montre running

Comment choisir sa montre running

Comment choisir sa montre running

Les 7 critères techniques afin de choisir un montre running adaptée à vos besoins :

1. L’utilisation prévue

      Le choix de votre montre doit dépendre de l’utilisation que vous allez en faire. Une montre pour le vélo et une montre pour le ski ne seront jamais pareille. Donc sélectionner une montre avec les caractéristiques propices à l’activité que vous mènerez avec.

Par exemple si vous voulez une montre pour la natation. Elle doit être water resist. Si c’est pour le ski elle doit pouvoir supporter les températures très basses sans problème. Si par contre c’est pour les randonneurs le mieux sera une montre équipée du GPS.

2. Le type de GPS

      La plupart des montres running actuelles sont équipées du GPS. Mais ça ne veut pas dire qu’elles le sont toutes. Ce type de montre vous permet d’avoir votre position en temps réel à tout moment. Elle calcule aussi votre vitesse instantanée, votre allure, le dénivelle. Ce qui est bien utile dans les disciplines comme le footing, le trail, les randonnées et même la natation. Certaines versions permettent même d’enregistrer un itinéraire et de déterminer l’itinéraire parcouru.

Cet itinéraire peut ensuite être retracé sur ordinateur avec la possibilité d’avoir une vue satellite.  Ce qui vous permet de visualiser votre parcours dans les moindres détails. En bref le GPS vous permettra de planifier votre parcours et de visualiser votre évolution sur le plan physique.

3. La mémoire de la montre running

      La mémoire de votre montre définit les options qu’elle peut avoir. Par exemple sans mémoire votre montre ne peut pas enregistrer les données lier à votre itinéraire. Elle ne peut pas enregistrer les données lier à votre vitesse, rythme cardiaque, calories dépensée etc. Grâce à sa mémoire votre montre peut enregistrer vos données sur plusieurs jours.  Pour terminer grâce à la mémoire de votre montre vous pouvez la programmer depuis votre ordinateur.

4. Le capteur optique

      Les montres actuelles proposent pour la plupart de moniteur de fréquence cardiaque. Il vous permet d’avoir des informations sur votre rythme cardiaque. Il fonctionne par ma lecture des fréquences cardiaques par le signal lumineux infrarouge situer sur le poignet. Il existe aussi des ceintures abdominales pour mesurer le rythme cardiaque. En général elles sont en plastique plus ou moins souple ou en tissu épousant les forces thorax. 

Elles sont elles aussi livre avec des montres running. Elles sont plus précises que les capteurs de poignet et fonctionnent dans l’eau. Le mieux serait de trouver une montre qui serait équiper des deux pour plus d’efficacité.

5. L’encryptions des données

      Elle est importante pour ne pas se retrouver avec de fausses données. Car les données circulant sous forme d’onde radio peuvent très facilement avoir des interférences. Pour y remédier il faut synchroniser les données de la montre et de la ceinture afin d’éviter des problèmes d’interfaces.

Cette fonction est primordiale lorsque vous pratiquez du sport en groupe. Lorsque vous activerez le cardio assurez-vous d’être suffisamment loin des autres ceintures. Ceci afin que votre montre se synchronise uniquement à la vôtre.

6. La liaison PC

      Les meilleurs montres running permettent de stocker des tonnes de données (fréquence cardiaque, vitesse, distance, itinéraire etc.). Mais ces données ne sont pas très utiles si on ne peut pas les envoyer dans un ordinateur ou un smartphone. L’échange de données entre votre montre et votre ordinateur est alors primordiale. Il existe plusieurs moyens pour transférer les données.

Tout d’abord nous avons l’infra-rouge, qui exige un alignement entre émetteur et capteur du récepteur. De plus il ne fonctionne pas lorsque les piles de la montre sont très faibles. Heureusement les montres actuelles proposent la connexion wifi et Bluetooth qui sont beaucoup plus fiable et rapide.

7. Le support

Ce portant habituellement sur le poignet. Mais pour les activités comme le cyclisme, il est monnaie courante de les voir sur le guidon. C’est pour cette raison qu’il est préférable de sélectionner un modèle de montre vendue avec un support de guidon.

Ainsi vous pouvez consulter vos données à tout moment et sans prendre de risque. Si par contre vous ne faites pas de cyclisme vous devriez choisir une montre avec un poignet confortable. Qui n’irrite pas votre poignet et ne causera pas de frottement. Car une montre inconfortable va influencer négativement vos performances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *