Menu Fermer

Tout savoir sur le changement d’un fournisseur d’électricité

changer fournisseur electricité

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité chez les particuliers, il est très facile de changer de fournisseurs d’accès, et d’éventuellement d’arriver à diminuer sa facture mensuelle. Bref, voici toutes les informations à connaitre, afin d’avoir toutes les informations en main pour réaliser (ou non) votre changement de fournisseur électricité.

Votre contrat d’électricité

Depuis très longtemps la seule entreprise fournisseur d’électricité connue est l’EDF. Mais, ce marché est maintenant ouvert à la concurrence. Et ceci donne aux clients la possibilité de changer de fournisseur d’électricité. Il reste pour eux de savoir les procédures à suivre et les règles à respecter.

Comment changer de fournisseur d’électricité ?

Quand un consommateur souhaite changer de fournisseur d’électricité, ceci signifie qu’il va mettre un terme à son contrat avec son présent opérateur. Pour ce faire, il n’a qu’à souscrire un nouveau contrat avec le nouvel opérateur de son choix. Il n’a besoin ni de signaler son ancien fournisseur ni de demander une résiliation. En fait, le nouveau contrat que le client vient de signer avec son nouveau prestataire annule automatiquement le précédent contrat.

De plus, il n’y a ni un délai à respecter, ni un frais de résiliation à payer. La seule facture que le consommateur a à payer est sa consommation jusqu’à la date du nouveau contrat. Celle-ci s’appelle une facture de clôture.   

Quelles sont les étapes pour changer d’opérateur électricité ?

  • 1. Premièrement, le consommateur doit transmettre à son nouveau fournisseur les 14 chiffres qui figurent sur sa facture ou son PRM pour qu’on puisse identifier son installation électrique sur le réseau de distribution.
  • 2. Ensuite, le client va choisir avec son nouveau prestataire la date du changement de contrat.
  • 3. L’étape suivante est le relevé et le transfert de l’index sur le compteur. Si le consommateur n’est pas en mesure d’effectuer cette opération, il peut toujours faire appel à un technicien de son nouveau fournisseur, mais ceci va coûter dans les 30 euros TTC.
  • 4. Finalement, le consommateur peut signer son nouveau contrat et l’ancien sera ainsi résilié sans aucune démarche de la part du client.

Il est aussi possible de faire toutes ces démarches ou vente à distance par téléphone ou internet et le consommateur peut bénéficier d’un délai de rétraction de 14 jours à compter de la signature du contrat.

Y a-t-il un risque de coupure lors du changement (EDF ou autre) ?

Comme le gestionnaire du réseau de distribution, Enedis, en charge de l’acheminement de l’énergie, assure la continuité de l’alimentation électrique lors du changement d’opérateur, il n’y a pas de risque de coupure d’électricité.

En effet, avec le relevé de compteur transmis au nouveau fournisseur, le gestionnaire du réseau de distribution calcule l’index estimé à la date prévue de changement de contrat et le transmet aux deux fournisseurs concernés. L’ancien l’utilise pour établir la facture de résiliation avec le solde à payer, tandis que le nouveau s’en sert comme base de la première facture de consommation.

Changement de fournisseur d’électricité : comprendre les tarifs

Outre la qualité de service, la raison pour laquelle un consommateur veut changer de fournisseur d’électricité c’est le souci d’économie. Quelques euros de moins pour l’électricité sont déjà une grande chose. Pour cela, il faut tout savoir sur le marché de l’électricité en France.

En effet, il y a deux types de fournisseurs, l’EDF, connue comme l’opérateur historique et les fournisseurs alternatifs.

Et par conséquent, il propose également deux types de prix :

  • Le premier est le tarif règlementé proposé par l’EDF avec les entreprises locales de distribution. Ce tarif fixé par les pouvoirs publics évolue deux fois par an, en Janvier et en Août.
  • Le deuxième prix est connu comme le prix du marché, proposé par les fournisseurs alternatifs et fixé par chacun d’eux. Ce prix peut être fixe ou indexé.

Le prix fixe, comme son nom l’indique, ne change pas pendant la durée du contrat et ne suit pas les variations du prix règlementé. Tandis que le prix indexé varie selon l’évolution du tarif règlementé.

Comme on peut le constater, si le souci d’économie prend la première place dans le choix de changement de fournisseur d’électricité, rien ne peut empêcher le consommateur de résilier son contrat au moment où il veut faire cela.

Avis et conseils pour changer de fournisseur électrique

Un consommateur veut changer de fournisseur d’électricité, car il veut payer moins cher, mais cela n’est pas suffisant pour faire le bon choix de fournisseur. En effet, il y a d’autres critères à prendre en considération.

– La puissance du compteur

D’abord, le consommateur doit bien déterminer la bonne puissance de son compteur électrique. En fait, s’il souscrit un contrat avec une puissance trop faible, il risque de subir de nombreuses coupures d’électricité. Et s’il choisit un contrat avec une puissance surestimée, il paiera un tarif d’abonnement élevé.

– Les offres tarifaires

À part la puissance du compteur, il est aussi important de comparer les différentes offres. Ce qu’on doit faire, c’est de comparer les prix TTC du kilowattheure avec les prix TTC et les prix HT afin d’éviter les mauvaises surprises. Mais, il ne faut pas non plus négliger le tarif de l’abonnement proposé par les opérateurs.

– Les options liées aux offres

Par ailleurs, quand un consommateur veut changer de fournisseur d’électricité, il doit étudier également l’option tarifaire « heures creuses » c’est-à-dire qu’il doit voir avec quel fournisseur il peut bénéficier d’un prix du kWh avantageux 8 heures par jour. Les consommateurs qui utilisent des appareils en heures creuses sont vivement conseillés de bien considérer ceci avant de faire un choix de prestataire.

Et si vous faisiez appel à un médiateur ?

Finalement, avant de faire le choix de prestataire, les consommateurs feront mieux de consulter le médiateur national de l’énergie pour pouvoir utiliser les comparateurs de fournisseurs d’électricité. Ils devraient aussi se renseigner s’ils sont éligibles au chèque énergie avec les conditions pour l’obtenir. Les modalités des contrats ne sont pas à négliger. Il faut comparer les fréquences de facturation, les modes de paiement, les transmissions des index ainsi que les services associés.

Prendre la décision de changer de fournisseur d’électricité par souci d’économie est peut être facile, mais il est important de bien étudier les différentes offres avant de faire le choix même si on peut changer de fournisseur électrique à tout moment, quelle que soit la durée de l’engagement.

Voir le site officiel : https://www.energie-mediateur.fr/

Quelles sont les fournisseurs électricités les moins chers ?

Comme vous l’avez vu, le tarif de l’électricité dépend de plusieurs facteurs, et il faut un devis détaillée afin de pouvoir répondre à votre questions. Du coup, vous devrez vous tourner vers un comparateur, et il en existe plusieurs, comme MeilleurTaux, qui ne fait pas que des taux immobiliers, mais qui a su se diversifier pour vous aider à trouver la MeilleureEnergie. Sinon, il existe LeLynx, KelWatt ou encore Selectra. Bref, le mieux étant d’y faire des avis, afin d’avoir la réponse à votre question.

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser dans les commentaires ci-dessous :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *