tir a l arc

Tir à l’Arc – Comment choisir un modèle adapté ?

Les 7 critères dans le choix d’un tir à l’arc, afin de trouver un modèle aligné avec vos attentes :

1. Le 2 types d’arcs

Tout d’abord, clarifions les deux types d’arcs :

  • Un arc traditionnel désigne un arc long ou un arc recourbé, qui sont des arcs sans roue ni poulie. Ils sont la véritable définition de « bâton et corde ». Si vous êtes un adepte de la simplicité et des rituels, les arcs traditionnels sont ce qu’il vous faut.
  • Si, par contre, vous êtes plus intéressé par la vitesse et l’augmentation de la précision et de la portée, un arc à poulies pourrait être plus approprié pour vous. Ces arcs utilisent un système de poulie efficace pour générer une forte tension sur la corde. Ces caractéristiques en font un arc très court, léger et polyvalent qui peut permettre à l’archer de gérer un poids d’allonge très important avec un minimum de stress

2. Le poids du tir à l’arc

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il est recommandé de choisir un arc d’un poids supportable en tir à l’arc.

Un arc confortable vous permettra de tirer sur la cible confortablement et à une bonne distance. Il vous permettra également de maintenir une bonne posture, ce que l’on appelle aussi une forme. D’un autre côté, choisir un arc très lourd peut conduire à la destruction de votre structure corporelle.

Dans la mesure où vous vous engagez dans des sessions d’entraînement intenses, un poids d’arc incorrect peut interférer avec votre santé, rendant les circonstances difficiles. De nombreux arcs sont dotés d’un poids flexible. Sur ces arcs, le poids de traction peut être ajusté à la hausse d’environ 10 % par rapport au poids nominal.

Vous devrez peut-être acheter un nouveau jeu de branches si vous décidez d’augmenter votre poids d’allonge, même si vous jouez avec des branches adaptées. Gardez également à l’esprit que les poids dont on fait généralement mention sont les poids que vous devez porter sur vos doigts à pleine allonge. Le poids réel dépend de la distance à laquelle vous êtes capable de tirer l’arc.

3. Une longueur d’allonge correcte

La longueur d’allonge est probablement l’un des éléments les plus importants pour tirer à l’arc avec précision. Pour débuter, lorsque vous tirez votre arc, votre main de relâchement doit avoir un point d’ancrage solide quelque part près du coin de votre mâchoire. Le bras de l’arc doit être droit, sans flexion du coude et la prise de l’arc doit être lâche. J’aime avoir la courbure de la corde juste derrière le coin de ma bouche, et la corde touchant le bout de mon nez.

Nous avons tous des visages, des mains et des nez de formes différentes, donc votre point d’ancrage n’est pas toujours le même que celui de votre ami. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il doit s’agir d’un point d’ancrage facile à répéter et confortable, qui vous permet d’engager les muscles du dos à fond et de construire une mémoire musculaire, de sorte que lorsque vous dessinez un animal, vous êtes en pilotage automatique.

4. La longueur de l’arc

Les arcs courts (moins de 36 pouces d’un axe à l’autre) font fureur. Ils sont légers et maniables, ce qui est pratique pour les affûts au sol et les petits stands dans les arbres. Mais plus la longueur de l’arc diminue, plus il devient difficile de tirer avec précision.

Les arcs plus longs sont plus faciles à tirer, mais ils deviennent peu maniables. Il faudrait cependant éviter les longueurs extrêmes, qu’elles soient courtes ou longues, si vous êtes de taille moyenne.

5. La hauteur de l’accolade

La hauteur de la poignée est la distance entre la corde (au niveau du point d’encochage) et l’intérieur de la poignée de l’arc lorsque celui-ci n’est pas tendu. La hauteur de l’accolade a plus d’influence sur la vitesse et la précision que toute autre caractéristique de l’arc.

Un arc avec une hauteur de poignée courte a une course de puissance plus longue, ce qui augmente la vitesse de la flèche. L’inconvénient est que, comme la flèche reste plus longtemps sur la corde, les erreurs de forme de tir sont amplifiées.

À l’inverse, les arcs avec des hauteurs d’arc longues sont un peu plus lents mais beaucoup plus faciles à tirer avec précision.

6. Les cames

Plus la conception de la ou des cames d’un arc est agressive, plus l’arc est rapide. Mais vous payez un prix pour cette vitesse accrue. Les arcs à cames agressives sont difficiles à tirer et peuvent être difficiles à tirer avec précision. Choisissez des cames modérément rapides, qui conviennent à la plupart des situations de chasse.

7. La main dominante

Voici une méthode simple pour savoir quel est votre œil dominant : Les deux yeux ouverts, pointez avec votre pouce un objet situé à 5 mètres de vous, puis fermez votre œil gauche.

  • Gaucher

Votre pouce est à gauche de la cible, ce qui signifie que vous utilisez votre œil gauche pour viser. Un archer gaucher vise avec son œil gauche, tient l’arc avec sa main droite et tire la corde avec sa main gauche.

  • Droite

Si votre pouce est toujours centré sur la cible, cela signifie que vous utilisez votre œil droit pour viser. Un archer droitier vise avec son œil droit, tient son arc de la main gauche et tire la corde de la main droite.

8. Les tirs à l’arc les plus vendus

Voici les marques de tirs à l’arc actuellement les plus vendues en France :

Si vous avez des questions / suggestions, vous pouvez le faire dans les commentaires ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.