Comment choisir son liquide vaisselle

Si vous vous demandez comment choisir son liquide vaisselle, voici les 7 caractéristiques clés dans le choix d’un liquide vaisselle

1/ La concentration du liquide vaisselle

Le choix d’un liquide vaisselle soit se baser sur la recherche de certaines caractéristiques propres à ce dernier pour l’obtention de l’idéal qui correspondra à vos attentes. Lors du choix de votre liquide vaisselle, vous devez vous baser premièrement sur sa concentration. Elle vous permettra de trouver ce qu’il vous faut. Toutefois, vous devez comprendre que la concentration d’un liquide vaisselle dépend d’un fabricant à un autre.

L’ultra concentration ou la super concentration d’un liquide n’est pas réglementée par une loi, tout dépend de ce que le fabricant veut insinuer. Il est donc possible de trouver un produit qualifié d’ultra concentré par son fabricant qui n’atteindra pas le niveau de concentration d’un produit d’un autre fabricant sur lequel rien n’est mentionné. Il est donc important que vous choisissez ou sur vous testiez la concentration afin d’obtenir celle qui vous convient.

2/ La composition du liquide vaisselle

Les liquides vaisselles peuvent être composés de plusieurs différents ingrédients. Ces deniers ont pour pouvoir de nettoyer et de dégraisser la vaisselle grâce aux agents de surface (surfactants ou tensioactifs) qu’ils les composent. Ces composants comportent une partie lipophile capable de retenir les matières grasses et une partie hydrophile qui est soluble dans l’eau. Ainsi, vous trouverez trois grandes familles qui composent les liquides vaisselles.

La première est relative aux agents de surface anioniques qui sont connus pour leur pouvoir moussant et dégraissant élevé avec une facilité de rinçage.

La seconde est relative aux agents de surface amphotères qui sont réputés pour être des désinfectants associés à leur capacité moussante et détergente.

Et la dernière prend en compte les agents de surface non ioniques qui ne poussent pas comme les deux premiers mais qui sont très réputés pour leur effet émulsifiants et épaississants. Aussi, ils permettent d’éliminer les réactions d’irritation que peuvent produire les agents anioniques.

Vous devez savoir que les agents anioniques produisent des réactions irritantes ou allergiques. Il est donc important que si un liquide vaisselle le comporte, il faut nécessairement la présence des conservateurs ou de l’agent non ioniques pour atténuer son effet ou carrément, préferez des liquides vaisselles qui n’en contiennent pas.

3/ Dégraissant ou non ?

Ici, le choix de cette caractéristique dépend de vos besoins et de vos préférences. Vous devez néanmoins savoir que tous les liquides vaisselles sont dégraissants seulement à des degrés différents. Vous devez donc tenir compte de ce que vous voulez pour faire le choix. Aussi, cette notification sur les étiquettes des liquides vaisselles ne sont pas pour la plupart vérifiée. Tout dépend du fabricant. Vous pouvez donc trouver un liquide vaisselle sur lequel est inscrit super dégraissant qui est mieux d’un liquide vaisselle sur lequel est inscrit ultra dégraissant. Tout dépend de ce que les fabricants veulent insinuer d’autant plus qu’il n’y a aucune règle standard ou une posologie relative au dosage des composants qui régissent toutes les fabrications.

4/ Antibactérien ou non ?

Il est important de ne pas se focaliser sur les liquides vaisselles antibactériens. En effet, il est quasiment impossible de se débarrasser de toutes les microbes. Au contraire, à force de faire usage d’un liquide vaisselle antibactérien, vous risquez de créer une résistance des bactéries en favorisant la subsistance des souches plus résistances. Il est donc très inutile de se mettre à vouloir tuer les bactéries par utilisation des liquides vaisselles antibactériens. L’ideal est d’adopter une hygiène adéquate pour une vaisselle saine.

5/ Le parfum et les conservateurs

Certains parfums sont à éviter à cause de leur effet allergène. Pour tout éviter, il est mieux d’opter pour des liquides vaisselles neutres ne possédant aucun parfum. Et si vous devez en prendre ceux qui en ont, vérifiez toujours la teneur en parfum du liquide (ne dépassant pas 100 mg/kg) avant de vous en procurer.

Concernant les conservateurs, évitez au maximum les liquides vaisselles comportant des conservateurs reconnus comme dangereux pour la peau et pour l’environnement. Il s’agit notamment de la méthylchloroisothiazolinone (MCIT), la méthylisothiazolinone (MIT), la benzisothiazolinone (BIT). Ce sont des conservateurs très allergènes.

6/ Écologique labellisé ou non ?

Ici, nous faisons allusion à l’aspect écologique du liquide vaisselle. En effet, les produits écologiques ont pour avantage de ne pas posséder un grand impact sur l’environnement comme sur la santé. Les ingrédients sont de qualité, l’emballage biodégradable et sont un garant de sécurité et de santé pour les utilisateurs.

Aussi, lorsqu’ils sont labellisés, vous avez toutes les preuves qu’il s’agit d’un produit qui respecte toutes les normes faisant de lui un produit écologique. Il est donc préférable d’opter pour les produits écologique labellisé que les liquides vaisselles conventionnels.

7/ Le prix du liquide de lave vaisselle

Un sentier point à ne pas négliger est le prix du produit. Il est important d’avoir une idée sur le prix et de bien établir le rapport qualité-prix avant de se lancer. Aussi, il est important de ne pas se fier aux prix pour décider de la qualité d’un liquide vaisselle.

Les plus vendus sur Amazon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *