Menu Fermer

Les 7 critères techniques dans le choix d’un four électrique

Les 7 caractéristiques clés dans le choix d’un four électrique, afin de choisir un modèle adapté à vos besoins.

  • 1. Le modèle de four électrique

Il existe trois modèles de four électrique : les traditionnels, les multifonctions et les combinés.

    1. D’abord, le four traditionnel est pratique pour des cuissons simples, notamment avec la confection des plats basiques tels que les cuissons en surface (poisson ou viande) ou celle qu’on appelle cuisson lente ou mijoté.
    2. Ensuite, Le four multifonction est idéal pour les passionnés de cuisine car il met à votre disposition diverses manières de cuisiner. Il permet de réaliser une cuisson plus naturelle grâce aux résistances tournantes au milieu de l’appareil.
    3. Enfin, le combiné ou micro-onde combiné est caractérisé par sa praticité. Il permet de réaliser simultanément plusieurs choses car il est doté de plusieurs fonctionnalités. De plus, vous pouvez avoir un gain de place avec ce dernier modèle. 
  • 2. La capacité du four

Le choix de la capacité du four doit se faire en fonction de vos besoins personnels et de la taille de votre cuisine. En principe, cette capacité est comprise entre 25 à 65 litres.

Ainsi, si vous êtes célibataire ou sans enfant, un four de 25 litres vous conviendrait parfaitement. Par contre, pour une famille plus nombreuse, avoir un modèle ayant une plus grande capacité serait plus adéquat.

  • 3. La classe énergétique

Un autre critère que vous devez impérativement prendre en compte est la classe énergétique. Les modèles fours disponibles sur le marché sont classifiés entre A et D suivant leur performance énergétique. En effet, vous y constaterez que le four dans la classe de A est le plus économique tandis que la classe D regroupe ceux qui sont les plus énergivores. Le four multifonction fait partie de la classe D car il consomme beaucoup d’énergie.

  • 4. La configuration

Le choix de la configuration du four se fait en fonction de la place qui lui est réservée dans la cuisine. De ce fait, un four encastrable permet un gain de place.

L’autre possibilité de configuration est le four en pose libre comme les minifours et les modèles compacts. Il est reconnu pour sa capacité et sa dimension qui sont plus réduites. En outre, son emplacement s’avère un peu plus compliqué car vous devez le mettre sur votre plan de travail ou sur une étagère.

  • 5. Les options proposées

Actuellement, les fours évoluent suivant les progrès technologiques en vous offrant plus de nouvelles options. Ainsi, la minuterie ou la programmation électronique détermine le temps de cuisson. De plus, d’autres options sont faites pour faciliter l’utilisation de votre appareil notamment la chaleur tournante, l’option booster, la porte froide et le hublot.

D’abord, la chaleur tournante assure la diffusion homogène de la chaleur afin d’uniformiser la cuisson des aliments. Ensuite, l’option booster vous évite le préchauffage du four pour une réduction du temps de cuisson. Par ailleurs, l’existence de la porte froide vous protège de tout risque de brulure et cette option vous est très utile si vous avez des enfants.

Enfin, le hublot permet de vérifier la cuisson des plats de temps en temps, tout en évitant la perte de chaleur occasionnée par l’ouverture fréquente de la porte. Il existe également d’autres types de four équipés d’un système anti-trace de doigts.

  • 6. Le design du four

Même si ce critère n’est pas toujours évoqué, vous devez assurer que le design du four soit en harmonie avec l’ensemble de l’esthétique de votre cuisine. Pour cela, vous pouvez trouver des modèles modernes et soignés qui embelliront votre espace. En outre, sachez que le four en inox s’avère plus résistant aux chocs et à la chaleur.

  • 7. L’entretien à travers les années

L’entretien est la meilleure manière d’assurer le bon fonctionnement de votre four. Actuellement, avec le progrès technologique, cette tâche est devenue plus facile car il existe des modèles qui sont dotés de capacité auto- nettoyante.

Sachez quand même qu’il existe trois systèmes de nettoyage.  D’abord, pour le four traditionnel, son nettoyage se fait alors de façon manuelle, étant donné qu’il ne dispose pas de la fonction auto-nettoyage. Vous devez le nettoyer tous les trois mois en utilisant des produits spécifiques pour un four.

Ensuite, pour le four par catalyse, elle assure l’absorption de la graisse à travers les parois et les transforme en poussières. Cependant, la catalyse n’élimine pas le sucre et ainsi, vous devez l’évacuer manuellement. Après, le four par pyrolyse assure la destruction des résidus d’aliments avec une montée de température jusqu’à 500°. C’est pour cette raison que la pyrolyse est spécifiée pour son efficacité.

Enfin, en ce qui concerne le nettoyage du four par Ecoclean, c’est-à-dire entre la catalyse et la pyrolyse, il se fait par une génération d’oxygène à 270° C. Ce procédé s’avère très économique tout en étant rapide et efficace. Bref, pour préserver la capacité et la pérennité de votre four, pensez à le nettoyer régulièrement et surtout, faites attention aux objets qui ne supportent pas la température du four et qui risquent de fondre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *