Top 9 des comptines pour enfants les plus populaires

Top 9 des comptines pour enfants les plus populaires

Voici les comptines pour enfants les plus populaires en France :

  • « Au clair de la lune. »

Qui ne connait pas la parole de cette chansonnette à travers le monde? Presque tous les enfants du monde ont un jour entendu résonner … « l’ami Pierrot ».

Ses passages ont fait l’objet de beaucoup de citations et parodies, surtout le premier couplet. Toutefois, cette comptine n’était pas toujours destinée aux petits et au début, personne ne s’attendait à ce qu’elle fera un succès auprès des écoles primaires et préscolaires.

On trouve l’origine de cette chanson vers la fin du XVIIIe siècle mais le premier enregistrement a été faite au milieu du XIXe siècle par Edouard-Léon Scott de Martinville.

De ce fait, la face cachée de cette chansonnette affiche un côté érotique. Oui, car pourquoi ne pas attendre le lendemain pour demander une plume à Pierrot ? On va s’arrêter ce sur point mais il ne faut pas que vos enfants ne connaissent ce sens caché.

  • « Sur le pont d’Avignon. »

Il faut savoir que le pont relaté par cette comptine existe réellement, il s’agît du pont Saint-Bénezet.

Elle évoque de nombreux personnages entrain de danser sur le pont, mais il faut savoir qu’au début, la parole était : « sous le pont d’Avignon ». Cela, à cause du fait que la danse se faisait sur des berges. On trouve les premières traces de la chansonnette au XVe siècle, mais on ne connait pas vraiment l’auteur.

Toutefois, c’est au milieu du XIXe siècle qu’elle est rendue célèbre par Adolphe Adam en l’intégrant dans son opéra intitulé : « le Sourd ou l’Auberge pleine ». Et c’est à partir de cette époque que sa mélodie fut changée en sa version actuelle.

C’est une chanson qui a de nombreuses variantes car tous les métiers peuvent être repris dedans.

  • « Il pleut, il pleut bergère. »

Cette comptine est tirée de l’opéra-comique nommé « Laura et Pétrarque ». Elle est l’œuvre du célèbre poète Fabre d’Elegantine qui l’a écrit en 1780. L’auteur faisait référence à Marie-Antoinette d’Autriche dans sa chanson, qui était alors reine de France.

Il faut savoir que ce genre d’opéra abordait de nombreux sujets à l’époque, dont la vie quotidienne et les actualités.

  • « Meunier, tu dors. »

Cette comptine est assez complète car elle est à la fois une berceuse et une chanson d’apprentissage. La répétition des paroles affiche le côté berceur et dans les paroles, elle enseigne les tâches du meunier.

Elle s’est répandue dans presque toutes les régions Françaises au XIXe siècle et cela laisse penser qu’elle était inventée depuis bien avant. A cette époque, le meunier était associé aux effusions romantiques.

  • « Frère Jacques. »

Cette chansonnette a été écrite par Jean-Philippe Rameau il y a maintenant plus de 300ans. Faisant partie de la patrimoine Française, elle a été fredonné par presque tous les enfants durant les préscolaires.

Son auteur a révolutionné l’opéra français et a créé de nombreuses chansons, plus compliqué que celle-là.

  • « La mère Michel. »

Le père Lustucru avait de nombreux histoires. Certains l’associait à l’image d’un homme idiot et d’autres le considérait comme un mauvais personnage qui maltraitait les femmes.

D’ailleurs, il essai de toujours tirer avantage de chaque situation dans la comptine. Toutefois, cette comptine a de nombreuses variantes mais dans toutes celles qui existent, le minet n’est jamais retrouvé.

  • « Gentil coquelicots. »

Cette chansonnette est apparue en 1846, dans un recueil intitulé « Chansons et rondes enfantines » même si elle était surement écrite auparavant.

Ayant une mélodie mélancolique et un refrain obsédant, elle est particulièrement appréciée des enfants, et même des parents.

  • « Arlequin tient sa boutique. »

Cette chanson, qui date du second Empire, met en scène Polichinelle le bossu et le gentil Arlequin.

Ces personnages traditionnels de la comédie de l’art se faisaient des farces joyeuses et ils sont même apparus parmi les jouets au milieu du XVIIIe siècle.

Cependant, il existe 3 versions de cette comptine : la version la plus populaire est celle que nous connaissons mais les deux autres versions sont moins enfantines.

  • « Il était un petit navire. »

Cette chanson est destinée aux enfants mais pourtant, elle raconte l’histoire horrible d’un équipage de navire qui n’avait plus de vivre.

Ils tiraient alors à courte paille pour désigner celui qui va être dévoré par les autres et dans la chanson, c’est le plus jeune qui était sur le point d’être mangé et ce dernier priait la Vierge Marie.

Toutefois, des poissons ont sauté dans le navire et cela a sauvé la vie du jeune homme. La chanson était réécrite par Clairville au XIXe siècle même si le refrain n’a été ajouté qu’au cours du XXe siècle.

Ce qui a permis l’élaboration de la version qu’on connait tous.

1 réflexion sur “Top 9 des comptines pour enfants les plus populaires”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.