casino france

Les Casinos en France (Guide Complet pour les débutants).

Qu’est ce qu’un Casino ?

Un casino est un endroit réservé aux jeux ouvert au public, contrôlé et légal, qui proposent des jeux d’argent qui sont des jeux de hasard pour la plupart. Il dispose d’un ensemble de règles et de lois lui permettant de reverser plusieurs formes de taxes aux autorités publics.

C’est un mieux dont l’accès est interdit aux personnes mineures et fait objet de contrôle strict de pièces d’identité avant d’y accéder.Il peut m ême aller jusqu’à exiger un style d’habillement à Andy avoir accès.

En 2016 les casinos représentaient 26 % du chiffre d’affaires mondial dans la catégorie des jeux d’argent.

Quelle est l’historique du Casino en France ?

En italien, casino signifie petite maison ;  c’était au xviie siècle en Vénétie, en Lombardie, ou en Toscane un lieu retiré, tranquille, loin du centre-ville, propice à la retraite, au repos, et réservé aux notables. À Venise, dès cette époque, le ridotto ( réduit ) est l’espace qui, au sein d’une maison, est réservé spécifiquement aux jeux de société et/ou d’argent : c’est le  salon de jeux. Ce mot a donné, par corruption,  redoute  : ainsi, au siècle suivant, fleurissent des redoutes à Vienne, à Spa ; mais aussi des vaux-halls, par exemple à Londres vers 1770, lieux de divertissements et d’agréments ; on trouve aussi la banque, qui donne en allemand l’expression Spielbank (casino ).

Mais c’est sous l’influence britannique que le terme casino va finalement s’imposer dès les années 1780-1790 et parce que le voyage en Italie était à la mode : on l’entendait au sens de  gentlemen’s club, lieu où en effet les hommes se réunissaient en partie pour jouer aux cartes, au pharaon, ou au biribi. En 1806, un guide de voyage signale un Casino-Gesellschaftà Aix-la-Chapelle, ainsi que d’autre sociétés privées spécialisées dans les jeux d’argent appelées nouvelle redoute ou  cassino.

Le mot casino, non plus au sens de maison de plaisance  et parfois de  plaisirs mais de jeux d’argent passe dans l’usage courant en français vers 1850. Les Casinos occupent une place importante sur les jeux en France et sont donc des institutions bien normalisées et bien organisées avec des règles et des lois bien définies.

Les lois et décrets sur les Casinos en France :

  • Loi du 15 juin 1907 codifie  le jeu dans les cercles et les casinos des stations  balnéaires, thermales et climatiques
  • Loi de 1919 défend de jouer les jeux de hasard dans un rayon de 100 km autour de Paris
  • Loi du 31 mars 1931 donne accès aux  stations thermales situées à moins de 100 km de Paris à détenir un casino (le jeu de la boule restant interdit). Ce qui a  permis la réouverture du casino d’Enghien-les-Bains, situé à une vingtaine de km de la capitale
  • Loi du 5 mai 1987 qui permet de posséder les machines à sous dans certains établissements, ce qui va permettre au secteur une véritable révolution
  • Loi du 5 janvier 1988 (dit « amendement Chaban ») permettant aux « villes ou stations classées touristiques constituant la ville principale d’une agglomération de plus de 500 000 habitants et participant pour plus de 40 %, le cas échéant avec d’autres collectivités territoriales, au fonctionnement d’un centre dramatique national, d’un orchestre national et d’un théâtre d’opéra présentant en saison une activité régulière d’au moins vingt représentations lyriques » de détenir un établissement de jeux. Si des casinos ouvrent à Bordeaux, Toulouse ou Lille, Paris est toujours contraint par la loi de 1920. Des cercles de jeu comme celui de Wagram peuvent certes y ouvrir, mais sans roulette ni machines à sous. Cependant, leur statut juridique et leur mode de fonctionnement facilitent le développement de délits et de fraudes, ce qui conduit à la fin des années 2000 et au début des années 2010 à la fermeture de huit cercles sur dix].
  • Loi du 2 juillet 1998 autorise le jeu de la boule à Enghien-les-Bains.
  • Règlement de sécurité du 25 juin 1980
  • Code général des collectivités territoriales (Art. L.1411 et suiv)
  • Code monétaire et financier
  • Code pénal
  • Code du tourisme
  • Code la construction et de l’habitation
  • Code de l’urbanisme

Quelle est la réglementation des Casinos en France ?

En France, la mise en valeur des casinos  est réservée aux stations balnéaires, thermales et climatiques, ainsi qu’à la principale ville touristique des agglomérations de plus de 500 000 habitants disposant d’une scène artistique (théâtre, opéra, etc.) financée pour plus de 40 % par l’agglomération. La mise en valeur des casinos est une profession réglementée placée sous la double tutelle du ministère de l’Intérieur et du ministère chargé du budget (Finances).

C’est le ministère de l’intérieur qui donne l’autorisation d’ouvrir les salles des jeux.

Cette autorisation intervient après l’avis de principe d’une exploitation de casino émis par l’assemblée délibérante de la collectivité territoriale concernée (conseil municipal – conseil de la communauté de communes), la mise en œuvre de la procédure de délégation de service public (appel d’offres et mise en concurrence des candidats à l’exploitation du casino) et après enquête commodo-incommodo. Un cahier des charges, devenu convention de délégation de service public depuis l’avis émis le 4 avril 1995 par le Conseil d’État, fixe les conditions d’exploitation et les rapports entre le concessionnaire désigné et la collectivité territoriale. 

Au ministère de l’Intérieur une commission nationale des jeux, composée de hauts fonctionnaires (14) et d’élus (5), est chargée d’examiner les demandes de première autorisation de jeux, de renouvellement des autorisations précédemment accordées et les demandes d’extension des dites autorisations à de nouveaux jeux. L’autorisation de jeux est temporaire et renouvelable. Sa durée maximum est fixée à 5 ans par la pratique administrative. L’autorisation de jeux peut être révoquée par le ministère de l’Intérieur en cas de non-respect du cahier des charges ou des dispositions de l’arrêté ministériel portant autorisation de jeux. L’autorité territoriale peut également, sur ces mêmes motifs, demander au ministre la révocation du concessionnaire. Le ministère dispose d’une durée d’un mois pour intervenir.

Les casinos ayant obtenu une autorisation doivent avoir un directeur responsable disposant d’un statut social bien défini au sein de la structure dirigeante de l’exploitation. Il est assisté d’une structure d’encadrement d’au moins quatre membres appelée comité de direction. Le directeur et les membres du comité de direction sont responsables du respect de la réglementation des jeux de casino formulée au sein du décret et de l’arrêté des 22 et 23 décembre 1959 modifiés et du respect des clauses du cahier des charges.

Toute personne affectée à un emploi quelconque dans une salle de jeux (cadres et employés) doit avoir été préalablement agréée par le ministère de l’Intérieur. 

En France, l’âge minimum pour être admis dans un casino est fixée à 18 ans (majorité civile soit 18 ans et un jour).

Ainsi, le marché des casinos est un marché qui est régulé par différents acteurs. Tout d’abord, l’État par le biais du ministère de l’intérieur (commission nationale des jeux) et des finances qui régissent de nombreuses lois et arrêts. Enfin, le syndicat des casinos de France imposent lui aussi une réglementation stricte qui vise à réguler au mieux le marché et l’offre. Grâce à ses acteurs, le marché se retrouve régulé grâce aux réglementations en place et le client se retrouve protégé au mieux des casinos fraudeurs ou des abus de personne.

Depuis l’arrêté du 14 mai 2007, les jeux ordinaires et les jeux spéciaux qui permettaient de différencier les jeux de Casino n’existaient plus et l’ensemble des jeux exploités (jeux de table et machines à sous) sont mis dans un même ensemble d’exploitation. Une implantation commune permettant une mixité jusqu’alors interdite pour les jeux de table de contrepartie dits spéciaux (roulettes, trente-et-quarante, black-jack, craps, punto banco et stud poker) et les jeux dits de cercle (baccara-banque et chemin de fer).

Jusqu’au 1er mai 2006, l’accès aux jeux de table nécessitait un droit d’entrée. Ce coût était constitué, pour tout ou partie, d’un droit de timbre fiscal d’un montant différent selon la durée de la carte d’admission délivrée (journalière, hebdomadaire, mensuelle ou de saison). C’était un montant de 10 euros par jour.

Depuis le 1er novembre 2006, les établissements doivent avoir mis en place un contrôle systématique des admissions sans enregistrement des données personnelles à l’accès de chacune des salles de jeux (machine à sous et jeux de table). Ce contrôle destiné à vérifier la capacité d’une personne à pénétrer dans une salle de jeux vise exclusivement à interdire l’accès aux jeux aux personnes mineures ou inscrites au fichier national des « interdits de jeux »).

Depuis le 1er janvier 2008, comme pour les discothèques, bars et restaurants, il est interdit de fumer à l’intérieur des établissements de jeux. Ces commerces avaient obtenu un moratoire de 11 mois sur la loi interdisant de fumer dans les lieux publics.

Comment fonctionne un Casino ?

Le casino moderne est comme un lieu de distraction intérieur pour adultes, avec la grande majorité des moyens de se distraire (et des profits pour le propriétaire) provenant du jeu. Les casinos tirent leur force des jeux de hasard à l’instar des spectacles de musique, les fontaines éclairées, les centres commerciaux, les hôtels somptueux et les thèmes élaborés qui aident eux à attirer les invités. Les machines à sous, blackjack, roulette, craps, keno, baccarat et plus fournissent les milliards de d’euros de profits récoltées par les casinos français chaque année.

Un casino est simplement un lieu public où une variété de jeux de hasard peut être joués, et où le jeu est l’activité principale engagée par les clients. Le casino typique ajoute une foule de luxes pour aider à attirer les joueurs, y compris des restaurants, des boissons gratuites, des spectacles de scène et des paysages dramatiques, mais il y a certainement eu des endroits moins somptueux qui abritent des activités de jeu. Ceux-ci seraient encore techniquement appelés casinos.

Une somme d’argent vraiment énorme change de mains dans les casinos chaque année. Bien qu’il y ait certainement de grands gagnants dans les tables de jeu de temps en temps, le seul gagnant sûr dans un casino est le propriétaire.

Les casinos gagnent de l’argent parce que chaque jeu qu’ils offrent a un avantage statistique construit pour le casino. Ce bord peut être très petit (moins de deux pour cent), mais au fil du temps et les millions de paris placés par les clients du casino, cette tranche gagne le casino assez d’argent pour construire des hôtels élaborés, des fontaines, des pyramides géantes, des tours et des répliques de monuments célèbres. L’avantage du casino est connu sous le nom de “vig” (court pour vigorish) ou le rake, selon le jeu. Le nombre exact peut varier en fonction de la façon dont le joueur joue le jeu et si le casino a réglé différents paiements pour les machines à sous ou vidéo poker.

Un comp est un bon ou un service gratuit offert par le casino aux “bon” joueurs. Gardez à l’esprit que, du point de vue du casino, un bon joueur est celui qui dépense beaucoup d’argent. Les personnes qui placent de gros paris ou passent des heures à des machines à sous recevront souvent des chambres d’hôtel, des dîners, des billets de spectacles ou même des billets de limousine et des billets d’avion s’ils sont assez grands. Les comps sont basés sur le temps que le joueur passe au casino et les enjeux où il joue. Demandez à un employé du casino ou à quelqu’un au comptoir d’information comment faire évaluer votre jeu. Vous devrez peut-être aviser le concessionnaire à la table où vous jouez, ou vous inscrire à une carte « club delot » qui suivra automatiquement votre jeu sur les machines à sous. Ainsi, le casino sera conscient de combien vous jouez et de parier. Si vous êtes noté assez élevé, vous pourriez obtenir un comp.

 Les experts du casino soulignent que placer des paris plus gros que vous ne le feriez autrement, ou rester dans le casino plus longtemps pour gagner un comp est un pari ventouse. L’argent que vous dépensez sur les jeux est presque toujours beaucoup plus que vous n’auriez dépensé simplement à acheter tout ce que vous voulez.

Les différents jeux au Casino

1/ Les machines à sous

Les machines à sous sont les jeux de casino les plus populaires, et les casinos gagnent une plus grande part de leur argent d’eux que tout autre jeu.  C’est une machine qui peut être électronique ou mécanique de jeux de hasard et d’argent. Une partie de l’attrait de la machine à sous est la simplicité : le joueur met de l’argent, tire une poignée ou appuie sur un bouton et attend de voir le résultat. Aucune compétence ou stratégie du joueur ne peut affecter le résultat de quelque manière que ce soit. Des bandes de couleurs s’enroulent sur des bobines (enrouleurs physiques réelles ou une représentation vidéo de ces bandes). Si le bon modèle apparaît, le joueur gagne une somme d’argent prédéterminée. Les machines à sous étaient des dispositifs mécaniques avec des bobines des formes qui tournaient auparavant, mais aujourd’hui toutes les machines à sous sont contrôlées par des puces informatiques embarquées. Il y a encore des créneaux avec des bobines réelles, mais ils sont également contrôlés par ordinateur.

 Les machines à sous modernes sont disponibles dans un éventail vertigineux de couleurs et de thèmes.

La machine à sous classique fonctionne grâce à une combinaison complexe de leviers, de crans et de ressorts. L’élément central est l’arbre qui supporte ces rouleaux. L’arbre est connecté à un levier qui actionne la machine à sous. Un système de freinage permet d’arrêter les rouleaux, et un capteur communique la position des rouleaux au système de paiement. Un détecteur de pièce ou de jeton permet de débloquer le levier.

Pour une version simplifiée d’une machine à sous mécanique à trois rouleaux sur un arbre central, ce dernier supporte aussi trois disques crantés qui sont connectés aux trois rouleaux. Un deuxième arbre sous l’arbre central est composé de stoppeurs et d’un poussoir, une pièce en métal composée de trois palettes. Les palettes du poussoir sont alignées de manière à pouvoir pousser les crans des  disques.

Il existe des dizaines de manières de déterminer les gains, la plus simple étant de mesurer la profondeur des crans des disques des rouleaux. Ainsi, le cran assigné au jackpot est plus profond que les autres crans. D’autres systèmes existent, comme avoir une série de contacts métalliques sur les rouleaux, ou utiliser des cellules photoélectriques qui génèrent un courant selon leur exposition à la lumière.

La plupart des États ont des lois régissant la fréquence minimale de paiement d’une machine à sous, généralement environ 75 pour cent. En d’autres termes, le bord de la maison est de 25 pour cent. Cependant, pour attirer les joueurs ou rivaliser avec d’autres casinos, la plupart des machines à sous ont des taux de paiement dans les années 80 ou ’90. La loi de l’État détermine si les taux de paiement sont publiés ou affichés près des machines elles-mêmes.

La plupart des machines à sous actuelles sont conçues pour donner l’impression d’être des modèles mécaniques, mais elles sont en fait gérées par ordinateur. L’ordinateur utilise des moteurs pour tourner les rouleaux et les arrêter à un point déterminé. Un générateur de nombres aléatoires (RNG : random number generator) assure que la même probabilité existe à chaque tirage de gagner le jackpot.

Les entrées, les recettes, les sorties, le taux de redistribution, les paiements manuels et le nombre de coups joués sont comptés par des « compteurs » qui enregistrent l’ensemble de ces données qui sont collectées régulièrement par des agents du ministère de l’intérieur.

La plupart des gens pensent que toutes les machines à sous sont similaires : ce n’est bien évidement pas le cas. Voici quelques informations qui vous aideront à choisir la machine à sous qui vous conviendra, ainsi que quelques conseils.

