paire de jumelle

Comment choisir sa Paire de Jumelles ? [Tuto]

Si vous souhaitez vous équiper d’une paire de jumelles, voici les critères techniques à prendre en considération lors de votre achat :

1. La taille des objectifs

Pour simplifier, les jumelles sont réparties en catégories compactes, moyennes et grandes, en fonction de la taille de leurs objectifs (le deuxième chiffre dans les noms de modèles). Notez toutefois que des variations dans l’optique, la conception et la construction peuvent faire en sorte que des modèles ayant des lentilles d’objectif de même taille diffèrent en taille et en poids. On distingue :

  • Jumelles compactes : La taille de l’objectif est inférieure à 30 mm.
  • Jumelles de taille moyenne : La taille de l’objectif est comprise entre 30 et 40 mm.
  • Pleine taille : La taille de l’objectif est supérieure à 40 mm.

Si les jumelles doivent être rangées dans votre sac, les modèles légers et compacts sont les plus appropriés. Les modèles de taille moyenne peuvent vous donner des images plus lumineuses et être plus confortables à tenir pendant de longues périodes. Cela peut changer avec les jumelles de taille normale, que certaines personnes trouvent trop lourdes pour les tenir pendant de longues périodes.

2. La puissance de grossissement

La plupart du temps, vous aurez à choisir entre un grossissement de 8 ou 10, mais vous pouvez également trouver des modèles avec des grossissements inférieurs ou supérieurs.

    Jumelles de puissance 8 : Un champ de vision plus large

    Jumelles à 10 grossissements : Un regard plus proche et plus détaillé

Les paires de jumelles de 8×25, 8×32 et 8×42 offrent le même grossissement : Un objet apparaîtra 8 fois plus proche qu’il ne le serait pour votre œil non assisté. Si l’on peut penser qu’un grossissement plus important est toujours préférable, ce n’est pas toujours le cas. Étant donné que le grossissement amplifie également le mouvement de vos mains, les jumelles dont le pouvoir de grossissement est supérieur à 10 rendent difficile une vision stable. Elles constituent donc un mauvais choix si vous vous trouvez sur un bateau ou une autre plate-forme mobile.

3. Le champ de vision

La puissance du grossissement a également un effet direct sur votre champ de vision (un faible grossissement l’élargit, un fort grossissement le rétrécit). Un champ de vision plus étroit peut rendre plus difficile la localisation d’objets petits et/ou en mouvement (comme les oiseaux) lorsque vous effectuez un balayage à grande distance. Ce champ de vision plus étroit laisse également passer moins de lumière, de sorte que les images seront légèrement plus sombres.

Étant donné que d’autres facteurs, comme la conception de l’oculaire, jouent également un rôle, la spécification du « champ de vision » est celle qu’il faut vérifier pour obtenir une image réelle. Cette spécification indique la largeur de la zone que vous pouvez voir d’un coup d’œil, à 1 000 mètres de l’endroit où vous vous trouvez.

4. Le diamètre de l’objectif

Le diamètre des lentilles d’objectif joue un rôle clé dans la quantité de lumière que vos jumelles peuvent recueillir. Pour deux paires de jumelles ayant par ailleurs exactement les mêmes spécifications, la paire dont les lentilles d’objectif sont plus grandes captera plus de lumière, offrant ainsi une image plus lumineuse.

Les jumelles dotées d’une optique de meilleure qualité auront également des images plus lumineuses)

5. La taille de la pupille de sortie

En termes simples, un chiffre plus élevé signifie des images plus lumineuses. Un chiffre plus élevé indique une meilleure visualisation dans des situations de faible luminosité, et il sera plus facile de maintenir une image complète d’un objet si vos mains bougent ou tremblent.

La taille de la pupille externe est calculée en divisant le diamètre des lentilles de l’objectif par le nombre de grossissements. Pour des jumelles 8×42, 42 divisé par 8 équivaut à un diamètre de la pupille de sortie de 5,25 millimètres. Il indique la taille du faisceau lumineux qui atteint vos yeux, dont la pupille varie d’environ 2 mm en pleine lumière à 7 mm dans l’obscurité totale.

Pour les situations de faible luminosité, une pupille de sortie de 5 mm ou plus est bonne : À l’aube, au crépuscule ou avec une couverture arborée dense, avoir un nombre élevé de pupilles de sortie peut faciliter l’observation. Pour l’observation en plein jour, la taille de la pupille de sortie est moins importante car presque toutes les jumelles offrent des pupilles de sortie supérieures à 2 millimètres.

6. Le relief oculaire

Le relief oculaire est la distance entre un oculaire et votre œil lorsque l’ensemble du champ de vision est visible. Il s’agit d’une spécification essentielle si vous portez des lunettes. Si vous portez des lunettes, recherchez un dégagement oculaire de 11 mm ou plus.

La plupart des jumelles ont des oculaires réglables qui vous permettent de les régler sur leur valeur maximale de dégagement oculaire (la spécification indiquée). Cela se fait généralement en abaissant les œilletons en caoutchouc ou en tournant un collier pour raccourcir les oculaires.

7. L’usage de la paire de jumelles

Voici les quatre principales utilisations d’une paire de jumelles :

  • Jumelles pour le sac à dos et la randonnée : Comme la taille et le poids dans un sac à dos sont des préoccupations majeures, il vous faut des jumelles compactes avec un grossissement de 8 ou 10 et un diamètre d’objectif inférieur à environ 28 (8×25, 10×25, 8×28 et 10×28 sont tous de bons choix).
  • Jumelles pour l’observation des oiseaux : En supposant que vous soyez moins préoccupé par la taille et le poids, vous pouvez vous tourner vers des modèles de taille moyenne et de taille normale (les jumelles 8×32 et 8×42 sont populaires auprès des ornithologues). Bien qu’un grossissement de 10 puissances puisse sembler utile pour observer un petit animal, une paire de jumelles identiques avec un grossissement de 8 aura un champ de vision plus large, ce qui est essentiel pour localiser les oiseaux.
  • Jumelles pour l’observation des baleines, des animaux sauvages et des safaris : les modèles les plus populaires sont les 8×32, 8×42, 10×32 et 10×42. Choisissez un grossissement plus élevé (10 plutôt que 8) lorsque vous risquez d’être loin des animaux. Choisissez un modèle de taille moyenne (objectif de 32 mm) plutôt qu’un modèle de taille normale (objectif de 42 mm) si vous voulez quelque chose d’un peu plus compact.
  • Jumelles pour le canotage : si vous allez sur l’eau à bord d’un canoë, d’un kayak, d’un SUP ou d’un bateau d’observation des baleines, il est préférable d’opter pour un faible grossissement (8 ou moins), car un grossissement plus important (10) peut rendre l’observation stable difficile. Le choix d’un modèle étanche est également une bonne idée, pour des raisons évidentes. 8×32 est une taille populaire.

Les paires de jumelles les plus vendues sur Amazon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.