Top 10 des espèces d’animaux les plus rares en France

Top 10 des espèces d’animaux les plus rares en France Métropolitaine

Voici les animaux les plus rares, et les plus durs à observer en France :

  • L’ours brun.

Cet animal est le plus grand mammifère de l’Hexagone avec un poids aux alentours de 300kg pour les adultes et une taille de 2m. Mais son poids peut atteindre les 700kg dans certains pays d’Europe. Pourtant, il est plus que jamais menacé actuellement avec 40 individus recensés en 2019. Avec des réintroductions régulières depuis quelques années, des efforts sont fournis par de nombreuses instances et ONG mais les résultats sont encore très loin des espérances. De plus, ils font de nombreux dégâts sur les bétails, au plus grand désarroi des paysans.

  • Le Lynx boréal.

Parmi les prédateurs les plus gros de la France, par sa taille et même le plus grand félin d’Europe, le Lynx ne s’attaque pourtant jamais à l’homme. Son poids peut atteindre les 30kg et sa taille pouvant aller jusqu’à 75cm au garrot. Il faut noter que cet animal ne rugit pas, il ronronne comme le chat. Totalement éradiqué de la France au XIXe siècle, ils sont revenus dans l’Hexagone dans les années 1970 et c’est le fruit d’une réintroduction mais quelques individus sont aussi revenus naturellement. Mais les éleveurs de bétails se sont opposés à sa réintroduction car c’est un chasseur qui se nourrit de brebis. Aujourd’hui, le nombre de lynx est entre 250 et 300.

  • Le loup gris.

Comme le Lynx, le loup a peuplé l’ensemble de la France mais il a disparu au début du XXe siècle pour être réintroduit ensuite, vers les années 1990. Mais à part la réintroduction, certains individus sont également revenus naturellement depuis les frontières franco-italienne. Pouvant atteindre les 40kg, le loup est un carnivore qui peut manger jusqu’à 5 kg de viande mais il peut jeuner pendant plusieurs jours. Les éleveurs se sont également opposés à sa réintroduction, en vain.

  • La couleuvre à collier.

En général, ce serpent vie à proximité des eaux car il peut nager et même plonger. Mais à l’âge adulte, il peut vivre loin des eaux. Il peut mesurer jusqu’à 1m40 pour les femelles et moins d’un mètre pour les males. Sa nourriture est composée essentiellement de petits poissons et de têtards. Aujourd’hui, la couleuvre à collier est particulièrement menacée à cause de l’homme et de ses infrastructures qui détruisent leurs habitats naturels.

  • Le hérisson d’Europe.

Cet animal devient de plus en plus rare en France car 2 millions d’individus sont tués chaque année par les automobilistes, leurs prédateurs et les insecticides car il est insectivore. Même s’il est protégé depuis le début des années 1980 et que sa protection a été renforcée à plusieurs reprises, le nombre des hérissons d’Europe dépasse à peine les 500.000 individus alors qu’ils étaient aux alentours de 40 millions au débuts des années 1950.

  • Le crapaud commun.

De son nom scientifique ‘’bufo bufo’’, ce crapaud peut atteindre jusqu’à 12cm et a des yeux cuivrés, ce qui le différencient des autres espèces de crapauds. Il secrète également un venin antiseptique sur sa peau, qui servent à repousser les prédateurs, mais ce venin est inoffensif pour l’homme. Aujourd’hui menacé à cause de l’assèchement des marais et des automobilistes qui les écrasent sur les routes, des initiatives sont prises afin de les protéger.

  • Le phoque veau marin (phoca vitulina).

 Comme tous les autres animaux aquatiques, le phoque veau marin est aujourd’hui menacé par l’activité humaine. Mais à part cela, les déchets et les produits chimiques sont également néfastes pour cette espèce. Des études ont montré que certains de ces produits peuvent entrainer des malformations et des maladies chez le phoque veau marin.

  • La loutre d’Europe.

De son nom scientifique « lutra lutra », cet animal était autrefois chassé pour sa fourrure mais sa chasse est aujourd’hui interdite. Malgré cela, l’espèce est toujours menacée à cause de la pollution de l’eau car elle se nourrit de poisson. La destruction forestière contribue également à son extinction puisque leur catiche est principalement perchée sur un arbre. Leur nombre est estimé à 2000 individus même si la loutre d’Europe est un animal protégé depuis 1981.

  • La genette d’Europe.

La « genetta genetta », de son nom scientifique, est un mammifère très proche du chat. Autrefois domestiqué, cette idée était rapidement abandonnée à cause de sa forte odeur. Actuellement, c’est un animal protégé mais ce n’était pas toujours le cas, car il a été chassé à cause de sa fourrure qui était très appréciée. Son poids peut-atteindre 2,5kg et sa taille, les 52cm.

  • Le castor d’Europe (castor fiber).

Ayant la réputation d’être le plus grand rongeur du vieux continent, certains adultes peuvent atteindre 1m20 de long et un poids de 21kg. Il est végétarien et il peut manger 1,5kg de matière végétale par jours. Autrefois, il a peuplé la France mais aujourd’hui, ils ne sont plus que 20.000 à cause de la chasse

1 réflexion sur “Top 10 des espèces d’animaux les plus rares en France”

  1. Sur ce sujet ont peut ajouter la perte de la biodiversité et donc des animaux, petit commentaire en échange sous forme de dessins; je vous propose la découverte de deux séries de dessins « La robe de Médée » : https://1011-art.blogspot.com/p/la-robe-de-medee.html, ainsi que « Vous êtes ici » : https://1011-art.blogspot.com/p/vous-etes-ici.html.
    Présentés à l’exposition « tout contre la Terre », au Muséum de Genève (2021-2022).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.