Top 12 des animaux disparus de la planète (à cause de l’Homme)

Top 12 des animaux disparus de la planète (à cause de l’Homme)

Voici les animaux disparus de la planète, à cause de la présence de l’homme, qui les a complètement anéantis, eux, et parfois leurs environnements naturels :

Le Dodo de Maurice, un oiseau mesurant à peu près 1mètre et pèse entre 10 à 23 kilos, habitait dans la forêt. Due à leurs extinctions complètes depuis 1668, beaucoup de gens pensaient que les dodos n’étaient qu’un mythe mais leurs fossiles ont prouvé leurs existences. Par ailleurs, les journaux de l’époque affirmaient que les dodos n’avaient pas de très bon gout, quelques hommes ont même dit que leurs viandes étaient répugnantes, pourtant les marins les ont chassés pour leur provision. A cause de leurs poids, les dodos étaient incapables de voler et de se déplacer rapidement donc ils étaient faciles à chasser.

  • 2- Le grizzly de Californie

Etant déclaré éteint en 1964, le grizzly mexicain ou Ursus arctos californicus habitait autrefois en Amérique, plus précisément en Californie, en Arizona et au nouveau Mexique (États-Unis). C’est un sous-espèce de l’ours brun qui peut peser jusqu’à 300 kilos. Il est très dangereux, alors les hommes de l’état de Californie l’ont chassé et ceci a mené à l’extinction complète de leur spécimen sur la surface de la terre.

  • 3- Le bouquetin des Pyrénées

Chassé par l’homme, le bouquetin des Pyrénées ou Capra pyrenaica pyrenaica, une sous-espèce du bouquetin d’Espagne, est déclaré disparu complètement de la surface de la terre et dont le dernier spécimen est mort le 6 janvier 2000. Malgré le clonage et les efforts fournis pour sauvegarder cette espèce, ils se sont quand même éteints. Comparé aux autres espèces, il avait des cornes plus longues et des marques sombres sur le pelage.

  • 4- Le tigre de Java

Due à la déforestation, le tigre de Java ou panthera tigris sondaica a perdu son habitat ainsi que ses proies. De ce fait, ils étaient devenus des dangers pour les bétails. Conséquemment, les hommes les abattaient et cela a provoqué leur extinction.  C’était une espèce endémique de l’ile de Java ayant une petite taille comparée aux autres tigres, il mesurait à peu près 2,40 mètres et pesait 45 kilos. Il avait une robe aux rayures fines et serrées, un museau long et étroit avec des carnassières longues.

  • 5- Le rhinocéros noir

Le 11 novembre 2011, les rhinocéros noir ou Diceros bicornis longipes qui étaient des originaires des savanes au sud-est du Sahel, sont officiellement portés disparus. Ils étaient victimes d’une chasse massive à cause de leurs cornes qui servaient à fabriquer des médicaments et des armes. Cette sous-espèce, comme tous les autres rhinocéros noirs, habite dans la savane d’arbustes épineux ou dans les lisières forestières. Un point d’eau est indispensable pour son habitat.

  • 6- Le phoque moine des caraïbes

On n’a plus vu des spécimens de phoques moines des caraïbes ou Monachus tropicalis depuis 1952 mais cette déclaration de disparition a été officialisée en 2008. Cette extinction est due à la chasse pour extraire des graisses qui sont utilisées pour des lampes à huiles. D’ailleurs, l’industrialisation et le tourisme ont contribué à la pollution de leur habitat et ont accéléré leur disparition.

  • 7- Le loup ou renard des Malouines

En 1876, le dernier connu des loup ou renard des Malouines, appelé aussi Dusicyon australis, est mort. Ils étaient considérés comme une menace pour les moutons donc, les hommes ont décidé de les massacrer et à les empoisonner jusqu’aux derniers de leur spécimen. En outres, la déforestation (destruction des forêts) contribua également à l’accélération de leur extermination.

  • 8- La rougette

Endémique des Mascareignes, la rougette ou le pteropus subniger est une espèce de chauve-souris ayant disparu au XIXe siècle. C’est un animal nocturne qui se nourrit de fruit à la chair tendre due à ses dents fragiles. Les mâles et les femelles se situent dans des sites différents. On les différencie des autres du fait qu’ils fréquentent les troncs creux des arbres et non pas les branches. Ils étaient aussi victimes de la chasse et de la déforestation.

  • 9- Le bubale du Nord

Connu aussi du nom de Alcephalus buselaphus buselaphus, le bubale du nord se trouvait autrefois en Egypte, au Maroc, au Tunisie, en Algérie et en Lybie. Dans les montagnes arides, elle se nourrissait de buissons épineux. En Egypte, ils étaient domestiqués pour les sacrifices. Ils commencèrent à disparaitre lorsque les chasseurs sportifs ou les colons les ont massacrés au XIXe siècle. Le dernier spécimen est mort le 9 Novembre 1923.

  • 10- Le Quagga

Le Quagga, qui vivait autrefois en Afrique australe, était une espèce de zèbre de couleur beige ayant des rayures sur l’avant du corps seulement. Ils ont été exterminé au XIXe siècle par les Boers pour de la viande et pour fabriquer des sacs avec leurs peaux. Pour le moment, les scientifiques essayent de le cloner. On a renommé ces sous-espèces « les quaggas de Rau » pour éviter de les confondre avec les espèces originelles.

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner des conseils pour votre quotidien. J'écris uniquement sur mes domaines d'expertises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *