Les 9 caractéristiques clés dans le choix d’un tapis de course

Les 9 caractéristiques clés dans le choix d’un tapis de course

Si vous êtes en réflexion afin de vous acheter un tapis de courses, voici les fonctionnalités différenciatrices que vous devrez avoir en tête :

  • 1. La console avec les applications supplémentaires

La console est un élément indispensable pour un tapis de course électrique. Celle-ci affiche toutes les informations à chaque entrainement. La majorité des tapis de course sont dotés de cet élément surtout les modèles électriques. Ajouter à cela, vous pourriez opter pour un modèle tactile qui facilite son utilisation. Avec une console pratique, vous n’aurez aucun mal à suivre un programme selon vos besoins, mais aussi le rythme que vous pourriez suivre. Notons que la console permet d’accéder facilement aux applications supplémentaires qui dépendent du modèle que vous choisirez. On peut citer comme exemple la prise de pulsations cardiaques ainsi que la fonction IFit live ou la réalité virtuelle.

⇒ Les pulsations cardiaques sont la fonctionnalité la plus intéressante. Elle permet de contrôler au mieux votre effort maximum.

  • 2. La puissance du moteur

Le choix de puissance du moteur ne doit pas être pris à la légère. Avec un modèle puissant, vous profiterez d’une importante vitesse de course. Autrement dit, le tapis doit supporter la résistance de l’utilisateur, peu importe l’inclinaison ainsi que la vitesse de course. Vient s’ajouter à cela, le poids du coureur qui peut influencer sur la durée de vie de l’équipement. Effectivement, un moteur faible peut tomber en panne à tout moment si l’utilisateur est trop grand. Toutefois, pensez à déterminer la puissance du tapis en fonction de son utilisation (marche, course, footing…).

⇒ La puissance du moteur est indiquée par sa vitesse maximum et son inclinaison maximum.

  • 3. La structure du tapis

Ici, il faut insister sur un modèle plus pesant afin d’obtenir plus de stabilité surtout si vous avez tendance à faire des entrainements intensifs. Il est aussi recommandé de choisir un modèle dont le poids est 20 % plus grand que votre corps. La facilité de rangement de l’appareil reste un point précieux. Il est plus judicieux d’avoir un tapis qui ne prend pas beaucoup de place pendant son utilisation, mais surtout pour le rangement. Un modèle avec un compensateur de niveau n’aura aucun mal à compenser les inégalités au niveau du sol.

⇒ A noter que le poids d’un tapis est généralement supérieur à 100 kg, et n’est pas censé être déplacé régulièrement.

  • 4. La surface du tapis

Pour avoir plus de confort à chaque entrainement, le mieux est de choisir un tapis de course avec une bande de roulement plus spacieux que ce soit pour la longueur ou la largeur. À noter que votre taille et votre allure impacteront sur la longueur de votre foulée. Ajouter à cela, plus vous courriez vite, plus vous ferez de grandes foulées. Le marché actuel propose une longueur de 100 à 160 cm contre 30 à 56 cm pour la largeur.

⇒ Plus le tapis est grand, plus vous vous sentirez en sécurité, afin d’éviter de tomber en cas d’un éventuel dérapage.

  • 5. La vitesse maximale de l’appareil

Le choix de vitesse maximale d’un tapis de course dépend principalement de son utilisation. Il faut savoir que beaucoup de modèles offrent la possibilité de régler la vitesse de l’appareil en fonction de vos besoins. Toutefois, n’hésitez pas à choisir une vitesse maximale plus importante si vous avez de grandes ambitions. Pour une utilisation courante et normale, vous pourriez choisir un tapis avec une puissance maximale de 16 km/h.

⇒ Sauf si vous êtes un grand sportif, rare sont les coureurs qui peuvent tenir une vitesse de plus de 11 klm/h pendant quelques minutes. Pas besoin d’aller au-delà.

  • 6. Le niveau de sécurité

Une erreur d’utilisation peut se produire sans que l’on fasse exprès comme l’activation accidentelle des boutons de commande. Pour éviter cela, pensez à vous procurer un tapis de course doté d’une clé de sécurité qui est indispensable pour faire fonctionner la machine. Cet accessoire permet aussi de stopper directement l’appareil en cas d’accident.

⇒ Le tapis de course doit proposer un bouton d’urgence, afin d’arrêter immédiatement l’appareil.

  • 7. Les programmes d’entrainement

Avec un tapis de course moderne, il vous est tout à fait possible de programmer vos entrainements en fonction de votre temps, mais aussi de vos capacités physiques. De cette manière, vous saurez à quel moment il faut marcher ou courir. Des programmes d’endurance ou de pertes de poids et d’autres fonctions sont aussi disponibles sur ce type d’appareil. Dans tous les cas, il suffit de déterminer la distance que vous voulez courir ainsi que les exercices à réaliser pour profiter pleinement de l’équipement. Entre augmenter votre masse musculaire, augmenter votre résistance physique ou perdre du poids, les trois programmes doivent être proposés.

⇒ L’ordinateur de bord doit vous proposer des programmes d’entrainements, et vous calculer votre dépense énergétiques par session.

  • 8. L’amorti et l’inclinaison

Pour obtenir des résultats plus intéressants ainsi que du confort, le mieux est de choisir un tapis de course pas trop souple. Plus précisément, un modèle avec un amortissement de 15 à 35 % aura de meilleurs impacts sur vos articulations ainsi que votre dos. Le marché actuel propose même des modèles dont l’amorti peut être réglé à chaque utilisation. Concernant l’inclinaison, elle permet de régler la dépense de calorie selon vos besoins. Un modèle avec une pente en côte favorise plus la dépense qu’un tapis plat. Une inclinaison de 18 % peut être une meilleure option.

⇒ Seul les tapis hauts-de-gamme proposent généralement de l’inclinaison. D’ailleurs, le course de côte est moins traumatisante pour le corps, car il y a moins d’appuis qu’un sprint.

  • 9. Un tapis mécanique ou motorisé

Si les tapis mécaniques ont dominé le marché au début, sachez que les modèles motorisés sont désormais disponibles pour le large public. La différence entre ces types d’appareils réside dans le fait qu’un modèle mécanique est généralement entraîné par le marcheur. Un modèle mécanique est une bonne option si vous comptez prioriser la marche ou l’entretien physique. Toutefois, il faut reconnaitre que ce type d’appareil n’est pas idéal pour faire de la marche à plat. Si vous voulez faire un tel exercice, le mieux est de choisir un tapis de course motorisé. Celui-ci permet même de programmer la vitesse d’utilisation.

⇒ Le mieux reste un appareil motorisé électriquement, surtout si vous aimez faire votre footing à une allure soutenue.

  • Les retours d’expérience des sportifs

Voici les marques de tapis de courses disponibles sur le net, et qui proposent les meilleurs retours de ses utilisateurs:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *