Lettre de demande de régularisation des astreintes: compensation financière

Modèle lettre de demande de régularisation des astreintes: compensation financière

Lettre de demande à son employeur pour demander la régularisation des heures d’astreintes effectuées. Qu’est-ce que l’astreinte ? Comment mettre en place un service d’astreinte dans votre entreprise ?

Modèle type

Lettre recommandée avec avis de réception

[Votre nom]

[Adresse]      

[Ville, État, Code postal]

Raison sociale de l’entreprise

Nom prénom de l’employeur

 [Adresse]

[Ville, État, code postal]

[Date]

Objet : Régularisation des heures d’astreintes

Madame, Monsieur,

Je suis salarié(e) de l’entreprise (nom de l’entreprise) depuis le (date d’embauche) Je travaille actuellement en tant que (poste).

Mon contrat de travail à durée indéterminée a été signé pour une durée hebdomadaire de 35 heures, avec possibilité d’effectuer des heures supplémentaires ainsi que des astreintes.

Le (date), j’ai effectué des astreintes à votre demande. Je suis resté à mon domicile (ou à proximité) selon les modalités que vous avez demandées afin d’être en mesure de vous assister en cas de besoin.

Conformément aux dispositions de l’article R 3121-1, qui fait partie du Code du travail, vous devez me remettre le décompte des heures d’astreinte à la fin de chaque mois, ainsi que la compensation financière.

Dans le cas où je n’aurais pas eu ce courrier, je vous demande de corriger immédiatement cette erreur et de me verser une compensation pour ces heures de travail à hauteur de EUR (valeur de la compensation).

Je vous envoie les reçus pour ces heures. Je suis à votre disposition pour vous donner toute information complémentaire que vous souhaitez.

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Pièces jointes :

Justificatifs des permanences

Quand utiliser cette lettre afin de demander la régularisation d’une astreinte ?

Dans le cadre de votre travail, vous avez effectué des astreintes. A la fin du mois, vous n’avez pas reçu de rapport qui indique les heures d’astreinte ainsi que la compensation associée. Il est donc conseillé de demander à votre employeur de s’acquitter de cette tâche.

Ce que dit la loi sur les astreintes

La définition légale de la durée du travail est donnée par les articles l 3121-1 et conformément au code du travail français. La notion de base pour le calcul de la durée du travail des salariés est définie comme le temps de travail effectif qui est le temps pendant lequel les salariés sont à la discrétion de leur employeur et sont en mesure de suivre les instructions de leur patron sans pouvoir vaquer à leurs propres occupations. La durée légale du travail est fixée à 35 heures par semaine (article 3121-10 du Code du travail français). De plus, elle est généralement considérée comme des heures supplémentaires. Il existe également des heures d’astreinte. Ce sont des heures qui sont effectuées sur instruction de l’employeur, et qui sont régies par l’article l 3121-5 et suivants du code du travail français. L’astreinte est un temps pendant lequel un salarié, bien qu’étant à la disposition immédiate et permanente de l’employeur, doit rester à son domicile ou à proximité pour pouvoir assurer des tâches au profit de l’entreprise. Le temps de l’intervention est pris en considération comme temps de travail. L’astreinte est régie par une convention ou un accord collectif de travail, ou par un accord d’établissement de l’entreprise, qui précise ses modalités d’organisation et le montant de la compensation financière ou du repos auquel elle donne droit. En l’absence de convention, les conditions d’organisation de l’astreinte ainsi que le montant de la compensation financière ou autre dont elle fait l’objet sont déterminés par l’employeur après consultation et information du comité d’entreprise ou, à défaut, du représentant des salariés s’il en existe un et information d’un inspecteur du travail. Le calendrier individuel des périodes d’astreinte est communiqué à l’avis de chaque salarié 15 jours à l’avance, sous réserve de circonstances exceptionnelles, lorsque le travailleur a été informé au moins un jour franc avant la date. L’article R 3121-1 du Code du travail français précise qu’à la fin de chaque mois, l’employeur doit être en mesure de fournir à chaque salarié un document officiel qui détaille le nombre d’heures d’astreinte qu’il a effectuées au cours du mois précédent et le paiement correspondant.

Nos conseils pour votre lettre

Nous vous recommandons d’envoyer une lettre simple à votre employeur. Vous pouvez toutefois tout à fait rédiger un courriel adressé à votre employeur. La question dépend de la situation et de la relation que vous entretenez avec l’employeur. Veillez à conserver une copie originale de la lettre et de l’accusé de réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.