Les 9 critères clés d’une caméra de surveillance des animaux

Les 9 caractéristiques clés d’une caméra de surveillance des animaux (ou dites de chasse).

Si vous souhaitez avoir une caméra, afin de pouvoir filmer à déclenchement automatique les animaux qui passent à un endroit bien définis (comme les chevreuils, loups, ours, lynx, sanglier, cerf etc..), voici les critères clés à prendre en considération dans votre achat :

  • 1. L’étanchéité

En général, les caméras pour animaux sont placées à l’extérieur. C’est pour cela qu’elles doivent être assez résistantes afin de faire face à divers changements météorologiques et d’éventuels chocs. De ce fait, il faut choisir un boitier solide et suffisamment sécurisé pour résister à l’eau, même si elle doit être à l’épreuve d’une forte humidité comme la pluie par exemple. L’appareil doit être 100% étanche, car il va rester l’extérieur des heures durant.

  • 2. L’autonomie de la batterie

Puisque la batterie est un élément essentiel dans une caméra, il faut chercher à en dénicher une qui n’est pas très gourmande en énergie. La plupart de ces appareils fonctionnent avec 4 piles LR6 mais vous devez en avoir 8 si vous voulez avoir plus d’autonomie, surtout en mode veille. Donc, il faut bien observer le rapport prix/consommation pour ne pas tomber dans un piège en s’offrant un appareil à un moindre prix, mais qui vous fera dépenser plus d’argent quant aux prix élevés des piles.

  • 3. Écran LCD

Pour les caméras destinées aux animaux, la mise en marche est assez facile car en général, elles disposent d’un écran doté d’un menu détaillé et précis. Disponible en plusieurs langues, leur menu est largement plus pratique que les notices qui, dans ce cas, ne sont pas très indispensables. Certains fabricants proposent même des appareils dotés d’options très avancées, mais l’essentiel est de se focaliser sur la clarté de l’écran et des menus accessibles.

  • 4. Angle de vue et portée

En général, une caméra a un angle de 60° degré à l’horizontal même si certains modèles, plus perfectionnés, peuvent proposer des angles jusqu’à 100°. Cela agrandi considérablement la couverture. Concernant la portée affichée sur certains modèles, elle n’est pas toujours exacte. Donc, il faut choisir une caméra ayant une portée qui ne dépasse pas les 22 mètre, car au-delà, vous ne pouvez pas être sûr qu’elle aura réellement la portée annoncée. Pour la portée durant la nuit, l’idéal est d’optée pour une caméra qui peut atteindre entre 15 à 20 m.

  • 5. Infrarouge

Ces genres de caméras sont destinées à être utilisées de jour comme de nuit. Dans cette optique, vous devez en choisir une qui est dotée de LED afin d’avoir une vision nocturne intéressante. De ce fait, la caméra passe en mode infrarouge passif et elle pourrait capturer des vidéos durant la nuit, sans éclairage. Toutefois, il faut bien vérifier car chaque marque propose des appareils avec des qualités de LED différentes. Il faut préciser aussi que les caméras destinées à la surveillance animalière doivent être dotées de détecteur de mouvements. Donc, ces capteurs doivent être sensibles et précis mais cela dépend de la qualité de la caméra elle-même.

  • 6. La discrétion

Même si vous n’utilisez pas la caméra pour la chasse, il est important de s’en offrir une qui est assez discrète. Cela permettra d’éviter à d’éventuels intrus ou animaux de s’approcher ou de remarquer l’emplacement de la caméra. Toutefois, les caméras dotées de LED, qui se mesure en nanomètre (nm), risquent d’être visible. Alors, il faut choisir celle avec des LED de 940 nm car avec celle-là, la petite lumière rouge de la caméra ne se voit pas, contrairement à celles qui ont des LED standards (840 nm).

  • 7. La réception des images

L’enregistrement est également un élément important qu’il faut considérer quand vous achetez une caméra. L’enregistrement sur une carte SD ou l’orientation via câble USB sont les plus classiques mais des appareils plus récents proposent des options plus intéressantes. En effet, certaines caméras peuvent vous alerter sur votre téléphone lorsqu’un enregistrement se met en marche. Dans ce cas précis, vous pouvez suivre, avec un tout petit décalage, l’enregistrement enclenché. Toutefois, d’autres caméras sont également dotées de wifi, mais elles devront être installées dans des endroits qui captent du réseau.

  • 8. La sangle

Souvent oubliée par les fabricants, la sangle peut être utile, surtout si vous utilisez votre caméra pour la chasse ou la surveillance des animaux. Avec une sangle, vous pouvez accrocher votre appareil sur un arbre, par exemple, pour ne pas le fixer à chaque fois. Au prix de devoir chercher une sangle adaptée à votre caméra, il faut s’en offrir une qui en a déjà.

  • 9. La qualité des images

Il faut noter que le premier rôle d’une caméra est d’offrir des vidéos ou des images. Dans ce sens, il est important d’avoir une caméra qui peut vous offrir la meilleure qualité d’image possible. Il faut bien vérifier si la caméra a une option Haute définition (HD) et que la résolution de la vidéo est 1080 pixels, la résolution classique pour la Haute Définition. La vitesse de déclenchement est également à considérer parce que la caméra doit être réactive. Les caméras de bonne qualité doivent être réactive de 0.5 à 0.7 seconde près, donc, il faut bien vérifier car des appareils peuvent se déclencher jusqu’à 2.5 secondes de décalage. Cet élément est vraiment à considérer pour ne pas rater des images importantes.

  • Les meilleures caméras d’observation animale

Selon les clients, voici les 5 meilleures caméras d’observation à déclenchement automatique vendus sur le net, car ils proposent les meilleurs avis et retours clients :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.