Menu Fermer

Choisir sa combinaison de surf via 7 critères

combinaison surf

Si vous souhaitez avoir votre propre matériel, voici les 7 critères techniques afin de choisir au mieux sa combinaison de surf :

1. L’Épaisseur de la combinaison

L’un des aspects les plus déterminants de la chaleur d’une combinaison de plongée est l’épaisseur du Néoprène. L’épaisseur de la combinaison se mesure en millimètres, représentés par deux ou trois chiffres séparés par une barre oblique.

Le premier chiffre représente la grosseur du néoprène dans la zone du torse, le deuxième chiffre représente la grosseur du néoprène dans les extrémités (ou seulement les jambes s’il y a un troisième chiffre), et le troisième chiffre (s’il est présent) représente la grosseur du néoprène dans les bras.

Le néoprène le plus épais (le premier chiffre) est utilisé pour votre torse afin de maintenir votre chaleur corporelle centrale. Il est extrêmement important de maintenir votre chaleur centrale afin d’éviter l’hypothermie. Le néoprène plus fin (les deuxième et troisième chiffres) est utilisé pour les extrémités. Plus le néoprène est épais, plus il y a de chaleur mais moins il est flexible ; ainsi, le néoprène épais est placé là où vous avez besoin de moins de flexibilité (votre cœur) et le néoprène plus fin est utilisé là où votre corps est constamment en mouvement (bras et jambes).

2. La taille de la combinaison

Une bonne combinaison de plongée doit être suffisamment serrée pour maintenir une couche d’eau chaude entre vous et votre combinaison, mais pas trop pour que vous ne puissiez pas bouger confortablement vos bras et vos jambes. Elle doit être bien ajustée autour de votre corps et de votre cou.

Essayez de faire un mouvement de pagaie avec vos bras, elle ne doit être que légèrement restrictive. Votre combinaison doit être comme une seconde peau, alors prenez votre temps et essayez différentes tailles et marques.

3. Les coutures

Les combinaisons de plongée sont constituées de plusieurs morceaux de néoprène cousus ensemble. De bonnes coutures peuvent rendre une combinaison plus confortable, plus durable et plus chaude. Des coutures de mauvaise qualité peuvent permettre à l’eau de s’infiltrer par les coutures.

Trois types de coutures sont couramment utilisés dans la fabrication des combinaisons de plongée. Le type de couture est important pour déterminer la chaleur d’une combinaison de plongée.

  • Les « Overlock » :
    • L’une des méthodes de couture les plus simples. On la trouve sur les combinaisons d’été et/ou les combinaisons bon marché.
  • Les « Flatlock » :
    • Couture flexible et solide. Sujet à une forte pénétration de l’eau, il est donc généralement préférable pour les zones plus chaudes.
  • Les « piqures aveugles » :
    • Coutures étanches et flexibles. Le néoprène est d’abord collé, scellé, puis cousu à l’intérieur. La méthode la plus chaude de construction de combinaison. Idéale pour les eaux froides. Se trouve sur les combinaisons de qualité supérieure et plus chères.

4. La fermeture

Vous disposez d’un choix de combinaisons de plongée avec fermeture à glissière avant ou arrière. Une fermeture à glissière sur le devant est quelque peu préférable car elle est plus chaude et ne restreint pas autant les mouvements de la pagaie. Comme la construction est un peu plus complexe, les prix des combinaisons à fermeture éclair frontale sont plus élevés. Elles sont plus difficiles à enfiler et à enlever. Essayez différents types et choisissez celui qui vous convient le mieux.

5. La Qualité du Néoprène

Les combinaisons sont faites avec du néoprène Super Stretch à 30%, 60% et 100%. Le prix d’une combinaison est d’autant plus élevé que son taux de Super Stretch est élevé. Une combinaison 30% Super Stretch par exemple recouvre le dos, les épaules et les bras. La moins coûteuse du marché et une combinaison 60% Super Stretch par contre couvre le dos, les épaules, les bras et le haut des jambes.

6. La température de l’eau

En prenant en compte la température de l’eau, il y a des règles à suivre.

À partir de 17º, les combinaisons de plongée utilisées ont une épaisseur de 2 millimètres, et de 4 millimètres ou plus lorsque la température de l’eau est inférieure à 12º. Mais tout n’est pas épais. Il arrive que l’on puisse avoir plus chaud dans l’eau en ajoutant un accessoire en néoprène comme des chaussons, un bonnet ou des gants.

Lorsque les températures sont à partir de 20 º C, nous pouvons prendre en compte d’autres types d’options comme les manches courtes, les caleçons longs, les combinaisons courtes ou la combinaison du néoprène avec le maillot de bain.

7. Les techniques de fabrication

Un autre facteur à étudier lors de l’achat d’une combinaison en néoprène est la construction de celle-ci. Actuellement, le nombre de panneaux des combinaisons est réduit, grâce aux nouvelles techniques d’étanchéité, qui permettent de gagner en souplesse et en confort et d’éviter les fuites d’eau.

Plus le nombre de panneaux est réduit, plus la qualité de la combinaison est bonne, car il y a moins de coutures.

8. Les combinaisons de surf les plus vendues

Voici les marques de combinaison de surf les plus vendues actuellement en France :

Si vous avez des questions / suggestions, vous pouvez le faire dans les commentaires ci-dessous :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *