Top 9 des spécialités culinaires anglaises

Top 9 des spécialités culinaires anglaises

Si vous aimez la nourriture anglaise, voici les produits locaux typiques, ainsi que les recettes traditionnelles les plus répandues en Angleterre :

  • 1. Le roast-beef.

Commençons avec du lourd : ce plat classique anglais est le « Sunday lunch » par excellence. Ce bœuf rôti, bien connu des français depuis le XVIIIe siècles, est souvent accompagné de pommes de terre rôties ou de légumes. Les légumes, que les anglais ne mangent jamais à part, sont toujours accompagnés de viande ou de poisson. Le goût de certains plats anglais laisse un peu perplexe mais par contre, le « Rosbifs », comme les français aiment l’appelé, est très gouteux et apprécié.

  • 2. Les œufs Bénédict.

Cette recette simple d’œufs pochés, posés sur des tranches de pains avec du bacon, est très appréciée des anglais et pas qu’eux. Accompagnés de sauce hollandaise, ces œufs, très facile à préparer, peuvent se servir au petit déjeuner. Les bacons peuvent être remplacés par du saumon fumé ou du jambon.

  • 3. Le stew.

Le pot au feu a aussi sa version anglaise. Bien sûr, cette recette est d’origine irlandaise mais elle est très appréciée et adoptée par les britanniques. Ce plat, à base d’agneau qui fait partie des nombreuses spécialités festives britanniques, est facile à préparer. Ce ragoût d’agneau extrêmement délicieux est un plat d’hiver qui se cuisine avec des carottes, des pommes de terre, d’oignons et il est excellent quand il est réchauffé. Bien sûr, son ingrédient principal est l’agneau mais il peut également se cuisiner avec du mouton.

  • 4. Le fish & chips.

C’est au milieu du XIXe siècle que cette recette de « poisson frit » a vu le jour, pas très loin de la ville de Londres. Une recette pleine de simplicité mais extrêmement succulente, comme presque toutes les recettes phares britanniques. Le fish & chips consiste à frire un poisson plongé dans une pâte à base de farine, d’œufs et de bière. La morue ou l’aiglefin sont les principaux poissons utilisés pour la recette mais dans d’autres régions, la sole, le flétan et même le saumon sont aussi des prétendants délicieux pour cuisiner le british fish and chips.

  • 5. Le crumble.

Ce gâteau anglais, généralement réalisé avec des fruits, est un vrai délice pour les papilles. Le crumble, qui signifie littéralement « émiettée », est une pâtisserie qui se prépare en deux étapes : une couche inférieure, composée de fruits, et une couche supérieure de miettes (pâte). Sa préparation est assez facile avec seulement 4 ingrédients : de la farine, du sucre, du beurre et des morceaux de pommes et elle peut se servir avec de la crème anglaise. C’est pendant la guerre que cette pâtisserie est née car la population la fabriquait avec ce qu’ils avaient en surplus.

  • 6. Le pudding.

Ce cake au fruit, appellé aussi « plum pudding », est un plat typiquement britannique. Il est principalement associé à la fête de Noël et c’est en Moyen âge que sa recette a vu le jour. Avant d’être un gâteau de noël, le pudding était d’abord un gâteau salé constitué de viande, de vin et de fruits secs. Depuis, la recette du pudding est transmise de générations en générations et il est devenu un monument de la fête de noël en Grande Bretagne. Cuit à la vapeur, il est composé de fruits secs, de mie de pain, de lait, de sucre ainsi que d’arômes. Outre-Manche, le pudding est préparer cinq semaines avant noël et il est humidifié avec du cognac avant d’être servi.

  • 7. Le Full English Breakfast.

C’est un petit déjeuner complet, composé de beaucoup de plats et composants. Ce n’est pas un plat mais une formule complète que les anglais apprécient et affectionnent particulièrement. Il est composé de kippers (poisson fumé) de kedgeree, de saucisses, de tranches de bacon avec des œufs, de différentes sortes de sauces, de pain et de charcuteries. La cuisson des œufs peut varier : au plat, durs, brouillés ou pochés. Tout cela pour dire que ce petit déjeuner est particulièrement lourd, idéal avant d’entamer une grosse journée de travail. C’est d’ailleurs pour cela que les ouvriers l’apprécient.

  • 8. Cornish Pasties.

En résumé, le « cornish pasties » est un chausson à base de légumes et de viande. Sa préparation n’est pas difficile et le mélange d’ingrédients donne un goût délicieux. Carottes, navets, lardons, oignons, poireaux, viande de bœuf sont cuisinés et préparés en garniture destinée pour une pâte découpée en plusieurs cercles. Il faut ensuite les enfourner à 180°c pendant une bonne vingtaine de minutes avant de baisser la température à 120°c pour une fin de cuisson de vingt minutes à nouveau. C’est au XIIIe siècle que le premier cornish pasty a vu le jour.

  • 9. Shepard’s pie

Ce plat se cuisine presque de la même façon que les lasagnes mais sans les lasagnes. Composé de purée de pomme de terre, de légumes, de tomates, de vin rouge et de la sauce Worcestershire, ce plat est facile à réaliser mais il pourra surprendre vos papilles. Comme quelques recettes typiques britanniques, celle-là existe depuis le Moyen âge.

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner des conseils pour votre quotidien. J'écris uniquement sur mes domaines d'expertises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *