Menu Fermer

Comment choisir un terrarium pour ses reptiles ?

Les 6 caractéristiques clés dans le choix d’un terrarium pour ses reptiles

  1. Le type de terrarium

Le terrarium est un lieu privilégié pour reptile. On peut catégoriser un terrarium en fonction des animaux qui y vivent ou de la mode de vie reproduit selon le milieu.

Pour le premier cas, il est possible d’avoir de tortues, de serpents, de grenouilles, de l’iguane ou de pogona. Comme ils ont chacun leurs propres modes de vie, il est déconseillé de mettre deux espèces de milieu différent dans un même terrarium.

Il va falloir choisir l’espèce qui vous convient. Mais il est néanmoins possible de créer un terrarium constitué de différentes espèces appartenant à un même milieu.

Par exemple, milieu désertique, tropical ou aquaterrarium qui est le rencontre entre environnement marin d’une part et terrestre d’autre part.

  1. La surface

La surface nécessaire dépend du type d’espèce choisi. Cependant, il faut prévoir un espace raisonnable pour que chaque animal puisse se déplacer aisément.

Pour le cas d’un terrarium pour tortue, la surface minimale nécessaire est obtenue en additionnant la longueur de la carapace de chaque tortue et en multipliant le résultat par 7. Ainsi, pour 4 tortues, on doit prévoir au moins 80 cm x 40 cm.

Pour un serpent, la dimension nécessaire est de 120 cm x 60 cm x 60 cm. Pour un iguane, il faut prévoir un espace beaucoup plus grand pouvant atteindre 200 cm x 100 cm x 200 cm pour un adulte de grande taille.

  1. La température

Ce critère est déterminant lors du choix d’un terrarium, car la survie du reptile en dépend. Normalement, des lampes sont fournies afin d’apporter de la lumière nécessaire et fournir en même temps de la chaleur.

Vous devriez ainsi connaître exactement les besoins thermiques de l’animal. Pour le cas des tortues par exemple, elles ont besoin d’une température chaude variant 28 ° et 30 °C et d’une température fraîche de 22 ° C et 24° C.

Vous pouvez ainsi utiliser un thermomètre afin de vérifier régulièrement la température. Ce qu’il faut retenir, c’est que le terrarium doit disposer à la fois d’une zone chaude et d’une zone fraîche et que la température ne doit jamais être homogène.

Un autre point important qu’il faudrait également vérifier lors de l’achat, c’est que le terrarium doit disposer des systèmes de fixation pour qu’on puisse installer des lampes.

  1. La matière utilisée

Pour faciliter l’entretien et afin d’apporter plus d’esthétique, on utilise souvent le verre pour la fabrication d’un terrarium. Cependant, on peut également utiliser d’autres matières comme le plastique, le plexiglas ou le bois.

Le plastique est privilégié particulièrement pour son prix très abordable. De plus, il offre un rendu esthétique appréciable qui n’a rien à envier au verre.

Par ailleurs, pour créer une ventilation, il suffit de percer sur le plastique. Ce qui est très pratique. Son inconvénient, c’est qu’il est moins solide par rapport au verre sans oublier qu’il se raye très facilement.

En outre, comme le plastique est très sensible à la chaleur, il est difficile d’installer tous les accessoires nécessaires au terrarium.

En ce qui concerne le bois, il faut préciser que malgré sa solidité, il est peu recommandable, car le bois ne fait pas bon ménage avec l’humidité.

  1. Le taux d’humidité

Il s’agit d’un critère très important lorsqu’on doit acheter un terrarium. Notons que le besoin d’humidité n’est pas le même pour tous les animaux.

Pour ceux provenant des régions humides comme ceux de la jungle amazonienne par exemple, le taux d’humidité nécessaire peut aller jusqu’à 80 %. Cela concerne tous les reptiles provenant du milieu tropical.

Afin de garantir leurs développements normaux, il est nécessaire d’installer plusieurs aérations. En revanche, pour ceux, issus du milieu désertique, il n’est pas nécessaire de prévoir beaucoup d’aération.

Ainsi, il est toujours recommandé de bien connaître les caractéristiques de chaque espèce avant d’acheter un terrarium. Dans tous les cas, n’oubliez pas de vous procurer d’un hygromètre pour pouvoir apprécier à tout moment le taux d’humidité.

  1. Terrarium d’occasion ou neuf ?

Selon votre budget, vous avez le choix entre un terrarium d’occasion et un neuf. Il est tout à fait possible de trouver un terrarium d’occasion de qualité.

Il suffit d’être bien rigoureux dans la recherche. Pour en dénicher, vous pouvez surfer sur la toile ou visitez immédiatement le cercle de terrariophiles.

Cette seconde option vous permettra de faire des découvertes assez intéressantes. De plus, vous pouvez personnaliser l’équipement et l’adapter à votre goût et style personnel.

Néanmoins, il est toujours recommandé de faire quelques entretiens avant l’utilisation. Vous devez par exemple faire un déparasitage et vérifiez si tous les accessoires fonctionnent encore.

C’est une impérative, car il se peut que l’ancien occupant ait succombé suite à une maladie. Vous devez alors préserver la santé des animaux que vous allez introduire dans le terrarium d’occasion.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *