9 livres à lire avant de mourir

Les bienfaits de la lecture ne sont plus à démontrer. Entre autres, la lecture renforce la mémoire et entraîne le cerveau. Mais il n’est pas toujours facile de choisir les bouquins à dévorer. Et chaque jour, de nombreux ouvrages paraissent. Dans ce contexte, si vous ne devez lire que 9 livres avant de mourir, quelles sont les œuvres sur lesquelles vous allez porter votre choix ? Il s’agit d’un choix très difficile à opérer. Dans cet article, nous avons soigneusement sélectionné 9 bouquins qui sont devenus des grands classiques que vous devez absolument lire. Découvrez notre sélection sans plus tarder.

1. La vie devant soi de Romain Gary

La vie devant soi
  • Romain Gary (Émile Ajar) (Auteur)

La vie devant soi, c’est l’histoire d’un jeune garçon et d’une ancienne prostituée juive. Le jeune homme a aimé cette dernière de tout son cœur et l’accompagné jusqu’à la fin de sa vie. Au-delà de ces deux êtres, c’est l’histoire d’un ensemble de personnages qui sont presque sans identité, mais qui se défendent contre vents et marrés pour trouver leur place.

2. Discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boétie

Bien qu’il s’agit d’un essai politique à la base, les propos de ce bouquin trouvent toutes leurs places même sur le plan personnel de chaque humain. Le lecteur découvre notamment que les humains restent esclaves par peur de la liberté, la force des habitudes ou encore l’amour du confort. Écrit à l’âge de 18 ans par Etienne de la Boétie, ce texte demeure un classique jusqu’au 21ᵉ siècle. L’auteur mène une réflexion originale sur la tyrannie. En tant que lecteur, vous allez rapidement vous prêtez à ce jeu de réflexion sur l’autorité, l’aliénation du peuple et bien d’autres sujets.

3. Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos

Histoire d’amour, de trahison, de rivalité, d’hypocrisie ou encore de cynisme : ce chef-d’œuvre est un grand classique que vous devez absolument lire. Composé de plusieurs lettres qui se relient entre elles, le récit du roman est très fluide à parcourir. Les jeux entre les personnages, les rebondissements après rebondissement, pointent du doigt la complexité de l’être humain.

4. Au bonheur des dames de Emile Zola

Au bonheur des dames
  • Used Book in Good Condition
  • Émile Zola (Auteur)

Au bonheur des dames est un roman de Emile Zola qui amène le lecteur dans les réalités de la société à la fin du 19ᵉ siècle. Le lecteur assiste à la naissance des grands  magasins de commerce et découvre les conséquences du développement de ces derniers. C’est l’histoire du magasin Bonheur des Dames qui, visiblement, à tout mis en œuvre pour qu’aucune cliente ne résiste à l’achat. Mais Denise, un personnage à l’air timide, ne se laissera pas avoir. Elle va tenir bon jusqu’au bout. Au cœur de l’histoire de Bonheur des Dames, vous allez découvrir dans ce bouquin des thématiques telles que : le combat de la vie, le désir de rester à la mode, l’instabilité des emplois, le paternalisme en entreprises et bien d’autres.

5. La société du spectacle de Guy Debord

L’œuvre de Guy Debord est devenue un grand classique de la littérature. L’auteur mène une réflexion originale et profonde sur la société et les apparences trompeuses. Avec une belle plume, l’auteur invite le lecteur à vivre selon sa conscience de la vie au lieu de respecter les règles illusoires fixées par une société capitaliste.

6. L’étranger de Albert Camus

Promo
L'étranger
  • Camus, Albert (Auteur)

Albert Camus fait partie des auteurs ayant enrichi les bibliothèques avec de nombreux bouquins, les uns plus distingués que les autres. Dans l’étranger, son premier roman, vous allez dévorer une histoire passionnante et remplie de leçons et d’enseignements. C’est l’histoire d’un personnage qui vit en total déphasage avec son monde dans une première partie, ensuite vie la dure réalité de la vie.

7. L’alchimiste de Paulo Coelho

Dans cette œuvre emblématique de l’histoire, Paulo Coelho invite le lecteur a persévéré sur le chemin d’accomplissement de sa “légende personnelle”. Le livre permet au lecteur de s’affranchir de la peur d’échouer afin de réaliser son rêve. Il met l’accent sur l’importance d’écouter et distinguer les signes que la vie met sur la destinée de chaque être humain. L’alchimiste est également un conte philosophique qui clame l’importance de l’ouverture d’esprit, la curiosité et l’observation.

8. Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll

À la fin de la lecture de ce grand classique, vous comprendrez que tous les humains sont fous, chacun à sa façon. Comme quoi, entreprendre la lecture de ce bouquin, c’est entreprendre un voyage. La lecture de chacune des pages du livre vous procure une expérience unique qui dénote du génie de son auteur à travers un conte simple et agréable à parcourir. Des obstacles franchis par Alice, le personnage principal, vous allez développer plusieurs aptitudes pour vivre dans un monde de plus en plus absurde.

9. Orgueil et préjugés de Jane Austen

La littérature occidentale comporte plusieurs œuvres de Jane Austen. Le bouquin Orgueil et préjugés est l’une des nombreuses œuvres écrites par l’auteur qui sont devenues des classiques. Dans ce chef-d’œuvre, l’auteur adopte une plume dorée d’humour, d’ironie pour présenter son analyse de la société anglaise de son époque. Jane Austen est également connue pour son habileté à suggérer des réflexions artistiques ou intellectuelles dans ces œuvres.

Vidéos sur les livres à lire avant de mourir

Questions/Réponses

Les morts sont-ils connectés ?

D’ici 5 ans, le nombre de profils Facebook de personnes décédées sera supérieur au nombre de profils Facebook de personnes vivantes. Comme Facebook ne ferme pas automatiquement les profils, c’est assez logique, dans la mesure où les bébés ne s’inscrivent pas sur Facebook.

Quel siècle a été le plus meurtrier?

C’est incontestablement le vingtième siècle. Avec deux guerres mondiales, des génocides à n’en plus finir, deux bombes atomiques et des guerres partout, c’est pas hyper illogique. Mais ça éclate même le génocide des peuples sud-américains et la peste noire.

Quand est-on déclaré mort ?

L’arrêt du cœur a longtemps servi de preuve de mort. Plus de pouls signifiait plus de vie. Sauf que depuis les années 60, le paradigme a changé : un patient dont le cœur bat mais qui est déclaré en état de mort cérébrale est considéré comme mort. Ce changement a permis de développer le don d’organes et donc de sauver des vies.

Quelle est la principale cause de mortalité au XXI° siècle ?

6 millions de personnes sont mortes depuis le début du XXI° siècle. La cause de mort prématurée la plus courante n’est rien d’autre que le cancer.

Combien de personnes meurent chaque année ?

60 millions environ. Dont 587.000 en France, soit un décès toute les 54 secondes. Ce qui fait pas mal de monde, quand on y pense?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.