Modèle de modification d’un constat amiable d’accident de la route auprès de l’assureur

Modèle de modification d’un constat amiable d’accident de la route auprès de l’assureur

Vous avez été impliqué dans un accident de la circulation ou en êtes responsable et vous avez rempli un rapport conjoint. Mais après l’avoir envoyé, l’autre partie et vous-même vous êtes rendu compte qu’une erreur a été commise dans le rapport. Vous voulez rectifier le rapport conjoint envoyé à votre assureur. Pour faciliter votre démarche, vous pouvez utiliser ce modèle type ci-dessous.

[Votre nom]

[Adresse]

[Ville, État, Code postal]

[Assureur]

[Adresse]

[Ville, État, code postal]

Objet : Modification d’un constat d’accident de la circulation

Numéro de client : (figure sur votre police)

Numéro de la police

Madame, Monsieur,

Le (date d’envoi du rapport), j’ai déclaré un accident de la route à votre société. Rétrospectivement, il apparaît que Madame/Monsieur (nom de la partie adverse), la partie adverse et moi-même avons commis une erreur au cours de l’accident.

En effet, nous avons déclaré que (notez ici la déclaration que vous souhaitez reprendre). Mais en réalité, il apparaît que (énoncez ici les faits tels qu’ils se sont réellement produits).

Nous vous demandons donc (si vous avez l’accord de l’autre partie) de prendre en compte ces nouveaux éléments.

Dans l’attente de votre réponse, ou de toute autre information, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Pièces jointes :

Copie de la déclaration d’accident ou du rapport d’accident Copie de la carte d’identité de l’autre partie

Copie de la déclaration / rapport d’un témoin…

Ce que dit la loi à propos du changement dans le constat amiable envoyé à l’assureur

Tout d’abord, il faut savoir que le constat amiable est le résultat de la convention générale d’indemnisation directe de l’assuré et de recours entre assureurs automobiles (cgida). Par conséquent, comme le prévoient les articles 1121 et suivants et 1134 et suivants du Code civil, cette convention n’est pas opposable à l’assuré (puisqu’il ne l’a pas signée). Par conséquent, même si le document sur lequel se fonde le rapport conjoint mentionne l’impossibilité de revenir sur vos déclarations, cela ne devrait pas constituer un obstacle pour vous. Il est donc nécessaire de se référer à votre contrat ou à vos conditions générales, qui peuvent prévoir cette situation. Article r. 112-1 du code des assurances stipule que le contrat doit prévoir les conditions de déclaration de sinistre. Si rien ne vous empêche d’essayer de modifier le constat avec l’assureur, surtout si l’autre partie est d’accord, il ne faut pas oublier que l’article l. 172.28 du code des assurances stipule qu’en cas de mauvaise foi dans le constat, l’assuré peut être privé de son droit à indemnisation. Quant à l’annulation du rapport, elle n’empêchera pas votre assureur d’augmenter son coefficient de réduction-malus (car l’article l. 113-2 du code des assurances oblige l’assuré à déclarer tout sinistre à l’assureur, et l’annexe à l’article a121-1 du code des assurances, dans son article 5, stipule que tout sinistre donne lieu à une augmentation de 25% du coefficient de réduction-malus). (Ainsi, le fait que vous ayez décidé de transiger avec l’autre partie n’empêche pas l’assureur d’augmenter le rapport réduction-malus, puisque vous avez déclaré un sinistre). Et il est peu probable que l’assureur accepte l’annulation.

Nos suggestions pour votre lettre

Cette lettre doit être envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception à chacune des compagnies d’assurance, et doit être signée par les deux parties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.