Modèle de demande de retrait d’une image pour utilisation non conforme à l’autorisation donnée

Modèle de demande de retrait d’une image pour utilisation non conforme à l’autorisation donnée

Vous découvrez que votre photo a été utilisée dans un but autre que celui que vous aviez prévu. Vous souhaitez que cette photo soit supprimée de ce média le plus rapidement possible. En conséquence, vous écrivez une lettre au rédacteur en chef du journal ou du site web en question.

[Votre nom]

[Adresse]      

[Ville, État, Code postal]

Nom Prénom ou raison sociale du destinataire

Adresse Code postal/ville

Date

Objet : Demande de retrait d’une image

Madame, Monsieur,

Le (date), j’ai vu que vous aviez publié une photo de moi dans le journal/sur le site web (nom du journal/site web)

Cette publication a été faite sans mon autorisation.

En effet, je ne vous ai autorisé à utiliser mes droits à l’image que dans le but suivant : (répétez ce qui a été indiqué dans votre contrat de droits à l’image).

Or, selon l’article 9 du code civil relatif à la vie privée et au respect de la vie personnelle, et une jurisprudence constante « toute personne a sur son image et sur l’utilisation qui en est faite, un droit exclusif qui lui permet de s’opposer à sa reproduction sans son autorisation expresse et spéciale ».

Je vous demande de retirer au plus vite toutes les images de moi prises sans mon consentement.

Si la transaction n’est pas effectuée dans les huit jours, je serai contraint de porter l’affaire devant les tribunaux.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Que dit la loi sur le droit à l’image ?

Le droit à l’image découle du droit à la vie privée (article 9 du code civil). Le droit à l’image est la possibilité pour une personne de consentir ou de refuser que sa photographie soit publiée et utilisée sur un support. La jurisprudence considère que « toute personne physique dispose d’un droit exclusif sur son image et sur l’utilisation qui en est faite. » Cette liberté est liée. Que l’image soit préjudiciable ou non, seul son consentement exprès et préalable peut être obtenu pour publier ou reproduire une image dans laquelle une personne est reconnaissable. Cette autorisation est requise quel que soit l’endroit où la personne a été photographiée. Toutefois, le consentement d’une tierce personne n’est pas requis pour les photographies de foule où le sujet n’occupe pas le point focal ou lorsque la prise de vue a été faite de loin ou de dos, ou pour les personnes médiatisées (politiciens, célébrités, etc.) pendant leur vie publique. La personne qui transmet ou reproduit l’image assume la responsabilité en cas d’absence d’autorisation. En cas de reproduction ou de distribution non consensuelle, vous pouvez être condamné à une amende et à une interdiction de distribuer votre matériel. Il n’est pas nécessaire que la publication de votre photo vous cause un préjudice. La loi sanctionne la simple publication sans votre consentement. L’utilisateur doit également donner son autorisation pour que l’image soit utilisée d’une manière spécifique. En outre, l’autorisation doit être précise, c’est-à-dire qu’elle doit indiquer clairement l’usage qui sera fait de la photo. Il est interdit d’utiliser la photographie d’une autre manière que celle autorisée.

Nos suggestions pour votre lettre

L’envoi de votre lettre par courrier recommandé avec accusé de réception est votre meilleure option. Conservez une copie de la lettre que vous avez envoyée et de l’accusé de réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.