7 points à connaitre sur le recrutement de La Gendarmerie Française.

7 points à connaitre sur le recrutement de La Gendarmerie Française.

La Gendarmerie – Recrutement, Métiers, Sélection & Concours

Avec pas moins de 10 000 emplois civils et militaires créés en 2014, la gendarmerie est un corps d’état qui recrute, et où il est intéressant de postuler en vue d’une carrière longue et pleine d’opportunités. Ouverte à tous les niveaux et forte du système hiérarchique militaire valorisant l’ascension des employés, la gendarmerie requiert des compétences spécifiques qu’il est important de mesurer avant de candidater.

Découvrez les 7 points à savoir avant de passer le concours 2015 de la Gendarmerie Nationale :

Inutile de préparer son CV

Avoir un bon CV ne sert à rien pour intégrer la gendarmerie, car il sera inévitable de passer par la case d’un concours national. Les épreuves comportent le plus souvent l’exercice difficile de la rédaction d’une note de synthèse sur un thème d’actualité : travailler son écrit est donc primordial, de même qu’il est nécessaire de se tenir bien informé de l’actualité du pays. L’épreuve à l’oral est également déterminante et il faudra donc vous préparer à débattre et un entretien d’embauche devant un jury.

Être diplômé : des métiers avec plus de responsabilités

Le diplôme d’études supérieures dont vous disposez ou que vous vous apprêtez à passer constitue un atout important pour démarrer votre carrière dans la gendarmerie. En fonction de son degré, il permet par exemple d’accéder directement au concours d’officier, ou de recevoir un accompagnement adapté dès la fin d’études (les Classes Préparatoires Intégrées, ou CPI). Certains postes visant une carrière dite « technique et administrative » demandent un haut niveau de qualification dans des domaines précis ; un diplôme d’études supérieures est donc un véritable atout.

Le concours de la gendarmerie

Deux prérequis pour être autorisé à passer concours: un casier judiciaire vierge et la possession du baccalauréat délivré par l’éducation national. Le concours externe se déroule en deux étapes : tout d’abord une épreuve de composition (plus gros coefficient), une épreuve d’aptitude professionnelle (un QCM) et une épreuve portant sur une langue étrangère (QCM niveau baccalauréat portant sur la syntaxe). Les 3200 candidats admissibles auront ensuite droit à un grand oral face à un jury, et enfin une épreuve physique (parcours d’obstacles avec des notes éliminatoires) pour valider les aptitudes sportives.

Un concours très sélectif

En février 2014, plus de 16 000 candidats (dont 28% de femmes) pour un poste de catégorie B se sont présentés au concours national de la gendarmerie contre seulement 3 200 admis. Le concours est devenu tellement sélectif que plus de 400 candidats disposent d’un niveau bac+5. Le concours se déroule dans une salle où tous les candidats sont réunis, à Villepinte, en banlieue parisienne. Inutile de tricher le jour J, une fraude pour vous rendre inéligible à tous les concours de la fonction public pour 10 ans, ainsi qu’une mande de 9 000€.

Les qualités pour devenir gendarme

La vie de gendarme est indissociable du besoin de mobilité. Vous serez amené à changer régulièrement de lieu d’affectation sur le territoire, et cela représente le plus souvent une opportunité de faire évoluer votre carrière. S’adapter à son nouvel environnement c’est aussi savoir communiquer avec ses collègues et la population : être gendarme demande une grande capacité d’adaptation et une bonne réactivité face aux imprévus. Être capable d’être à l’écoute de l’autre, être généreux et pouvoir s’acquitter d’une tâche difficile au service de la communauté : voilà un trait de caractère qui fait la différence au moment du recrutement.

Être gendarme: une hygiène de vie irréprochable

Un gendarme doit pouvoir être parfaitement apte physiquement à répondre à des missions éprouvantes. Il est donc primordial d’être préparé à cela avant le concours qui prévoit une épreuve de sport. Et au-delà du seul recrutement, prendre de bonnes habitudes sur son hygiène de vie est une nécessité à long terme, notamment pour les postes opérationnels où l’on est amené à œuvrer sur le terrain. Enfin, le gendarme étant le représentant de l’ordre auprès des citoyens, il doit être exigent avec lui-même.

La loi n’a aucun secret pour vous

Cela peut sonner comme une évidence, mais la vitesse à laquelle elle évolue au fil des décisions politiques rend pourtant la législation difficile à maîtriser (changements de gouvernement, directive européenne par exemple). En vue du concours mais aussi du déroulement du travail de gendarme à tous les postes, il vous faut parfaire votre connaissance des lois qui régissent la vie des citoyens et vous tenir aux faits de l’actualité. Plus votre connaissance sera précise, plus votre travail sera efficace !

Enfin, pour vous préparer au mieux, nous vous conseillons la lecture des livres ci-dessous, qui abordent les annales des concours de la gendarmerie. Il vous faudra vous bloquer un temps important, d’au moins 3 heures par jour, afin de vous mettre dans les conditions optimales afin de réussir le concours de la gendarmerie.

A détailler dans les commentaires: et vous, avez-vous des questions sur le concours de la gendarmerie ?

 

 

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner les meilleurs conseils pour réussir. Je donne des tuyaux sur le monde de l'entreprise & de l'informatique, qui sont intimement liés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend