Top 7 banques (moins chères) en trading d’actions

Vous voulez acheter des actions ? Oui, mais vous aimeriez payer le moins de frais possible ? Et avoir une plateforme facile d’utilisation ? Afin de pouvoir faire des aller-retours et éventuellement de copier/coller les stratégies des meilleurs traders ? Bref, voici mon classement des banques en ligne les moins cher, afin d’acheter et revendre ses actions.

Les 7 banques (les moins chères) pour acheter des actions

Mon classement des banques les moins chères pour acheter des actions (et faire du trading en ligne).

  • 1.     Binck.fr, la moins chère du marché

Bien qu’il soit une institution dédiée aux investisseurs actifs, Binck.fr est également adapté aux autres types de profils. Les tarifs des courtiers y sont assez modérés vu qu’ils dépendent exclusivement du montant de l’ordre et ne comprennent ni droits de garde, ni frais d’inactivité. Le coût des ordres sur les places étrangères est peu onéreux.

L’institution met l’accent sur les services aux clients. Elle propose des formations de trading en ligne, des instruments d’analyse performants et d’autres outils techniques comme la programmation d’alertes et la possibilité d’utiliser gratuitement des applications mobiles.

les frais : Pour 1000€, les frais d’achat d’actions sont de 2.50€. Une des moins chers du marché !

  • 2.     Boursorama banque

Cette banque en ligne de forte notoriété propose des droits de garde gratuits et un tarif découverte accessible.  En effet, les tarifs « classic » et « trader » par exemple sont particulièrement adaptés aux investisseurs dynamiques et actifs.

Le tarif « ultimate trader » destiné pour les investisseurs les plus actifs est par contre assez élevé. La plate-forme d’analyse technique ProRealTime ainsi que les flux de cours en continu sont payants.

Tarif : 5,50 par transaction, jusqu’à 1 000€, et ensuite 0.48%.

  • 3.     EasyBourse

Cette solution bancaire en ligne présente des fonctionnalités assez complètes : une application mobile, une information en temps réel sur l’actualité économique, un espace pédagogique libre, des portefeuilles fictifs d’entrainement en ligne, newsletter hebdomadaire. Ces services sont proposés sous quatre formules tarifaires dont une est dédiée aux débutants.

Tarif : 2 euro par ordre jusqu’à 800 euros, puis 3,80 euros entre 800 et 1 500 euros et 0,45 % au-delà.

  • 4.     ING Direct

C’est l’une des premières banques en ligne en France. En général, elle propose des tarifications simples. En ce sens, ses tarifs sont revus en baisse depuis le 22 octobre 2019.

Ce qui érige l’institution  à la place des banques en ligne les plus compétitives du marché. En outre, ING Direct prend en charge des tarifs différents pour les différents types d’investisseurs dans le trading en ligne. Sinon, les investisseurs ne sont pas sanctionnés pour les inactivités.

Tarif : Pour les investissements qui vont jusqu’à 1000 euros, le coût de l’ordre est de 4 euros. Entre 1001 et 3000 euros, elle s’élève à 6 euros et à 8euros entre 3001 à 6000 euros.

  • 5.     Cortal Consors

C’est une filiale du groupe BNP Paribas. Les tarifs y sont de ce fait les mêmes qu’au sein de la banque physique. En effet, les inactivités sont taxées et l’investisseur qui dispose d’un profil Active doit 8 euros à la banque s’il ne passe aucun ordre durant un mois.

Le tarif pour les transactions sur les places étrangères est assez onéreux. Toutefois, les services sont de qualité. Et les cours, le flux d’information en continu, les conseils, l’usage de la plateforme de trading en ligne, l’application mobile ainsi que les newsletters quotidiennes et les web-conférences sont libres.

Tarif : 2,50€ jusqu’à 500€, 5€ jusqu’à 1 200€, 9€ jusqu’à 3 000€ et 0,48% au-delà.

  • 6.     Fortuneo

Cette filiale du Crédit Mutuel Arkéa est exclusivement dédiée aux gros investisseurs qui enregistrent des mises supérieures à 50 000 euros. Heureusement, la banque mobile reste compétitive. À titre d’exemple, on peut citer le tarif Optimum dont le coût de l’ordre de 500 à 2000 euros est à 3,90 euros, sans condition.

Les clients les plus actifs qui souscrivent à d’autres offres doivent passer au moins 30 ordres par mois. Mais Fortuneo propose des services gratuits : outils de trading en ligne, SMS, cours en flux continu, etc.

Tarif de Fortuneo : 1,95 € pour un ordre < à 500 €, de 3,90 € entre 500 € et 2 000 €, et de 0,20% du montant de l’ordre au-delà.

  • 7.     StartFinance

StartFinance, est un service conçu pour de gros traders en ligne. Elle propose des tarifs compétitifs si vous passez au moins cinq ordres par mois.

De plus, elle présente un tarif sans engagement : 7,60 euros pour un ordre de moins de 3 000 euros et 0,36 % au-delà. C’est une option parmi les trois types de tarifications qu’elle propose.

Sinon, les clients payent des droits de garde annuels de 0,1 %. Seul le morning meeting (sans commentaires de marché) est gratuit.  Il n’y a ni actualités financières ni formations.

Questions et Réponses

COMMENT ACHETER DES ACTIONS AVEC SA BANQUE ?

Une action est une part de capital d’une entreprise, elle représente un droit sur l’actif et le bénéfice. Posséder une action d’une société veut dire tout simplement que vous détenez une petite fraction de tout ce que l’entreprise possède, de ce fait vous percevez des dividendes si la dite entreprise réalise des bénéfices ou encore revendre vos actions si vous le souhaitez.

Vous pouvez acheter des actions dites neuves, c’est-à dire acheter des actions dans des entreprises qui viennent d’entrer en bourse et qui proposent pour la première fois la vente de leurs actions à un prix d’émission ou encore des actions dites d’occasion, c’est-à-dire acheter des actions vendues à un prix qui varie selon l’offre et la demande chez des investisseurs.

Avant de vous lancez dans l’achat d’une action, il faudrait au préalable suivre ses quatre étapes : connaitre certaines règles de base, ensuite analyser le marché boursier, rechercher une entreprise  et enfin faire son placement.

Quels règles de base pour acheter des actions ?

Plusieurs règles de base ont été mises sur pied pour faciliter l’achat d’une action par un investisseur à savoir :

  • Ne pas investir dans ce qu’on ne connait et ne comprends pas car les investissements financiers un peu compliqués sont très souvent ceux qui présentent le risque le plus élevé.
  • Ne mettez jamais tout votre argent dans un investissement, bien que le risque 0 n’existe pas en finance, il est préférable de diversifier les supports d’investissements en souscrivant aux actions de différentes entreprises et dans des secteurs complètements différents, vous pouvez également utiliser des fonds communs de placement pour minimiser le risque car les intérêts ne sont pas garantis.
  • Eviter d’investir lorsque les rendements promis sont élevés car plus ses rendements sont élevés plus le risque est grand. De nombreux faussaires utilisent cette méthode pour arnaquer des personnes naïves et cupides. Pour ne pas tomber dans ce piège, il faut anticiper la sortie, en calculant toujours les frais d’investissement à l’avance et en se rassurant que les actions sont cotées pour pouvoir les revendre plus facilement.

Analyser le marché boursier :

Le marché boursier est comme tous les autres marchés avec des produits négociés (actions cotées en bourse). Les principales places boursières sont : la bourse de New York ou New York Stock Exchange et la NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotation System).Pour mieux comprendre ce marché, il faut vous familiarisez avec les termes relatifs aux transactions qui s’y déroulent comme : le terme Cours Vendeur qui désigne le prix auquel le vendeur est prêt à céder son action ;  le Cours Acheteur qui est le prix auquel un acheteur est prêt à débourser pour acquérir une action individuelle mise en vente et un ordre au marché ( demande d’achat ou de vente d’un titre ou d’une action à l’immédiat au meilleur prix disponible sur le marché) .

Rechercher une entreprise :

Vous devez rechercher des entreprises qui vous intéressent et qui sont performantes, pour ce faire  vous devez consulter des sites spécialisés ou lire des journaux financiers comme le Wall Street Journal  pour avoir un aperçu à propos des différentes actions que les analystes financiers placent en tête de classement. , passer en revue les principaux indicateurs financiers de l’entreprise (marge bénéficiaire, rentabilité, croissance, taux de croissance des bénéfices, dettes et enfin le taux d’endettement) et les comparer à ceux de leurs concurrents.

Faire son placement :

Pour faire son placement, vous devez vous rapprocher de votre banque et solliciter l’ouverture d’un compte – titres, d’un PEA (Plan d’Epargne en Action) ou d’une assurance vie si vous préférez souscrire pour des placements collectifs.

Pour la souscription d’une action individuelle directe, vous devez adresser une requête d’achat d’action à votre banquier et pour l’achat d’actions indirectes c’est à dire par l’intermédiaire de la banque, vous choisissez l’entreprise et votre banquier s’occupe du reste.

Pour la souscription pour des placements collectifs, vous devez vous acquitter des droits d’entrée et des frais courants et c’est auprès de votre banquier que vous achetez les parts dans un fond de placement.

Pourquoi acheter des actions avec sa banque ?

Pour acheter une action, vous êtes obligé d’avoir un compte- titre ou un PEA et ses comptes sont toujours reliés à un compte courant domicilié dans une banque. Il est donc très judicieux de faire appel au service d’un établissement bancaire, car il suffit juste que vous transmettez un certain nombre d’informations à votre banque et elle s’occupe du reste, c’est-à-dire l’achat ou la vente d’une action à votre compte ; le contact se fait directement donc c’est vous qui prenez les décisions et votre banque exécute.

Quelles sont les actions les plus intéressantes ?

Pour investir en bourse, il faut chercher à savoir quelle action est plus rentable, nous avons entre autre :

  • ACTION CHEZ APPLE : cette entreprise reste une valeur boursière très sure. Le bénéfice par action est impressionnant car il est en hausse de 18%, il passe à 2,58 dollars et sa capitalisation boursière est de 2000 milliards de dollars.
  • ACTION CHEZ AMAZON: c’est un géant de la vente en ligne et il offre des services de plus en plus concurrentiels que Netflix,  son service de Cloud AWS génère aussi beaucoup de revenus. Sa capitalisation boursière est de 1640 milliards de dollars.
  • ACTION CHEZ GOOGLE: la maison mère de Google appelée Alphabet, connait de légères turbulences notamment la diminution de ses recettes à cause de la pandémie de Corona virus mais Google reste la plateforme de recherche Internet la plus utilisée au monde, et de loin. Grace à Google Cloud, ses revenus ont dépassé les 3 milliards de dollars et sa capitalisation boursière est de 1004 milliards de dollars.

Quelle fiscalité pour vos actions ?

Les dividendes réalisés pendant la vente d’une action sont imposables et soumises au PFU (Prélèvement Forfaitaire Unique) avec une fiscalité de  30% dont 12,8% pour l’impôt sur le revenu et 17,2% pour les prélèvements sociaux.

Vous pouvez également choisir le barème progressif de l’impôt sur le revenu, qui s’appliquera sur tous vos revenus de placement à savoir : les intérêts sur les livrets d’épargnes ou les dividendes, mais les plus values et les dividendes restent soumis à 17,2% de prélèvements sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.