combinaison plongée

Choisir sa combinaison de plongée via 7 critères

Si vous faites de la plongée, et que vous souhaitez avoir votre propre combinaison, voici les 7 critères techniques à prendre en considération, lors de votre achat :

1. La coupe et le confort

Si votre combinaison n’est pas bien ajustée, elle ne pourra pas vous garder au chaud en profondeur, et une combinaison inconfortable peut ruiner un plongeur plus vite que vous ne pouvez dire Jacques Cousteau. Assurez-vous que votre combinaison n’est pas trop serrée autour du cou, ce qui vous permet de respirer et de tourner la tête confortablement, sans être assez lâche pour laisser entrer un excès d’eau.

Touchez également vos orteils, tournez votre corps et étirez vos bras pour vérifier que la coupe de votre combinaison vous offre l’amplitude de mouvement nécessaire pour plonger en toute sécurité. N’oubliez pas que les combinaisons de plongée plus épaisses, comme celles de 5 ou 7 mm, seront plus difficiles à enfiler. Si vous avez des difficultés, essayez d’abord de mouiller la combinaison ou de porter une fine protection en lycra ou des chaussettes en dessous.

Outre votre confort et votre ajustement personnels, gardez à l’esprit la qualité de la combinaison. Jetez un coup d’œil aux joints, aux fermetures éclair, aux genouillères et aux fermetures éclair de la combinaison de plongée. De nombreuses combinaisons ont une doublure intérieure spéciale qui ajoute de la chaleur et du confort ou qui permet de sécher plus rapidement.

2. La température de l’eau

Les combinaisons de plongée existent en différentes épaisseurs, généralement de 1 mm à 7 mm. Avant de partir en voyage ou de visiter votre site de plongée local, faites des recherches sur la température moyenne de l’eau pour cette saison ou appelez l’opérateur de plongée local pour obtenir cette information. Une fois que vous savez à quel point l’eau sera froide, consultez ce guide pour choisir une combinaison de plongée en fonction de la température de l’eau.

3. Le sexe du plongueur

Les combinaisons de plongée sont presque toujours conçues pour les hommes ou les femmes. Les panneaux et l’épaisseur varient en fonction du sexe. Les femmes peuvent essayer des versions unisexes si elles recherchent un bon rapport qualité-prix, mais elles trouveront souvent que les combinaisons spécifiques aux femmes sont plus confortables.

4. L’épaisseur

La température de l’eau devrait déterminer non seulement le style de combinaison de plongée que vous achetez, mais aussi son épaisseur. Plus la combinaison est épaisse, plus le plongeur aura chaud après avoir été immergé dans l’eau. En règle générale :

  • Eau froide : Moins de 10-18℃ (50-65℉) ; néoprène de 7+mm d’épaisseur.
  • Tempérée : 16-24℃ (60-76℉) ; néoprène de 5,5mm d’épaisseur.
  • Chaud : Supérieure à 25℃ (77℉) ; néoprène de 3mm d’épaisseur, ou un shorty.

Les combinaisons plus minces apporteront une meilleure flexibilité avec moins de flottabilité, mais elles sacrifient la chaleur nécessaire pour les plongées plus froides. De nombreuses combinaisons ont une construction plus fine au niveau des bras, des jambes et des épaules pour une meilleure mobilité. Les zones plus épaisses de la poitrine et du dos garderont votre cœur au chaud sans entraver vos mouvements.

5. Les coutures

Les fabricants de combinaisons de plongée diffusent souvent le type de construction des coutures qu’ils incorporent. Certains styles sont plus adaptés à l’eau chaude, tandis que d’autres conviennent mieux à l’eau froide. La conception des coutures peut dépendre des préférences personnelles, ainsi que de la température de l’eau. Les différentes coutures comprennent :

Le point d’overlock : Les coutures de ce type se trouvent à l’intérieur et sont les moins efficaces pour empêcher l’eau de pénétrer. La construction des coutures intérieures peut provoquer des irritations ou même s’user rapidement. Elles doivent être réservées à une utilisation en eau chaude.

Couture Flatlock : Les coutures Flatlock reposent sur l’extérieur de la combinaison, les deux pièces de tissu semblant être maintenues ensemble par des fils de type chemin de fer. La couture intérieure est plate, ce qui la rend confortable contre la peau, même si l’eau s’infiltre toujours à travers. Les combinaisons de plongée avec des coutures flatlock doivent également rester dans l’eau chaude.

6. La taille de la combinaison de plongée

Votre combinaison de plongée ne doit être ni trop serrée ni trop lâche. Une combinaison trop serrée limitera votre respiration et vos mouvements. Si une combinaison est trop lâche, elle laissera continuellement entrer de l’eau froide, ce qui vous gardera au froid. Vérifiez qu’il n’y a pas de poches ou de plis à l’intérieur d’une combinaison de plongée lorsque vous l’essayez – il ne doit pas y avoir d’espace d’air visible pour l’eau.

Une combinaison de plongée sera plus serrée sur terre que dans l’eau. Lorsque vous l’essayez, elle doit vous aller comme une seconde peau : bien ajustée sans être trop contraignante. Si la combinaison est parfaitement ajustée mais que les bras ou les jambes sont trop longs, il est possible de les replier sans nuire à ses propriétés isolantes.

7. Les matériaux de fabrication

Le néoprène moderne hautement extensible augmente le confort et la flexibilité. Le néoprène plus traditionnel est plus rigide mais résiste mieux à la compression.

De nombreuses combinaisons utilisent les deux types de néoprène : le néoprène résistant à la compression pour ses avantages thermiques et les panneaux anatomiques hautement extensibles placés stratégiquement pour résoudre le problème de la flexibilité.

8. Les combinaisons de plongée les plus vendues en France

Voici les marques de combinaisons de plongée les plus vendues actuellement en France :

Si vous avez des questions / suggestions, vous pouvez le faire dans les commentaires ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.