Lettre de demande de paiement des heures supplémentaires

Modèle de lettre de demande de paiement des heures supplémentaires

Lettre demandant à l’employeur le paiement d’heures supplémentaires. Quelle est la durée légale du travail ? Quel est le régime des heures supplémentaires ? À quoi peut prétendre un employé qui effectue des heures supplémentaires ?

Lettre recommandée avec avis de réception

[Votre nom]

[Adresse]      

[Ville, État, Code postal]

Raison sociale de l’entreprise

 [Adresse]

[Ville, État, code postal]

[Date]

Objet : demande de paiement des heures supplémentaires

Madame, Monsieur

Je suis employé(e) par (nom de l’employeur) depuis le (date de recrutement) et je travaille actuellement à (poste).

Mon contrat de travail a été conclu pour une durée de travail de 35 heures par semaine. Au-delà, les heures travaillées sont considérées comme des heures supplémentaires.

À cet égard, j’ai effectué des heures supplémentaires le (date), mais je n’ai pas encore été payé.

En effet, ayant reçu mon bulletin de salaire pour le mois de (mois), je constate qu’il n’y a aucune mention de ces heures et que je n’ai pas reçu de rémunération supplémentaire.

Je vous demande donc de rectifier cet oubli et de régulariser la situation dans les meilleurs délais.

Je vous envoie les reçus de ces heures et suis à votre disposition pour toute information complémentaire.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Pièces jointes :

Bon d’heures supplémentaires

Quand utiliser cette lettre de demande de rémunération des heures supplémentaires ?

Vous êtes un employé et vous avez effectué des heures supplémentaires. Votre employeur ne vous l’a pas encore payé, vous envoyez donc une lettre pour obtenir ce paiement.

Ce que dit la loi sur les heures supplémentaires

La durée du travail est légalement réglementée par les articles l 3121-1 et suivants du Code du travail français. La notion de base pour le calcul du temps de travail des salariés est le temps de travail effectif. Le temps de travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l’employeur et exécute ses directives sans pouvoir vaquer librement à ses occupations personnelles. La durée légale du travail est fixée à 35 heures par semaine (article l 3121-10 du Code du travail français). Au-delà, il s’agit en principe d’heures supplémentaires. Toutefois, il existe certaines règles spécifiques, notamment pour les travailleurs sous contrat à durée déterminée (aménagement du temps de travail sur l’année, par exemple). En ce qui concerne les heures supplémentaires, il existe une procédure préalable aux heures supplémentaires, ainsi qu’un quota une fois qu’elles ont été introduites dans l’entreprise. L’employeur, en vertu de son pouvoir d’organisation et de gestion, décide du recours aux heures supplémentaires dans son entreprise. Au préalable, il doit toujours informer le comité d’entreprise (CE) ou, à défaut, les délégués du personnel (DP). Toutefois, depuis la loi du 20 août 2008, l’entreprise n’est plus tenue d’informer l’inspecteur du travail. Le Code du travail impose un quota annuel d’heures supplémentaires par employé. Ce quota annuel est fixé par accord collectif d’entreprise ou d’établissement ou, à défaut, par accord de branche. Les partenaires sociaux sont donc libres de fixer la taille du quota, puisqu’il n’y a pas de limite légale. A défaut d’accord, le contingent annuel est celui indiqué à l’article D. 3121-14-1 du code du travail, soit 220 heures par travailleur et par an. Les heures supplémentaires donnent lieu à une majoration de salaire (articles L. 3121-22 et suivants du Code du travail) et à un congé. Elles doivent être payées à l’heure habituelle, en même temps que les heures comprises dans la durée contractuelle ou légale du travail. En cas de litige sur l’existence ou le nombre d’heures travaillées, la charge de la preuve incombe à l’employeur et au salarié (article L. 3171-4 du Code du travail). Toutefois, le salarié qui prétend avoir effectué des heures supplémentaires et demande à être payé pour celles-ci doit d’abord fournir au juge des preuves à l’appui de sa demande. Ce n’est qu’à un stade ultérieur que l’employeur doit fournir la preuve des heures effectivement travaillées par le salarié.

Nos suggestions pour votre lettre.

Nous vous conseillons d’envoyer une simple lettre à l’employeur. Toutefois, vous pouvez également envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Tout dépend du contexte et de la relation avec l’employeur. N’oubliez pas de conserver une copie de votre lettre, ainsi que l’accusé de réception et les pièces jointes éventuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.