Menu Fermer

Comment bien choisir son aquarium marin (eau de mer salée) ?

Les critères pour choisir son aquarium marin (à eau de mer salée)

Si vous souhaitez avoir un aquarium marin, c’est à dire à eau de mer salée, et dans lequel vous pourrez mettre des poissons, du type “Nemo” 🙂 et bien, voici les critères techniques à prendre en considération lors votre achat:

  1. Les modèles d’Aquarium

Le choix d’un aquarium eau de mer est un peu plus complexe comparé à celui d’eau douce. En effet, pour garantir une meilleure stabilité de l’écosystème, il faut respecter certaines exigences qui nécessitent un minimum de connaissance (et de suivi au quotidien !). C’est pour cette raison que les débutants préfèrent surtout se tourner vers un aquarium eau douce. Le modèle fish only est la meilleure alternative pour débuter ou si on manque de disponibilité.

A savoir que sur un modèle à “Fish Only” l’entretien est facilité. Ce modèle très classique est constitué exclusivement de poissons. Il n’y a pas de corail ni des algues, ni d’autres éléments qui nécessitent une prise en charge particulière. A l’opposé de l’aquarium récifal qui est composé de corail ainsi que des plantes diverses et dont l’entretien est plus rigoureux.

Du coup, sachez qu’il faut être véritablement motivé pour se lancer dans un modèle d’Aquarium avec du sel.

  1. Le volume du bac

Il existe un large choix sur le marché. Pour l’aquarium fish only, le volume minimum peut varier de 40 à 100 litres. Par contre, pour une meilleure expérience et afin de recréer exactement l’environnement marin, il est préférable d’opter pour un modèle avec un volume minimum de 200 litres. Un volume compris entre 250 litres et 300 litres est l’idéal.

En effet, il est moins évident d’assurer l’équilibre de l’écosystème si la cuve est trop petite. De plus, on est certain d’avoir tous les éléments nécessaires (dont des cachettes !) pour l’épanouissement des poissons.

  • 3. La taille maximum de vos poissons

Enfin, et pour connaitre le volume du bac, il faut compter au maximum 2 litres pour 1cm de poisson, lorsque celui-ci est arrivé adulte. Par exemple, si vous avez un Aquarium de 100L, vous pourrez avoir 50cm de poisson (au maximum) mais lorsque ceux-ci auront atteint leurs tailles adultes. Et du coup, il ne faut pas prendre en considération la taille bébé, mais la taille adulte future de vos poissons.

Enfin, si vous décidez d’avoir des gros poissons (>20cm),  il faut alors plutôt compter 5 litres pour 1 cm de poisson.

  1. Les matériaux de fabrication

Il existe un large éventail de choix : verre collé, verre moulé, et pour les supports : bois, résine, acier ou aluminium. Le verre collé est à privilégier plus que n’importe quel autre matériau.

Si vous décidez de le fabriquer vous-même, n’oubliez pas que l’acier ainsi que l’aluminium peuvent se rouiller en contact de l’eau salée.

  1. Privilégiez un kit complet

Pour être sûr d’avoir tout ce qu’il faut, on peut tout à fait se tourner vers un aquarium kit complet. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un aquarium récifal doit contenir un certain nombre d’éléments : pn doit avoir un osmoseur, un bulleur, des pompes de brassage, un écumeur protéine, une décante ou encore un réfractomètre.

L’osmoseur est un appareil permettant de traiter plus efficacement l’eau tandis que le bulleur contribue à l’alimentation du contenu en oxygène. Quant au réfractomètre, il est nécessaire pour vérifier la teneur en sel, un critère essentiel pour un aquarium eau de mer.

  1. La qualité de l’éclairage

L’éclairage doit être suffisamment puissant afin d’assurer la pérennité de l’aquarium. Il s’agit d’une condition très importante pour la vie de vos poissons ainsi que pour le développement des coraux. On recommande particulièrement les lampes HQI afin d’obtenir un éclairage optimal pour l’ensemble de l’aquarium. Il faut avoir au moins une puissance de 2 W pour un litre d’eau avec éventuellement une lampe néon T8 à dominance bleue.

Il est néanmoins déconseillé d’installer la cuve à proximité d’une fenêtre, car la lumière naturelle provoque le développement excessif des algues.

  1. La gestion du sol

Contrairement à l’aquarium d’eau douce, l’aquarium d’eau de mer demande beaucoup plus de précautions. En effet, afin de garantir le développement et la survie des espèces, il faut que l’eau utilisée contienne tous les éléments indispensables, afin que le taux de sel soit bien dosé, sinon, c’est la mort directe des poussons. 

L’eau de mer sera obtenue en diluant du sel avec de l’eau osmosée. Lors de l’achat de votre aquarium, veillez à ce que la concentration en sel atteigne 35 g par litre. Vous pouvez vous servir d’un densimètre afin de mieux apprécier la salinité de l’eau.

  1. Vérifier l’existence des pierres vivantes

Les pierres vivantes apportent de l’esthétique ainsi qu’un certain design à votre aquarium. Elles sont généralement collées les unes aux autres pour plus de stabilité. Mais elles permettent également de garantir l’équilibre biologique de l’aquarium grâce à la présence des bactéries. La quantité des roches présentent doit être toutefois proportionnelle au volume de l’aquarium. Elles représentent en moyenne 20 % du volume total de ce dernier.

  1. Les espèces à choisir pour votre aquarium

C’est un critère significatif dans la mesure où certaines espèces auront des difficultés à cohabiter avec d’autres. Il est nécessaire de connaître leurs habitudes pour mieux déterminer les types de poissons à privilégier. On appelle cela la gestion du biotope.

Notons que certains poissons préfèrent évoluer au milieu de l’Aquarium, tandis que d’autres apprécient la partie inférieure du bac. Les poissons territoriaux comme la demoiselle bleue doivent être introduits en dernier lieu pour ne pas empêcher l’accès des autres poissons moins virulents.

  1. La pompe d’aquarium

Plusieurs critères pourront être considérés lors de l’achat d’un aquarium. D’abord, il faut choisir une pompe dont le débit est proportionnel au volume du bac. Il doit être au moins 3 fois supérieur au volume. Ensuite, privilégiez une pompe externe pour bien séparer l’eau non filtrée de l’eau filtrée. Veillez également à ce que la pompe soit suffisamment puissante tout en s’assurant qu’elle n’émet pas trop de bruit risquant d’énerver les poissons (et votre sommeil). 

  • 10. Les étapes à suivre

Il y a un processus très strict à suivre, surtout si vous souhaitez y mettre des coraux. Voici le schéma avec les actions à respecter, lorsque vous allez démarrer votre Aquarium Recifal :

  • Les meilleurs Aquariums à eau de mer

Voici les 5 meilleurs aquariums à eau de mer vendus sur le net, car ils proposent les meilleurs avis et retours clients :

Meilleure Vente n° 1
Petits aquariums récifaux
  • 112 Pages - 09/13/2018 (Publication Date) - Ulmer (Publisher)
Meilleure Vente n° 2
Aqua Core Lot de 2 – Supreme Bio Media en Fermeture Éclair Sacs...
  • Placez simplement dans le carter ou tout filtre compartiment – Idéal pour les plateaux de filtre à cartouche
  • Facile à entretenir en roches de rester ensemble en sac
  • Peuvent être utilisés dans n'importe quel environnement aquatique (marin d'eau douce//tropical)
Meilleure Vente n° 3
L'aquarium récifal Tome 1
  • 10/23/1997 (Publication Date) - Ricordea Publishing (Publisher)
Meilleure Vente n° 5
Créer un aquarium d'eau de mer
  • 192 Pages - 03/07/2012 (Publication Date) - E/P/A (Publisher)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *