Modèle de déclaration d’un jeune conducteur auprès de son assurance

Modèle de déclaration d’un jeune conducteur auprès de son assurance

Lorsqu’un jeune conducteur utilise souvent sa voiture, l’assuré doit en aviser la compagnie d’assurance afin qu’il puisse modifier le contrat en conséquence, par exemple en augmentant le montant de la prestation. Comment notifier votre assureur de ce détail ? Ce modèle vous permettra de connaître la conduite à tenir lors de la rédaction de lettres.

Nom et prénom de l’assuré

Adresse

No d’assuré : _________

Contrat d’assurance no ______

Code postal / Ville

N° Tél

Nom Prénom ou raison social du destinataire

Adresse destinataire

Code postal / ville du destinataire

Date du jour de rédaction

Lettre recommandée avec accusé de réception

Objet : déclaration d’un jeune conducteur auprès de son assurance

Madame, Monsieur,

Ayant à mon actif un contrat d’assurance automobile n° ___________ (indiquer le numéro), je vous mets au courant qu’à partir du ________ (date), le jeune conducteur ___________ (prénom et nom) utilisera mon véhicule et cela de manière régulière de marque ________ (marque de l’auto) et immatriculé __________ (n° d’immatriculation), et assuré par vos soins.

Âgés de _______ ans, ___________ (Prénom Nom) a obtenu son permis n° ________ le __________ (date).

Je vous serais très reconnaissant de me faire parvenir le plus rapidement possible une proposition chiffrée pour l’intronisation de ce jeune conducteur à mon contrat d’assurance.

Tout en comptant sur votre bonne compréhension et en vous remerciant d’avance pour l’attention que vous porterez à mon courrier, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes plus respectueuses salutations.

Signature

Pièces jointes :

  • Copie du contrat d’assurance
  • Copie du permis de conduire du jeune conducteur

Dans quelles situations et dans quels buts peut-on utiliser ce type de lettre ?

Votre enfant a obtenu un permis de conduire et utilisera régulièrement votre véhicule assuré. Pour cela, vous devez en informer votre compagnie d’assurance afin que vos enfants soient également protégés.

Il est important de savoir que, est considéré comme jeune conducteur tout conducteur titulaire d’un permis de conduire depuis moins de 3 ans ou ayant conduit avec un chauffeur accompagnateur depuis 2 ans, ou n’ayant pas été assuré depuis 3 ans. Si votre véhicule est utilisé régulièrement par de jeunes conducteurs, vous devez en informer votre compagnie d’assurance pour prolonger la période de garantie. Par conséquent, cela entraînera une modification de votre contrat, mais augmentera également vos primes d’assurance en raison du risque accru de sinistres.

Après réception de votre demande d’extension de garantie :

–          Votre entreprise devra vous faire parvenir une proposition d’assurance.

–          Par conséquent, vous aurez 30 jours pour refuser ou accepter cette offre.

–          Au cas où il n’y a aucune réponse venant de votre part ou en cas de rejet, votre compagnie d’assurance peut engager une procédure visant à rompre votre contrat au terme des 30 jours du moment où vous êtes informée de cette optionalité dans la lettre de proposition.

Pour un jeune conducteur de deuxième niveau pour assurer l’assurance de ses parents, leurs cotisations mensuelles ne coûtent généralement que quelques euros supplémentaires. Un choix intéressant, quand on sait que les jeunes conducteurs et les conducteurs novices qui accompagnent la conduite sont considérés comme des assurances à risque et que leurs cotisations ajoutent des primes supplémentaires.

Cependant, de nombreuses compagnies d’assurance n’appliquent pas cette surtaxe à l’assurance deuxième permis de conduire. Ce « cadeau » est en réalité un geste commercial visant à maintenir une bonne relation avec l’assuré et en même temps à retenir au plus vite votre enfant afin qu’il puisse à l’avenir souscrire une assurance auprès de la même compagnie d’assurance.

En somme, d’après l’article L 113-4 du Code des Assurances, cette déclaration d’ajout aura pour conséquence l’augmentation du montant de vos cotisations en raison du risque accru de drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.