d’éviter un éventuel endommagement du matériel.

  1. Présence d’un banc de musculation

Toutes les chaises romaines ne sont pas nécessairement équipées d’une chaise. Les options peuvent varier selon le modèle. Avant le choix de votre appareil, il est nécessaire de bien déterminer votre objectif. Ainsi, votre investissement sera à la hauteur de vos attentes. Avec un banc pliable, vous pouvez effectuer des exercices d’abdos, le développé couché ou le renforcement des pectoraux. Comme le banc de musculation est pliable, il est très facile de ranger votre matériel, même si votre espace n’est pas suffisamment grand.

  1. Importance des poignées de pompe

Les poignées de pompe se situe au niveau des pieds. Elles permettent d’accroître l’amplitude des mouvements. Soit, une meilleure performance. Ces poignées sont très pratiques pour ceux qui veulent développer suffisamment leurs pectoraux ou triceps. De plus, ils permettent d’éviter les blessures des coudes et des poignées en cas de glissade durant vos séries de pompe. Il serait préférable si elles sont rembourrées avec des matières en mousse. De cette façon, vous éviterez les ampoules sur les mains.

  1. Chaise démontable

Cette option est très intéressante, car le montage prend à peine quelques secondes. Vous n’aurez besoin d’aucune vis ni d’autres matériels pour son installation. Après usage, vous pouvez les ranger en toute discrétion ou le transporter où vous voulez. La chaise romaine vous permet d’effectuer plusieurs séries d’exercice de musculation allant d’un simple étirement en passant par les abdos jusqu’aux pectoraux et triceps. Ce genre de chaise présente généralement en différents modèles. Vous pouvez même trouver des modèles muraux pour ne pas encombrer votre pièce.

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner les meilleurs conseils pour réussir. Je donne des tuyaux sur le monde de l'entreprise & de l'informatique, qui sont intimement liés !