Location d’un utilitaire [vos droits en 12 Questions / Réponses]

SI vous souhaitez louer un utilitaire (camion, camionnette ou fourgon), voici l’ensemble des questions que vous pourrez vous poser, afin de mieux connaitre vos droits.

1. Ai-je besoin d’un permis spécial pour louer un utilitaire ?

Tout le monde se pose cette question. En principe, vous n’avez pas besoin d’un permis spécial pour louer un utilitaire. La condition principale est que le véhicule que vous louez ne dépasse pas 3,5 tonnes comme poids total autorisé en charge (PTAC). Cet indice couvre généralement tous les fourgons classiques et les camionnettes à plateau. Il est donc préférable de bien se renseigner avant de se lancer.

Si vous souhaitez également attacher une remorque avec juste votre permis B, vous ne pouvez pas vous permettre de dépasser 750 Kg. Sans oublier que ce poids doit être inclus dans la limite des 3500 Kg total autorisé en charge.

Si besoin se présente et qu’il faut aller au-delà de 3500 Kg, vous pouvez suivre une formation supplémentaire (option B96 en plus de votre permis B) qui va vous permettre de supporter jusqu’à 4250 Kg.

2. Quels sont les types d’utilitaires disponibles à la location ?

Il existe différents volumes d’utilitaires en location. Ils sont disponibles dans la plupart des entreprises de ce secteur d’activité. Il vous suffit de juste trouver celui qui sera le mieux adapté à votre budget et au projet que vous avez en tête. Voici quelques exemples d’utilitaires disponibles en location :

  • La fourgonnette : ce type de véhicule utilitaire propose des dimensions similaires à celles d’un monospace, et s’avère par conséquent guère plus difficile à conduire. On trouve souvent des fourgonnettes de volumes compris entre 4 et 7 m³ (qui restent assez compactes et adaptées à la circulation en milieu urbain).
  • Le fourgon : ce style d’utilitaire a un volume de chargement allant de 8 à 15 m³ pour les modèles les plus longs.
  • Le camion avec caisse : c’est un camion conçu sur la base des fourgons et il propose un espace de chargement élargi grâce à une caisse située à l’arrière qui est capable de contenir des objets plus volumineux allant jusqu’à 23 m³.   
  • Le camion benne : ce style est également conçu sur la base des fourgons. Il est équipé d’une benne basculante à l’arrière pour charger et décharger facilement les choses comme la terre, le sable et autres.  
  • Le camion à plateau : c’est le style le plus rare. Il sert à transporter les véhicules.

3. Quelle taille d’utilitaire il faut privilégier ?

Ce n’est pas parce que votre permis vous permet de prendre le plus gros camion que vous allez le faire. Le tout dépend de vos besoins et aussi du lieu où vous devez vous rendre. Vous devez juger de vous-même les chemins à emprunter pour voir si le transport sera facile. Il faut juger tout cela. Vous ne pouvez pas prendre un camion qui ne peut pas passer par une ruelle. Vous ne pouvez pas aussi prendre un camion qui présente tellement d’espace libre après votre chargement. Cela signifie que vous auriez pris un camion plus important que ce qu’il fallait.

4. Location d’utilitaire : faut-il souscrire à une assurance ?

L’assurance des biens transportés permet d’indemniser en cas d’incendie, de vol ou d’accident ce qui se trouvait dans l’utilitaire. Il s’agit d’une garantie non négligeable parce que si vous louez une camionnette, c’est justement pour transporter des choses. Il est aussi important de noter que les choses de valeur comme les œuvres d’art ou les bijoux ne sont généralement pas couverts.

5. Quelles sont les conditions de location d’un utilitaire ?

Peu importe ce que vous louer, le permis B normalement suffit. Par ailleurs, en fonction de la taille de l’utilitaire et du loueur, un âge minimum entre 21 et 25 ans peut être requis ainsi qu’un nombre d’années de permis allant de 1 à 5 ans.

6. Quelles sont les garanties minimales et optimales ?

Pour ce qui est d’une location de courte durée, le loueur propose généralement une assurance minimale au tiers comprise dans le prix de location. Elle intègre des garanties comme la responsabilité civile, le vol, les incendies, la garantie conducteur ou encore les dommages causés au véhicule sous réserve de franchise. En outre, les garanties varient d’un loueur à l’autre, il vous faudra donc bien lire votre contrat.

7. Que faire en cas d’accident ?

En cas d’accident, plusieurs cas de figure peuvent se présenter :

  • Accident non responsable : pour ce genre d’accident, vous n’aurez ni la franchise, ni les réparations à payer.
  • Accident responsable à 100% : si les dommages sont couverts par l’assurance vous n’aurez à payer que la franchise. Dans le cas contraire, vous payerez la totalité préjudice.
  • Accident sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants : ce style d’accident entraine la déchéance de garanties pour le locataire. Il se chargera alors de tous les frais de réparation et d’indemnisation.
  • Vol ou dommage suite à une négligence du locataire : cela entraine aussi la déchéance de garanties pour le locataire.
  • Quelles sont les différentes formules de location ?

Il existe plusieurs formules de location en fonction de ce que vous voulez réellement. On peut citer :

  • La location à l’heure
  • La location à la semaine, à la journée ou au weekend
  • L’aller simple
  • La location avec chauffeur
  • La location de longue durée

8. C’est quoi la location longue durée ?

C’est une location qui se fait sur plusieurs mois ou encore plusieurs années. Donc si vous avez besoin d’un utilitaire pour ce style de période, il vous faudra penser à ce style de location.

9. Quand parle-t-on de location à l’heure ?

Ici, un kilométrage limite peut être fixé avec supplément au kilomètre supplémentaire. Vous pouvez bénéficier d’un tarif à l’heure avec kilométrage illimité. Cela dépend des entreprises de location.

10. Est-ce possible de louer avec chauffeur ?

C’est indispensable si vous n’avez pas de permis ou si vous ne voulez pas conduire. Il est important de savoir le travail que le chauffeur a à faire. Il n’est pas le déménageur mais il peut vous conseiller sur le chargement.

11. Quels sont les éléments les plus importants dans la location d’un utilitaire ?

Voici tous les éléments qu’il ne faut pas louper dans la location d’un utilitaire :

  • Lisez attentivement toutes les petites lignes de votre contrat de location d’utilitaire afin de vérifier la couverture de l’assurance et le montant des franchises.
  • Les conducteurs doivent le plus souvent être nommés sur le contrat de location.
  • Payez avec votre carte bancaire plutôt que par chèque ou liquide afin de bénéficier des assurances comprises.
  • N’hésitez pas à vous tourner vers votre assureur habituel pour souscrire des garanties supplémentaires.
  • En cas de panne, c’est au loueur de prendre en charge les réparations et de changer le véhicule.

12. Quel est le tarif moyen de location d’un utilitaire ?

Les tarifs moyens de location d’un utilisateur sont :

  • Entre 7 et 9m3, il faut compter en moyenne 70euros la journée, et 120euros le week-end.
  • Entre 10 et 12 m3, il faut compter 80 euros la journée, et 130 euros le week-end.
  • Au-delà de 13 m3, il faut compter 100 euros la journée, et 150 euros le week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.