Menu Fermer

Choisir sa cuissarde de pêche via 7 critères

cuissarde peche

Si vous souhaitez aller pêcher en rivière (ou en lac), et que vous souhaitez vous approcher au maximum des poissons, et bien voici les 7 critères techniques dans le choix d’une cuissarde de pêche :

1. Le lieu et le mode d’utilisation

Tout d’abord, vous ne trouverez pas un seul jeu de cuissardes idéal pour toutes les situations.

  • Les cuissardes de poitrine en néoprène très résistantes qui sont idéales pour la pêche à la truite arc-en-ciel en début de saison vous feront surchauffer en été lorsque vous pêcherez l’achigan à petite bouche sur votre rivière préférée.
  • De même, ces bottes cuissardes légères ne seront pas aussi efficaces que les bottes cuissardes sur tous les ruisseaux d’été, sauf les moins profonds. Donc, si vous accordez de l’importance au confort, vous devrez peut-être acheter plus d’une paire pour vous permettre de passer la saison de pêche à la ligne.
  • L’utilisation au printemps et en automne, par exemple, exige une paire de cuissardes isolées, sauf dans les eaux les plus chaudes. En été, un vêtement respirant et léger peut suffire. Et si les eaux dans lesquelles vous pêchez exigent une immersion profonde (voir nager), vous pouvez exclure les cuissardes.
  • Les cuissardes à hauteur de la taille ou les pantalons sont, bien sûr, un compromis entre les deux, vous permettant de patauger aussi profondément que la plupart des pêcheurs sont à l’aise avec, sans porter une veste de pêche à la mouche courte. Bien sûr, il y a d’autres éléments à considérer lorsque l’on fait son choix. Les matériaux et la qualité sont deux autres éléments à prendre en considération.

2. Les matériaux qui composent la cuissarde

  • Les cuissardes à bottes en caoutchouc sont lourdes, plus rigides et moins confortables. Ils ne sont pas non plus respirants, ce qui signifie que lorsque vous transpirez, l’humidité n’a nulle part où aller puisque le matériau la retient. Et, ne vous y trompez pas, portez des cuissardes en caoutchouc et vous transpirerez beaucoup. D’un autre côté, les cuissardes en caoutchouc sont faciles à réparer, résistantes et, comme elles sont relativement bon marché, vous ne pleurez pas trop quand elles sont finalement usées. Pour les pêcheurs qui ont un budget limité ou qui ne pratiquent la pêche à l’eau qu’occasionnellement, elles peuvent être un bon choix.
  • Les cuissardes de pêche en toile ont des caractéristiques similaires à celles du caoutchouc, mais elles sont plus résistantes. Elles peuvent également être plus rigides, plus chaudes et un peu plus lourdes, selon la qualité de leur isolation. En général, elles durent plus longtemps que les cuissardes fabriquées dans les trois autres matériaux. Elles prennent tout leur sens lorsque vous pêchez dans des eaux broussailleuses où les perforations potentielles sont présentes à chaque tournant. Ce sont également les cuissardes de choix, si elles doivent être utilisées pour un double emploi dans la chasse aux canards.
  • Les cuissardes en néoprène sont, sans aucun doute, le matériau de cuissarde le plus populaire aujourd’hui. Il s’agit essentiellement du même matériau que celui utilisé pour fabriquer les combinaisons de plongée. Ils sont disponibles dans une gamme d’épaisseurs allant d’environ 3,5 à 5 millimètres ou plus. Plus l’épaisseur de la paroi du wader est importante, plus l’isolation, le poids et la durabilité sont élevés.

3. L’aération

Enfin, et surtout, il y a les cuissardes offrant de bonnes conditions d’aération. Elles sont, en règle générale, légères et confortables. Comme leur nom l’indique, elles évacuent la transpiration, ce qui signifie que vous n’êtes pas humide à la fin de la journée. Une paire de cuissardes aérée de qualité est plus chère, mais vous payez pour un niveau de confort et une légèreté que vous ne trouverez pas dans d’autres matériaux de cuissardes.

Les cuissardes aérées ne sont pas vraiment conçues pour le temps froid, mais lorsqu’elles sont portées avec un pantalon de wading ou des couches de base supplémentaires, un pêcheur peut se débrouiller très bien dans les eaux froides de l’hiver et de l’automne.

4. La configuration et le poids

Les bottes à semelles en feutre offrent un excellent pouvoir d’adhérence sur les surfaces glissantes tandis que les semelles en caoutchouc sont meilleures pour les fonds de boue, s’accrochent hors de l’eau et sont plus faciles à nettoyer que le feutre.

Le nombre d’options de pataugeage dont vous disposez de manière réaliste dépend toutefois des eaux dans lesquelles vous pêchez et c’est un élément dont vous devez tenir compte. Par exemple, dans certains endroits, les courants violents rendent très dangereux l’utilisation des bottes cuissardes – il est possible de s’enfoncer dans l’eau et d’être emporté par le courant. Bien qu’ils puissent être plus lourds et moins appropriés pour les chaudes journées d’été, ils vous offrent également plus d’options, ce qui est toujours une bonne chose.

5. Cuissarde à bas ou à bottes

Si vous choisissez des cuissardes à la taille ou à la poitrine, vous avez également la possibilité d’acheter des cuissardes à bas ou des cuissardes à bottes.

Les cuissardes à bas exigent que le pêcheur achète des bottes ou des chaussures de wading pour aller par-dessus le bas de la cuissarde. Cela signifie que vous pouvez trouver des chaussures qui sont non seulement confortables mais aussi adaptées à différentes conditions. Par exemple, les bottes de wading à semelle en feutre sont parfaites sur les surfaces glissantes, tandis que les semelles cloutées aident à adhérer à la boue et aux rochers. Les semelles extérieures en caoutchouc sont plus faciles à nettoyer. Un nettoyage plus facile signifie que vous avez moins de chance de contaminer ou d’introduire des espèces potentiellement dangereuses dans de nouvelles eaux, et c’est une considération réelle si vous pêchez dans de nombreuses eaux différentes.

Ainsi, si les bottes ou les chaussures de wading représentent une dépense supplémentaire, elles permettent d’avoir la bonne semelle pour différentes eaux, si vous achetez plus d’une paire. Et les bottes sont transférables d’un wading à l’autre si vous en avez plus d’une paire.

6. La hauteur des cuissardes

Il existe trois hauteurs différentes :

  • Les cuissardes à hauteur de hanche : Les cuissardes de hanche sont l’option la plus courte disponible pour les pêcheurs. Ressemblant à une paire de jambières, les cuissardes sont dotées de deux jambes séparées qui s’attachent à votre ceinture pour les empêcher de tomber lorsque vous ramassez vos trophées. Les cuissardes sont idéales pour les pêcheurs qui ne s’aventurent que dans des cours d’eau peu profonds ou des ruisseaux à faible courant, car elles peuvent protéger confortablement des eaux jusqu’à la hauteur des genoux ou des cuisses. Ce style peut également être utile pour la mise à l’eau des bateaux, la recherche de palourdes et la chasse dans des conditions marécageuses.
  • Les cuissardes à hauteur de taille : Également appelé pantalon de wading, ce type de wading offre aux pêcheurs un peu plus de protection que la cuissarde à hauteur de hanche mentionné précédemment. Ressemblant à un pantalon ample, les cuissardes à hauteur de la taille peuvent être portées avec une ceinture ou des bretelles.
  • Les cuissardes à hauteur de poitrine : Bien qu’ils soient les plus hauts disponibles, les de poitrine sont le choix le plus polyvalent pour les pêcheurs. Ce vêtement d’une seule pièce utilise des bretelles intégrées pour le maintenir en place et permet aux pêcheurs de pêcher dans des rivières dont le niveau atteint la hauteur de leur poitrine.

7. Les conditions de pêche

Lorsque vous choisissez les cuissardes de pêche à ajouter à votre équipement, pensez aux conditions dans lesquelles vous allez lancer. S’agira-t-il d’une eau lente ou d’un courant plus rapide ? Quelle sera la profondeur des cours d’eau ? Voilà quelques considérations à ne pas négliger lorsque l’on s’apprête à faire son choix.

8. Les cuissardes de pêche les plus vendues

Voici les marques de cuissarde pêche actuellement les plus vendues en France :

Si vous avez des questions / suggestions, vous pouvez le faire dans les commentaires ci-dessous :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *