Menu Fermer

Le marketing : Qu’elle utilité pour le consommateur ?

Voici le résumé de ma lecture du livre “Le marketing : Qu’elle utilité pour le consommateur ?” de L. BOYER et M. FOREST publié en 2004.

Voir la page du livre sur Amazon.fr : https://amzn.to/3nRRGRZ

Résumé de cette lecture

Mon livre choisi pour la fiche de lecture s’intitule « Le marketing : Qu’elle utilité pour le consommateur ? » de L. BOYER et M. FOREST publié en 2004. Il fait 142 pages. J’ai choisi ce livre car il est complémentaire avec mon parcours universitaire, de plus la partie citation à l’intérieur est bien faite et drôle. Enfin voulant travailler dans le e-commerce, plus tard ce livre y consacre un chapitre, ceci n’a fait que renforcer mon choix.

Il y est décrit l’implication qu’a le marketing pour le consommateur sous 5 grands thèmes développés en chapitre.

  • Le consommateur : personnalisation et fidélisation. Cette partie est beaucoup axée sur les différentes techniques utilisées par les entreprises et montre comment on peut globaliser l’acte de distribution tout en personnalisant au maximum pour le consommateur.
  • Dans le chapitre 2 lien et relation sociale  on parle avant tout des tendances récentes qui impliquent des stratégies marketing ex : tendance gay. Le marketing y est décris comme ne servant  pas à vendre un produit mais l’idée que l’on s’en fait. Il créé aussi l’illusion de lien social.
  • La 3eme partie est tournée vers l’acte de distribution et la prise en compte du marketing dans celle-ci.
  • La 4eme développe sur le consommateur et la marque. La marque qui communique et donne du sens au produit.
  • Enfin le consommateur et le temps. On développe alors ici la notion de temps dans l’échange marchand et l’importance de son utilisation a bon escient.

Ce livre entrecoupé de citations qui sont à la fois amusantes ou sérieuses elles sont là pour développer ma réflexion sur le sujet

Analyse des enseignements de ce livre sur le marketing

J’ai choisi d’analyser l’œuvre en ayant une approche segmentée thème par thème :

1/ La personnalisation est un phénomène qui tend à toucher l’ensemble des biens de distribution. Chaque consommateur a son profil d’établie et la personnalisation permet de mieux répondre au besoin tout en répondant au besoin de différenciation qu’on les individus depuis les années 80 (cf. cours). Dans un cas de marché concurrentiel il est important de personnaliser l’offre pour se différencier.

Cette personnalisation est aussi utilisée dans le marketing direct qui la rend plus efficace en choisissant mieux les cibles et diminue les coûts de non l’efficacité. On appelle cette technique le géomarketing.

2/ Le consommateur d’aujourd’hui se place dans un contexte actuel qu’il faut prendre en compte : exemple les mœurs ou la perte actuel du lien social. Ceci pousse le marketing à prendre en compte de plus en plus de facteurs et d’intégrer des domaines tel que la sociologie, la morale etc. Ceci a pour but d’attirer le consommateur et qu’il se reconnaisse à travers une image purement fabriquée sur un produit pas forcement prévu pour à la base. Ainsi le marketing peut se consacrer à essayer de créer un lien social ou un sentiment d’appartenance à une communauté exemple :  les écolos qui ont des habitudes en tant que consommateurs similaires (ex agriculture biologique).

Autre exemple c’est  le marketing générationnel qui se développe de plus en plus en suscitant des besoins propres a une classe d’âge.  Nous  pouvons nous interroger alors sur le fait qu’il faut reposer le problème sur des facteurs sociaux plutôt qu’individuel.

3/ L’impact du marketing sur la distribution est importante. A tel point que les supermarchés sont aujourd’hui façonnés en fonction de celle-ci. Le marketing est en effet ici pour inciter le client à consommer plus. Ainsi le marketing a été étudié comme une science (psychologie cognitive) c’est dans ce domaine que s’est illustré Russel BELLE qui a traversé les états unis en bus en interrogeant et observant à chaque ville les consommateurs afin de mieux comprendre leur comportement.

4/ L’explosion des médias a permit l’essor de la marque. La marque imprègne un symbole, un style de vie à travers un produit. La marque créé son univers et donne confiance en semblant familière à travers

l’imaginaire qu’elle créé grâce à la communication et qui associe tel ou tel produit à une caractéristique particulière. Elle connaît cependant avec le développement des marques de distributeur un certain recul et pas seulement sur les marchandises de peu de valeur ajoutés.

5/ Le temps a un impact sur le consommateur qui de faite a alors un impact sur sa consommation. C’est une variable a prendre en compte car le consommateur zap et est nomade( Cf. cours) Le temps est aussi un coût pour les entreprises. Il faut que tout demeure de plus en plus rapide « just in time » tout en atteignant la meilleur qualité possible. Ce sont aujourd’hui les grands défis de la production de service et de marchandises. L’intégration du temps est important surtout pour les activités à type saisonnier ex : aérien. Le consommateur attend qu’on le respecte.

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser dans les commentaires ci-dessous.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *