[comparatif] Quel CMS choisir pour son site e-commerce 

Ça y est, vous avez tout en main pour créer votre site de vente en ligne. Néanmoins, vous avez besoin d’un CMS (Content Manager System, soit Plateforme de Gestion de Contenu) afin d’héberger votre site. Face à leur multitude, vous ne savez pas lequel choisir. Bref, voici un comparatif des principaux CMS e-commerce.

A. Les CMS e-commerce les plus simples

1. Wix : idéal pour les débutants

Wix est intuitif, nécessitant peu de configuration informatique. C’est une bonne alternative pour ceux qui n’ont aucune connaissance en langage HTML.

Avantages : le tarif est situé entre 20,40 €/mois et 42 €/mois pour le forfait Business VIP, ce qui reste correct ; le nom de domaine est offert pendant un an. (Vous n’êtes pas obligé d’en acheter un, mais alors votre lien se terminera par « wix.com ».) De plus, il existe une application mobile, permettant de modifier son site depuis son smartphone ou sa tablette.

Inconvénients : Wix n’offre que très peu de possibilités de personnalisation. S’il y en a, les options sont payantes. Bien qu’il existe un forum et un centre d’aide, l’assistance est assez légère.

2. Jimdo : la simplicité avant tout

À l’instar de Wix, Jimdo se veut être adapté aux débutants, ne nécessitant quasiment pas de connaissances HTML.

Avantages : des outils SEO vous sont directement mis à disposition. Jimdo ne prend aucune commission sur les ventes. L’interface est multi-langues, et il est possible de gérer son site depuis un appareil mobile. L’éditeur donne accès au code source du site, permettant l’ajout d’extensions et de plug-ins. Tout comme pour Wix, vous n’aurez pas besoin d’héberger votre e-boutique et elle sera correctement sécurisée.

Inconvénients: pour un site de vente en ligne, le tarif le plus bas est de 15 €/mois. Mais la bande passante et l’espace de stockage sont alors limités à 10 Go. Pour avoir un espace de stockage illimité, vous devrez débourser 39 €/mois. Contrairement à d’autres CMS, peu de modèles de template vous sont mis à disposition.

3. Weebly : la facilité d’utilisation

Weebly est une plateforme spécialement dédiée au e-commerce. Tout comme Wix et Jimdo, elle se veut simple d’utilisation.

Avantages : la plateforme propose de beaux modèles s’affichant parfaitement sur les appareils mobiles. Elle ne nécessite aucune connaissance informatique et est d’utilisation très intuitive.

Inconvénients : l’assistance est en anglais, ce qui est regrettable pour les non-bilingues. Le tarif le plus bas est de 10 €/mois pour un engagement d’un an, avec chiffrement SSL inclus ; mais le nombre d’articles en vente est limité à 25 seulement. L’abonnement premium permet un nombre illimité d’articles, mais il faudra utiliser votre propre domaine pour sécuriser le paiement.

4. Shopify : créer son site e-commerce en un clin d’œil

Shopify est devenue la plateforme de référence pour le e-commerce. Pour créer son site de vente en ligne, rien de plus simple : vous le paramétrez depuis son interface, vous prenez un abonnement, et en quelques jours, votre site est créé.

Avantages : il existe une grande possibilité de personnalisation, avec de nombreux thèmes gratuits. L’assistance est réactive et de qualité. Son point fort est d’être déjà hébergé, ce qui facilite sa prise en main.

Inconvénients: Shopify prend une commission sur les ventes, dégressive selon l’abonnement choisi (entre 2 % et 0,15 %). À chaque commande, il faut payer des frais de transaction, en plus de l’abonnement, ce qui rend la plateforme assez coûteuse.

B. Les OpenSource, pour plus de personnalisation

5. WooCommerce : l’extension e-commerce de WordPress

WooCommerce n’est en fait qu’un plug-in du très célèbre WordPress, ce qui joue en sa faveur étant donné que c’est le CMS le plus utilisé au monde. C’est un logiciel OpenSource, son installation est donc gratuite bien qu’il nécessite un hébergement.

Avantages : en installant des plug-ins, vous pourrez façonner votre site à votre convenance. Vous serez propriétaire de votre site, vous ne paierez donc aucun frais de transaction, et aucune commission ne sera effectuée sur vos ventes.

Inconvénients : de la création de son site WordPress à l’installation de ses plug-ins, il faut mettre la main à la pâte, à savoir manier le langage HTML et CSS, à moins que vous ne déléguiez la création de votre site à un programmeur. De plus, WooCommerce est davantage adapté à ceux pour qui la vente est une activité complémentaire à leur blog ou site web, étant donné que WordPress est un logiciel permettant la création de blogs.

6. PrestaShop : le e-commerce français

PrestaShop est une application OpenSource, considérée comme le leader du e-commerce en France.

Avantages: l’interface est en français, y compris la documentation technique et l’assistance, ce qui facilite la compréhension.

De plus, elle comprend une très grande communauté d’assistants virtuels, et offre une personnalisation détaillée. Il est également possible de traduire son site dans d’autres langues.

Inconvénients : la part la plus décevante est sans aucun doute la difficulté pour optimiser son site. PrestaShop exige des connaissances en programmation.

7. Magento : le CMS haut de gamme

Magento correspond davantage aux très grandes entreprises, souhaitant se développer à l’international.

Avantages: la personnalisation est infinie, c’est la plateforme qui offre le meilleur SEO, à savoir le meilleur référencement pour son site. Elle est multi-langues et permet la conversion en devises étrangères.

Inconvénients : Magento est sans aucun doute la plateforme exigeant le plus de connaissances informatiques, nécessitant alors l’aide d’experts si vous ne savez pas coder. Il faut en effet obtenir un certificat SSL, sans quoi votre site ne serait pas protégé des malwares et pirates. Magento nécessite un hébergement sur un serveur puissant (idéalement, le vôtre), afin de protéger votre site convenablement. Tout ceci a un coût non-négligeable.

Au final : le verdict est donné : c’est à vous seul de choisir le CMS qu’il vous faut, selon vos exigences : votre budget, la taille de votre boutique, ce que vous recherchez en terme de personnalisation, la visibilité de votre site, vos connaissances en langage HTML et CSS, un éventuel développement à l’international, etc.

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire, j’espère que ce comparatif vous aidera à choisir le bon CMS pour votre commerce en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.