Modèle (gratuit) de lettre d’intention de mariage (catholique)

Vous êtes un jeune couple en train de réalisé une préparation au mariage dans le but de vous marier dans une église catholique ? Tout d’abord, félicitations ! Puisque si vous en êtes-là, c’est que vous devez nager dans le bonheur à l’idée de vous marier prochainement avec votre partenaire.

Du coup, si vous voulez un modèle de lettre d’intention de mariage, vous êtes au bon endroit.

Modèle de lettre d’intention de mariage (à destination du curé).

Retrouvez mon modèle de lettre d’intention de mariage, avec une ou deux modifications, afin de ne pas dévoiler toute mon intimité sur Internet. Néanmoins, vous pouvez réutiliser cette lettre d’intention de mariage, et la modifier à votre guise, avant de la remettre au prêtre de votre paroisse.

« Objet : Déclaration d’intention avant notre mariage.

Mr Le curé,

Depuis ma tendre enfance, je me suis senti appelé au mariage. Une union pour la vie entre moi et ma future épouse. Construire une relation à deux sur la durée, et avancer à deux, dans la complicité et l’amour, contre vents et marées.

Ma rencontre avec fiancée n’a fait que renforcer ce fort désir.

Dans notre couple, je ressens une grande écoute de l’autre, ainsi qu’une véritable solidarité. Mais ce qui fait notre relation unique, c’est pour sure notre complicité de chaque jour. Nous avons su développer notre propre humour, et les codes pour les comprendre qui les accompagne. Cet humour nous fait rire chaque jour, et se développe au fur et à mesure de nos rencontres et de nos aventures.

Je sais qu’avec ma fiancée à mes côtés, nous pourrons rigoler tout au long de la vie.

Ayant ressenti tardivement l’amour infini du père -à l’âge de 29 ans- et le souffle de l’Esprit-Saint, j’ai conscience d’avoir eu la chance de récolter de nombreuses grâces au cours des quatre dernières années : entre mon parcours de confirmant, mes pèlerinages annuels à Paray-le-Monial, mon année à l’école de charité et mission, et enfin, de mes missions d’évangélisation au cœur de Paris.

La grâce ultime a été de rencontrer ma fiancée, elle qui était bien plus avancée dans sa foi.

Justement. Un point que j’admire chez fiancée, c’est qu’elle me fait progresser chaque jour dans ma foi. Bien qu’amoureux du christ, elle me rappelle (et me pousse) à me rendre à la messe chaque dimanche, alors que je serai parfois prêt à transiger, afin de me consacrer à d’oisives occupations.

De mon côté, je me trouve contribuer à son foyer de foi, à travers ma « flamme » de jeune illuminé par l’Esprit-Saint. Finalement, nous sommes complémentaires.

Pour ma fiancée, je me sens prêt à me dépasser, et ne plus raisonner en « moi », tel que je l’ai trop fait dans ma vie, pour le transformer en « nous », et prendre l’intérêt du couple en considération aussi importante que mes propres envies.

Par ailleurs, je note ma profonde admiration pour ma future épouse, puisqu’elle consacre une soirée de son temps par semaine, aux femmes qui sont en situations de mal-logements. Le don désintéressé pour l’autre l’autre est quelque chose auquel je souhaite progresser. Je d’ailleurs suis certain qu’elle me fera grandir dans cette direction à ses côtés, et que nous prendrons très probablement des engagements ensemble pour le bien commun.

La fidélité de notre engagement mutuel ne me fait guère de doute, tout comme la fécondité de notre couple, pour lequel nous espérons avoir, nous prions chacun pour, des enfants que nous ferons grandir dans l’éducation catholique. Nous sommes alignés sur ces valeurs à transmettre, et auxquelles nous espérons que nos enfants les transmettront à leurs tours.

Également, je ne souhaite pas que nous soyons un couple isolé. Au contraire, un couple ouvert sur son entourage, ses voisins, les personnes croisées, et qui contribue positivement au bonheur de nos prochains.

Enfin, je me réjouis de la manière dont nous vous appris à nous connaitre.  Nous sommes passés par la case amis, avant d’entamer une relation amoureuse, tout en prenant le temps de nous connaitre petit à petit. Nous avons fait le choix d’habiter de manière séparée jusqu’au mariage, et cela a renforcé notre liberté et le profond souhait que je porte de vouloir m’engager avec elle pour la vie.

Enfin, je souhaite que notre union se fasse à l’église, afin de célébrer ce moment en présence de Dieu, et de notre famille, et de sceller notre union à tout jamais, jusqu’au jour où retournerons au père.

Aujourd’hui, je me sens joyeux, calme et serein à l’idée de l’épouser, et de surtout me dire que je l’aurais à mes côtés, et qu’elle m’aura à également ses côtés, toute au long de notre vie. »

Informations sur la lettre d’intention de mariage  

Quelques questions que vous vous posez probablement au sujet de votre lettre d’intention de mariage.

  • Pourquoi l’église demande une lettre d’intention de mariage ?

L’église demande une lettre d’intention dans le but de connaitre pour quelles raisons vous souhaitez-vous marier à l’église, et surtout si vous êtes d’accord sur la vision du mariage proposée par l’église, et notamment ses quatre piliers qui sont : la liberté, l’indissolubilité, la fidélité et la fécondité.

  • Que mettre dans la lettre d’intention de mariage ?

Une lettre d’intention n’est pas une lettre de déclaration d’amour. C’est un document qui va servir au clergé à confirmer la validité de votre mariage. D’ailleurs, vous ne vous adressez pas à votre fiancé, mais au prêtre, qui sera chargé d’évaluer votre demande de mariage. Son but sera de valider que votre mariage est aligné avec les quatre piliers du mariage chrétien.

  • Quels sont les quatre piliers du mariage chrétien ?

Les quatre piliers du mariage chrétien (à connaitre par coeur) sont :

  • Liberté : vous êtes libre et en pleine conscience dans votre choix
  • Indissolubilité: vous vous engagez à rester marié à vie
  • Fidélité: vous vous engagez à rester fidèle toute votre vie
  • Fécondité: vous vous engagez à donner du fruit à votre mariage, notamment en essayant d’avoir des enfants.
  • Mon partenaire va-t-il consulter ma lettre d’intention ?

Vous n’êtes pas obligé de laisser votre partenaire consulter votre courrier. Néanmoins, cela peut être de bons sens de se partager le document, et de laisser son fiancé le consulter. Les époux ne doivent pas normalement se cacher entre eux des informations présentes dans la lettre d’intention, sinon, il y a un manquement à la liberté d’engagement, puisque vous ne vous engagez pas en pleine conscience et l’autre.

  • A quelle personne s’adresse la lettre d’intention ?

La lettre d’intention s’adresse au prêtre ou au responsable de l’évêché dédié aux dossiers de mariage, et qui devront autoriser votre mariage au sein de l’église. La lettre d’intention s’accompagne de certificat de naissance et de batême, et le prête doit mettre son tampon sur votre dossier de mariage, afin de donner l’autorisation à procéder votre union dans l’église.

  • La lettre d’intention est-elle conservée ?

Effectivement, l’église catholique française va la conserver ad vitam aeternam dans votre dossier de mariage.  Elle sera ré-ouverte si un jour vous souhaitez divorcer (ce que l’on ne vous souhaite pas), et que vous réclamez la nullité du mariage, afin de pouvoir vous remarier à l’église. Un prêtre pourra alors ré-ouvrir votre dossier de mariage et étudier votre lettre d’intention, dans le but de savoir si vous votre intention de mariage était conforme aux autres piliers du mariage, selon l’église.

  • La lettre d’intention doit-elle être manuscrite où dactylographié ?

Nous vous conseillons de rédiger une première version sur ordinateur. Effectivement, celle-ci devra probablement être modifiée après une première consultation auprès du couple accompagnant ou du prête. Vous pourrez ensuite rédiger une version finale, de manière manuscrite, et de préférence, sur un papier de qualité.

Par ailleurs, nous vous conseillons de photocopier votre lettre d’intention, qui doit être manuscrite, afin d’en garder une copie, et d’être en mesure de la reconsulter entre époux ultérieurement.

Pour aller plus loin :

Si vous avez des questions, et/ou des précisions ou corrections, à apporter sur les informations consultées ci-dessus, vous pouvez le faire dans les commentaires ci-dessous, et sachez que je suis de tout cœur avec vous, dans l’heureuse préparation que vous êtes en train de suivre.

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner les meilleurs conseils pour réussir. Je donne des tuyaux sur le monde de l'entreprise & de l'informatique, qui sont intimement liés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend