Menu Fermer

Comment choisir sa polaire pour femme [Tuto]

polaire femme

Si vous êtes une femme, et que vous souhaitez vous acheter une polaire, afin d’avoir une veste zippée, qui vous tiendra au chaud lors de vos sorties, et bien voici les 7 critères techniques à prendre en considération lors de votre achat, afin de choisir une polaire adaptée à vos attentes :

1. Le niveau d’efforts physique

Plus l’effort que vous fournissez est intense, plus la température de votre corps s’élève et plus vous transpirez. L’évaporation de cette transpiration permet alors de réguler notre température.

  • En cas de sport intense, il est recommandé de choisir une polaire pas trop épaisse, voire fine et très aérée, capable d’évacuer cette humidité. Le tout ajouté à des sous-vêtements techniques pour une aération maximale De même, il est important que votre polaire soit zippée, en totalité ou en partie. En cas de ” surchauffe “, vous pouvez réguler la ventilation en ouvrant votre polaire.
  • Si votre activité physique est moins intense et entrecoupée de moments plus statiques, vous vous réchaufferez moins vite et transpirerez moins, voire pas du tout. Il faut donc choisir une polaire plus épaisse, même si elle est un peu moins aérée.

2. La saison

Vous choisirez également votre polaire femme en fonction de la saison. On ne porte pas la même polaire pour une randonnée en montagne en janvier, en avril ou en juillet.

  • En hiver, lorsque les températures sont basses, qu’il peut neiger ou qu’il peut y avoir du vent, le ” layering ” ou ” système multicouche ” s’impose à tous. Vous porterez donc la polaire sous une doudoune ou une parka. Elle constituera la couche intermédiaire destinée principalement à vous isoler du froid. Vous choisirez ici une polaire fine ou une polaire d’épaisseur moyenne, en fonction des performances de votre parka ou de votre veste en termes de chaleur.
  • En mi- saison, lorsque les températures sont plus douces, vous pouvez porter votre polaire soit en dessous, soit sur le sol. Vous pouvez opter pour un simple coupe-vent imperméable si le temps est humide et venteux, et utiliser votre veste ou votre pull polaire comme vêtement d’extérieur.
  • Les jours de grand soleil, une polaire légère – ou un gilet sans manches – sera toujours utile pour adapter votre tenue au fil de la journée, car la montagne peut réserver des matinées et des soirées fraîches, même en été.

3. L’épaisseur de la polaire

Les polaires peuvent être classées en 3 grandes catégories, en fonction de leur épaisseur et donc de leur poids au mètre carré.

  • Les grosses polaires de 300 g/m2 et plus, pour l’hiver : ces vestes, blousons ou pulls en polaire épaisse et ultra-chaude – parfois aussi appelée ” poids lourd ” – sont conçus pour les températures froides de l’hiver et vous apporteront un maximum de chaleur. Elles conviendront aux femmes qui recherchent un vêtement chaud, confortable, pratique et douillet, pour un usage quotidien ou pour de simples promenades.
  • Les polaires intermédiaires de 200 g/m2 à 290 g/m2 : Ces polaires – également appelées polaires “Midweight” – sont les polaires les plus polyvalentes. Si vous ne pratiquez pas d’activité physique intensive, vous pouvez les porter soit comme vêtement d’extérieur lorsque la température avoisine les 10°, soit comme couche intermédiaire si la température se situe entre 0 et 5 degrés.
  • Les polaires fines ou les tissus micropolaires de moins de 200 g/m2 : Ces polaires – également appelées micro-polaires ou polaires “Lightweight” – sont fines et ultra légères. Si elles ne sont pas conçues pour résister à des températures extrêmes, elles seront parfaites pour la superposition.
    • En automne, vous serez heureux de porter ces micro-polaires sous un imperméable ou une veste coupe-vent.
    • En hiver, elles sont également très utiles sous une veste ou une parka. Moins chaudes que les polaires plus épaisses, elles sont encore plus aérées, un atout pour tous ceux qui pratiquent le jogging, le trail running ou toute autre activité physique intensive.

4. Les matériaux de la polaire

Le tissu synthétique est généralement fabriqué à partir de polyester. Le polyester est un matériau artificiel composé de deux produits pétroliers qui peuvent être fabriqués à partir de plastique recyclé. La laine polaire en polyester est également extrêmement durable et résistante à l’humidité, elle ne cesse donc de s’améliorer.

Dans le passé, les vêtements en laine naturelle étaient la solution idéale pour tous ceux qui souhaitaient combattre le froid et rester au chaud à l’extérieur. Cependant, en raison de sa disponibilité en masse et de son prix abordable, la laine polaire a depuis été préférée à la laine car elle est plus chaude et généralement beaucoup plus légère. Le matériau polaire est toujours modelé sur la laine naturelle afin d’obtenir la texture d’une couverture confortable qui ne vous laissera jamais tomber dans le froid.

5. Le poids

La laine polaire est classée en fonction de son poids en grammes par mètre carré (gsm), ce qui peut être assez déroutant car vous ne voyez pas le poids mesuré dans ce format tous les jours, mais nous pouvons vous expliquer. Le tout premier fabricant de polaire a divisé les vêtements en groupes définis par le nombre de grammes de polaire constituant un mètre carré.

6. Texturée ou non

La laine polaire texturée a tendance à se situer dans la même gamme de poids que la laine polaire épaisse, mais présente un extérieur à motifs. Il s’agit principalement d’un motif décoratif, bien que la laine polaire texturée soit encore plus douce au toucher et plus confortable que la laine polaire ordinaire. Souvent d’aspect luxueux et velouté, les polaires texturées sont les plus habillées du lot et sont idéales pour être enfilées comme couche extérieure lors d’une excursion dans le froid, ou même comme couche intermédiaire lorsque le froid se fait sentir.

7. Anti peluche et résistance au vent

Lorsqu’une laine polaire est décrite comme anti-peluche, cela signifie que le tissu a été traité pour empêcher l’apparition de petites boules (ou pilules) de fil à la surface du tissu. Ces boules de fil sont principalement le résultat de l’abrasion lors du lavage et du séchage.

Le traitement anti-boulochage signifie que la laine polaire restera sans bouloches plus longtemps. Certaines polaires sont dotées d’une membrane coupe-vent dans leur doublure intérieure. Cette membrane empêche le vent de pénétrer dans le vêtement, ce qui vous permet d’avoir plus chaud en utilisant moins de couches.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *