Top 7 des meilleurs logiciels de surveillance Internet

 Avoir une très bonne connexion est chouette, mais, la protéger contre d’éventuelles catastrophes l’est encore plus. En effet, l’essor électronique nous invite à découvrir de nos jours, de plus en plus des logiciels de surveillance indélébiles pour une meilleure sécurité de la connexion Internet. D’une très grande importance, ces logiciels s’avèrent irrépréhensible dans la surveillance d’une connexion Internet qui se veut pérenne et fructueuse.

Ainsi, pour vous aider à avoir une vue d’ensemble sur ces logiciels, nous avons décidé de passer en revue les 7 meilleurs pour surveiller l’activité de son ordinateur avec Internet (afin de contrôler ses enfants, salariés ou un espace internet).

1. Cacti

Grâce à la suite LAMP (Linux, Apache, MySQL, PHP), offrant une plateforme de logiciel standardisée pour tout type de création graphique, le logiciel Cacti a su aussi se spécialiser dans la représentation graphique. Logiciel open source prisé, Cacti ne manque pas de modèle pour n’importe quelle plateforme de surveillance pour les applications du serveur. Aussi, lorsque vous avez un service renvoyant régulièrement des données numériques, Cacti se révèle comme le logiciel idéal pour l’intégration de cette dernière. En outre, pour collecter les données issues du logiciel Cacti, vous pouvez utiliser soit, le protocole SNMP, soit les scripts Perl et PHP.

Le côté le plus intéressant ? C’est qu’avec le logiciel Cacti, il vous deviendra relativement aisé de retraiter et de réorganiser vos données, puisque, Cacti se charge pour vous de séparer l’affichage graphique de la collecte de données pour une meilleur représentation visuelle.

2. Nagios

Réputé pour son ancienneté, Nagios est un de ces logiciel de surveillance les plus efficaces. D’une interface assez intuitive, vous trouverez sur Nagios tout ce qu’un logiciel de surveillance Internet puisse contenir. Vous pouvez donc effectuer toutes sortes de tâches de surveillance avec votre logiciel Nagios.

Si vous recherchez un logiciel qui puisse vous permettre d’avoir un contrôle sur l’état des serveurs, des canaux de réseau, de l’espace disque du serveur, de la mémoire RAM, du processeur et de l’ensemble de protocole de couche réseau IP, le logiciel Nagios est celui pour lequel vous devez opter. Toutefois, il est important de noter que le logiciel Nagios présente une configuration qu’on peut qualifier d’assez complexe pour les débutants.

3. Zabbix

Contrairement à Cacti et Nagios, avec le logiciel Zabbix, vous pouvez surveiller plus qu’un seul serveur. Autrement dit, le logiciel Zabbix vous permet de contrôler plusieurs serveurs à la fois et de collecter des données sur chaque serveur. Pour ce qui est de la sécurité de vos services et objets, vous n’avez rien à craindre. Zabbix dispose d’un éventail d’outils conçu pour surveiller les serveurs et les réseaux. Comme outils, il utilise quelques hyperviseurs tel que l’hyperviseur de virtualisation qui permet d’ailleurs aux différents systèmes d’exploitation de travailler sur une ou plusieurs machines simultanément. Aussi, Zabbix fournit les informations nécessaires sur ses hyperviseurs.

De plus, le logiciel Zabbix n’utilise pas que les agents logiciels. Eh oui, Zabbix peut bel et bien fonctionner en utilisant le protocole SNMP tout comme le logiciel Cacti. Les serveurs d’applications java, les bases de données, et les services web sont également tous sous la surveillance de Zabbix. Et pour couronner le tout, Zabbix vous permet de personnaliser votre tableau de bord ainsi que votre interface web pour une utilisation commode et rapide du logiciel.

4. Icinga

Connu à son début comme étant une branche du logiciel Nagios, Icinga est devenu aujourd’hui un excellent logiciel de surveillance Internet avec deux différentes versions. Sur la première version Icinga 1, vous constaterez toujours quelques configurations de Nagios et une compatibilité avec plusieurs plug-ins.

Quant à Icinga 2, il est plus complet et performant. Son interface web assez chaleureuse, son architecture composée de plusieurs modules, le mode de fonctionnement de son programme décomposé en plusieurs fils pouvant êtres exécutés simultanément, sont autant de caractéristiques lui faisant gravir les échelons devant Icinga 1. 

Bien que les logiciel Nagios et Icinga présentent quelques points de similitude, la différence entre les deux logiciels est que, vous pouvez configurer Icinga via son interface web, tandis qu’avec Nagios, vous vous servirez des fichiers de configuration et de la ligne de commande. Vous préférez configurer votre logiciel sans une ligne de commande ? Alors, le logiciel Icinga est fait pour vous.

5. PRTG

 Le logiciel PRTG est un outil de surveillance doté d’une configuration assez poussée. Avec le logiciel PRTG, vous assisterez à une variation de la capacité de surveillance au sein de votre entreprise. Ces variations seraient dû à des exigences opérationnelles de votre entreprise.

En réalité, le logiciel PRTG est un outil entièrement automatisé. Le logiciel PRTG vous permet d’envoyer des alertes par e-mail, ainsi que par SMS selon le seuil que vous avez préalablement défini. Que vous aimeriez contrôler votre serveur, les performances et les capacités de votre disque dur, l’utilisation de votre RAM, ainsi que celle de la bande passante, l’outil PRTG s’y adapte à la perfection. Mais attention, ne téléchargez surtout pas cet outil si votre système est de grande taille ou si vous n’êtes pas prêt à souscrire pour ces services, puisqu’il est gratuit pour seulement 100 capteurs.

6. NeDi

Le logiciel NeDi est un parfait outil de surveillance, mais qui reste peu connu par beaucoup d’utilisateurs. Particulièrement utilisé dans la recherche de périphérique, NeDi est un outil gratuit qui serait très bénéfique dans les réseaux d’entreprises ne disposant pas des périphériques vraiment stables.

Lorsque vous utilisez l’outil NeDi, il vous sera facile de vous connecter à vos commutateurs en utilisant le protocole Telnet, d’effectuer des recherches d’adresse MAC, d’analyser constamment les infrastructures réseau et de déterminer l’emplacement physique des périphériques. Pour trouver de nouveaux commutateurs et collecteurs des informations auprès de ces derniers, NeDi se sert du Disco Discovery Protocol ou du Link Layer Discovery Protocol.

7. Ntop

Généralement connu sous le nom de Ntopng, le logiciel Ntop est un outil d’analyse des paquets présentant une interface web très simple et facile à utiliser. Ainsi, vous pourrez voir à travers cet outil les données en temps réel sur le trafic du réseau et les informations relatives aux flux des données. Mais le tout ne s’arrête pas là !

Ntop présente également un catalogue ahurissant de graphiques, de tableaux et de cartes. Aussi, grâce à une API du langage script Lua, Ntop pourra supporter des extensions. Vous y trouverez également une architecture pouvant accueillir un nombre important de module.

Qu’est-ce-qu’un logiciel de surveillance Internet ?

Un logiciel de surveillance internet est un ensemble de dispositif informatique usité pour contrôler toute l’activité d’un ordinateur connecté à Internet. Plus explicitement, avec un logiciel de surveillance Internet, vous pouvez déterminer les activités que mène vos employés au sein de votre entreprise.

Que vos employés s’adonnent à des activités illégales sur leurs ordinateurs, ou qu’ils baissent en productivité, plus rien ne sera un secret pour vous grâce à ces fameux logiciels. Souvent utilisés dans d’autres familles, les logiciels de surveillance à Internet servent également à bloquer certains sites malveillants pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.