Lettre d’acceptation de la mise à la retraite par le salarié

Vous travaillez dans une entreprise en qualité de salarié depuis de nombreuses années. Mais un jour, vous recevez une lettre de votre employeur. Celui-ci manifeste sa volonté de rompre le contrat de travail qui vous lie à l’entreprise. Le motif de cette rupture est le fait que vous remplissez toutes les conditions nécessaires pour accéder à la retraite. Vous êtes bien en accord avec sa demande. Du coup, vous devez lui faire part de votre réponse d’accepter cette admission à la retraite. Nous vous proposons ici un modèle de lettre qui conviendrait parfaitement à cette circonstance.

Modèle de lettre d’acceptation de la mise à la retraite par le salarié

Nom, Prénoms

Adresse CP/ville/Tél

Nom ou dénomination sociale de l’entreprise

Adresse, code postal, ville

Date

Recommandé A.R

Objet : Acceptation de la mise à la retraite

Madame, Monsieur

Le ————– (la date de réception de la lettre de votre employeur), j’ai reçu un courriel de votre part. Par cette lettre, vous me faites part de votre souhait de me mettre à la retraite. Je souhaite également vous donner mon accord total à cette demande qui intervient après notre entretien tenu le (la date de l’entretien avec l’employeur).

Ou

J’ai bien reçu votre lettre du ———- (date de réception de la lettre) par laquelle vous manifestez votre désir de me mettre à la retraite. Je vous informe par la présente que je ne souhaite pas m’opposer à ce souhait.

Par conséquent, mon contrat de travail du ————- (date de signature du contrat de travail) sera donc rompu le ————- (date de rupture du contrat), en vertu du contenu de votre lettre datant du ———— (date de réception de la lettre de l’employeur vous informant de son intention de vous mettre à la retraite).

Par la présente, je vous prie d’accepter, Madame, Monsieur, l’expression de ma plus grande considération.

Signature

Pièce jointe :

Une copie du courriel envoyé par votre employeur

Quelle est l’utilité d’utiliser une lettre d’acceptation de la mise à la retraite ?

Le lien entre un employeur et son salarié est une relation de travail constaté par un contrat de travail. L’un s’engage à exécuter et à occuper une certaine fonction durant une certaine période, alors que l’autre s’oblige à lui verser une somme d’argent correspondant à la rémunération de la tâche effectuée. Toutefois, il existe un âge pour lequel le salarié est appelé à stopper son travail pour cause de retraite. En France, cet âge varie entre 60 ans et plus, selon la nature publique ou privée de la structure.

Mais, le fait d’avoir rempli les conditions d’aller à la retraite n’est pas automatique. Il ne suffit donc pas qu’un employeur constate l’effectivité de ces conditions pour mettre son salarié à la retraite du jour au lendemain. Selon la législation en vigueur, l’employeur est tenu d’obtenir l’accord écrit de son salarié avant de le mettre à la retraite. Il est surtout tenu de lui envoyer sa volonté de le mettre à la retraite par écrit et cela trois mois avant sa date d’anniversaire. Du coup, la mise à la retraite n’est possible que si l’employé donne son consentement. Ainsi, si vous recevez une lettre de votre employeur dans laquelle il vous fait part de son intention de vous mettre à la retraite, alors vous devez lui envoyer un écrit pour lui faire part également de votre réponse. Il y a de nombreuses raisons à cela.

Premièrement, si vous restez sans réponse, un mois après la réception de cette lettre, votre employeur peut vous mettre à la retraite, sans votre acceptation. Là, vous devez tout simplement aller à la retraite.

D’un autre côté, un tel courriel vise également la bonne entente entre employeur et employé. Le respect des droits de chacun est donc d’une grande importance.

Mieux, cela permettrait de régler un certain nombre de conflits sociaux à l’amiable, sans aller devant des juridictions dédiées à cette fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.