metier plombier

Fiche métier Plombier : missions, qualités, formation et salaire

Tout savoir sur le métier de plombier en France

Un évier bouché, un robinet de douche ou de cuisine qui fuit… A un moment donné ou à un autre, on a toujours besoin des services d’un plombier. C’est une profession qui nécessite d’être en bonne condition physique. De plus, vous devez également faire preuve de technicité et d’esprit d’analyse, pour pouvoir détecter la source du problème et choisir la méthode adéquate d’intervention. Si le métier de plombier vous intéresse, vous devez avoir toutes les informations à son sujet, avant de vous lancer !

En quoi consiste le métier de plombier ?

Tout le monde a déjà eu recours à un plombier, à un moment donné ou à un autre de sa vie. C’est une profession qui offre d’excellentes perspectives, bien que peu de jeunes soient réellement formés. Le plombier est un professionnel qui consacre généralement la majeure partie de son temps à des situations de réparations d’urgence, dans l’exercice de son travail.

Toutefois, il se charge également de l’entretien et de l’installation des canalisations domestiques et industrielles d’eau, d’air comprimé, et même de gaz. L’évolution de ce métier nécessite donc une adaptation aux besoins du marché. C’est pourquoi, il doit avoir une excellente condition physique.  Non seulement, son travail est manuel, mais il peut arriver qu’il transporte des charges lourdes.

Qu’il travaille à son propre compte ou dans une entreprise, le plombier est un professionnel qui doit faire preuve de polyvalence. Des notions en électricité et en maçonnerie sont importantes pour bien effectuer ses travaux.

Quelles sont les missions d’un plombier ?

Les missions d’un plombier sont nombreuses. En tant qu’ouvrier du bâtiment, il doit généralement intervenir dans des maisons, des immeubles, des constructions d’ordre public ou industrielles. C’est ainsi qu’il se charge de l’installation, de l’entretien et de la réparation de :

  • Installations de robinetterie ;
  • Installations de plomberie ;
  • Equipements de chauffage ;
  • Equipements sanitaires et thermiques ;
  • Tuyauteries et canalisations.

Pour réaliser son travail, il se base sur des plans qui lui sont fournis, tout en s’assurant de respecter les normes de conformité et de sécurité en vigueur. Dans le cadre de son travail, il peut également :

  • Découper des tubes ;
  • Effectuer des soudures ;
  • Façonner la tuyauterie afin de l’adapter à l’espace où elle doit être posée ;
  • Connecter les différents entre eux et s’assurer qu’ils fonctionnent dans de bonnes conditions. Cela suppose qu’il se rassure qu’il n’y a pas de fuites.

Quelles sont les qualités d’un bon plombier ?

La première qualité d’un bon plombier, c’est sa condition physique. Celle-ci doit être excellente. En effet, dans l’exercice de son travail, le plombier peut être emmené à transporter des équipements et du matériel lourd. Il faut également savoir qu’il s’agit d’un travail manuel, et il doit être en bon état physique pour pouvoir réaliser ses tâches.

Par ailleurs, il doit également être minutieux. Cette qualité lui permettra de respecter les normes de sécurité de son travail afin de ne pas mettre en danger, ses clients.

Une autre qualité importante d’un bon plombier, c’est sa réactivité. Il doit pouvoir répondre en urgence, s’adapter à toutes les situations qui se présentent à lui et réfléchir rapidement. C’est de cette manière qu’il pourra déterminer la bonne approche à adopter.

C’est un métier qui nécessite aussi d’être disponible. En effet, les situations de plomberie surviennent toujours à l’improviste. C’est pourquoi, le plombier doit être prêt à intervenir 24h/24 et 7j/7, même les jours fériés. Aussi, il s’agit d’un métier qui consiste à être au contact de sa clientèle. De ce fait, le plombier doit avoir le contact facile.

Par ailleurs, il doit également :

  • Avoir un sens commercial développé. Cela lui permettra de bien démarcher ses clients et de les fidéliser ;
  • Etre méthodique dans son travail pour effectuer ses tâches dans de bonnes conditions ;
  • Posséder un véhicule et un permis de conduire. Il est emmené à se déplacer et les trajets peuvent être longs. De plus, il devra également transporter du matériel, raison pour laquelle un véhicule est important.

Quelle formation suivre pour devenir plombier en France ?

Vous souhaitez devenir plombier ? Il est tout à fait possible que vous travailliez à votre propre compte, ou alors dans une entreprise. Plusieurs solutions s’offrent à vous dans ce cas. Vous pouvez exercer ce métier  avec ou sans diplôme, après le bac ou à la suite d’une reconversion professionnelle. Si vous désirez vous former, voici les formations qui vous donnent accès au métier de plombier :

Le CAP plombier

Vous pouvez passer votre CAP plombier après la classe de 3ème. Il vous donne directement accès au métier. En fonction de vos préférences, vous pouvez suivre un CAP monteur en installations thermiques ou en installations sanitaires.

Si vous souhaitez effectuer des missions plus complexes ou accéder à des postes à responsabilité, vous pouvez compléter votre CAP plombier avec les formations complémentaires que sont la MC Zinguerie ou la MC maintenance équipement thermique individuel.

Bac pro, BTS, le brevet professionnel

Avec un bac pro, un BTS ou un brevet professionnel, vous accédez directement à des postes à hautes responsabilités. Cela vous permet aussi de travailler sur des missions plus complexes ou en milieu industriel.

Autres habilitations

En dehors du CAP et du bac pro, il peut arriver que vous passiez d’autres formations supplémentaires, qualifiantes et parfois certifiantes. Elles vous permettront d’étendre vos activités. Parmi celles-ci, on peut noter les certifications RGE ou encore PGN.

Combien gagne un plombier en France ?

Le salaire d’un plombier en France dépend de ses compétences et de son expérience. En début de carrière, son salaire brut peut être estimé à 1 500 € par mois.

Pour le plombier expérimenté, son salaire brut peut se situer autour de 2 000 à 2 500 € par mois.

Les plombiers qui travaillent à leur propre compte peuvent générer des revenus autour de 2 500 à 5 000 € par mois. Bien évidemment, ceux-ci dépendent de la taille de son entreprise et du nombre d’employés qu’il peut avoir.

Vous êtes prêt à devenir plombier ? N’hésitez pas à suivre une formation pour vous professionnaliser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.