 Une machine à sous est composée de nombreux éléments importants. On retrouve dans cette machine :

  • Une entrée d’argent (entrée de pièce, accepteur de billet, lecteur de carte magnétique, etc.
  • Une sortie d’argent (bac à pièces)
  • Un système d’affichage de jeu (rouleaux et écrans)
  • Un moteur aléatoire de jeu

Toutes les machines à sous ne sont pas identiques, et pour les différencier il vous faudra “lire” la machine, ou plus exactement lire la notice qui indique notamment le taux de redistribution. Jetons un coup d’oeil sur une machine à sous typique et sur les informations que l’on peut y retrouver. En premier lieu, vérifiez le type de jetons ou de pièces que vous pouvez utiliser dans cette machine à sous, ainsi que les mises minimales et maximales acceptées.

Il existe plusieurs types de machines à sous :

La machine à sous à multiplicateur qui propose un gain pour un symbole particulier et le nombre de jetons mis en jeux est multiplié si ce symbole apparaît par le nombre de fois prédéterminé. Cette multiplication se multiplie par le nombre de pièces jouées et une plus vous misez gros plus vous gagnez. Vous pouvez jouer un jeton à la fois et vous n’êtes pas pénalisés si vous ne jouez pas plusieurs jetons à la fois.

– La machine à sous à bonus multiplicateur qui est une machine qui fonctionne comme la précédente mais offre plutôt de bonus lorsque vous jouez avec le maximum de jetons possible et que vous obtenez le jackpot.

– La machine à sous à multiples lignes de paiement permet de jouer avec plus d’une ligne de paiement. Avec chaque jeton vous avez une ligne de possible et donc vous ne recevez pas de paiement sur une ligne sur laquelle vous n’avez pas mis de jeton. Avant avec les machines à sous mécaniques on avait que trois lignes de paiement mais de nos jours vous disposez de 25 lignes de paiement.

– La machine à sous à paiement choisi est une machine dont bon nombre de joueurs ne comprennent pas le fonctionnement. Sur une machine « buy-pay » il faut acheter la ligne de paiement ou les types de combinaisons. Il est conseillé de ne pas jouer ce jeu si vous ne faites pas une mise maximale car même si les trois 7 sortent vous ne remportez pas le jackpot puisque vous n’avez pas mis assez de jetons.

-La machine à sous à Jackpot cumulé ou progressif dispose d’une interconnexion et augmente leur jackpot ensemble. Ainsi plusieurs casinos peuvent connecter leur machine à sous pour proposer un jackpot d’une même valeur qui peut atteindre une centaine milliers d’euros. Ici également vous devez jouez le maximum de jetons pour décrocher le jackpot cumulé. Cette machine à sous à un taux de redistribution pas du tout avantageux sur les petits gains et dispose un gain élevé pour le jackpot cumulé. Il n’y a pas de lien entre le fait que la machine soit buy-pay ou multiplier et le pourcentage de redistribution et d’autres machines sont les deux à la fois.

Le taux de redistribution des machines à sous

Le taux de redistribution est la moyenne exprimée en pourcentage de ce que doit verser le Casino au joueur en cas de gain. Il est aussi appelé Taux de Retour aux Joueurs (TRJ). Le taux de redistributions dans les casinos en France est de 88% pour les jeux de table et de 85% pour les machines à sous.

Chaque 100 jour des techniciens agréés du ministère de l’intérieur font un contrôle du taux de redistribution des casinos afin d’être sûr que les casinos appliquent bien le taux fixé par la loi. Ce taux est une moyenne sur une durée donnée. Vous ne pouvez pas par exemple récupérer 85 euros d’une machine à sous lorsque vous jouez pour 100 euros, le jackpot vous propose beaucoup plus que ça et dans d’autre cas même vous n’obtenez rien. Dans le même ordre d’idée, la roulette pourra verser plus ou moins à une table un jour qu’un autre : la variance.

Les casinos en ligne quant à eux offrent des taux de 95% et d’autres 98%, ce qui favorise l’économie d’échelle avec des milliers de joueurs à travers le monde avec un système automatisé et pas de croupiers. Pour la FDJ, le Casino en ligne est une menace raison pour laquelle le gouvernement a imposé un taux de redistribution faible et en taxant les casinos ayant une licence en France.

L’intérêt des machines à sous peut sembler limité par rapport aux jeux de table aux meilleurs taux de redistribution, tels que le black jack (99% avec la stratégie de base) ou la roulette (98% en misant sur des chances simples), et pourtant, il s’agit bien du type de jeu le plus joué dans les casinos français, qui d’ailleurs en tirent 80% de leurs bénéfices.

Avec une machine à sous vous pouvez remporter un gros jackpot susceptible de changer toute votre vie. Tout comme les lotos les jackpots des machines à sous attirent les joueurs. Les jeux de table n’ont pas un gain trop élevé. À la roulette vous pouvez multiplier par 37 votre mise en jouant sur un chiffre alors que les jackpots multiplient par 1000 votre mise initiale.

En effet, en octobre 2007 Enghien-les-Bains, dans le Val d’Oise, près de Paris une femme de 54ans remporte sur une machine à sous un jackpot progressif d’une valeur de 1,7 millions d’euros en misant une somme ridicule. Vous ne pouvez pas gagner une telle somme à la roulette par exemple. C’est un genre de record qui ne vient pas tous les jours puisque le denier jackpot remonte en 1993 et est détenu par un homme qui a gagné 1,3 millions d’euros au Casino de Divonne-les-Bains, dans l’Ain.

2/ La roulette

La roulette est un jeu de casino classique qui a été inventé par les Français (le nom signifie « petite roue »). Une roue tournante est divisée en 38 espaces, chaque espace contenant un nombre de 1 à 36. Les deux autres espaces ont les numéros 0 et 00. Les espaces sont également divisés entre les couleurs rouge et noir (les espaces 0 et 00 sont verts). Une bille métallique est tombée sur la roue lorsqu’elle tourne, roule et rebondit un peu, et finit par s’installer dans l’un des espaces. Les joueurs parient sur l’espace dans lequel le ballon se retrouvera. Les paris peuvent être placés en nombres simples, différentes combinaisons de deux ou plusieurs nombres, même ou des nombres impairs, des espaces rouges ou noirs ou des ensembles d’une douzaine de nombres à la fois. Bien que le bord de la maison varie (différents paris ont des gains différents), il est d’environ cinq à sept pour cent.

Au cours de ce jeu chaque joueur est assis autour d’une table de jeu. Il est comparable au jeu de la boule également appelé petite roulette qui se joue avec un plateau cylindrique fixe (mais qui fut aussi quelquefois mobile comme au casino de Dieppe) comprenant 9 numéros (de 1 à 9). La roulette est apparue en Italie au début du xviie siècle sous le nom de biribi ou hoca. Le mot en français est utilisé pour la première fois en 1716 à l’hôtel de Soissons à Paris et désigne une petite roue avec des cases. Les joueurs parient sur l’endroit où la bille, entraînée aléatoirement par le mouvement de la roue, aboutit. Les numéros rouges et noirs apparaissent à la fin du xviiie siècle. L’écrivain Jacques Lablée (1751-1841), dans son ouvrage La Roulette, histoire d’un joueur (1801) la décrit avec précision : 36 numéros, une case avec un zéro et une case avec un zéro double. Il évoque également les joueurs et les tables de jeu se situant au Palais-Royal à Paris.

Les premières mentions de ce jeu apparaissent à travers des documents juridiques réglementant cette pratique. Ils apparaissent par exemple dans des décrets pris en Nouvelle-France (Canada), datés de 1758, qui interdit donc les jeux de « dés, hoca, faro et roulette ». En 1745, une loi anglaise signée par George II fait mention de « la lecture du jeu dit de Roulet ou Roly-Poly ».

Alors que le jeu comportait jusque-là trente-huit numéros (avec un zéro rouge et un double zéro noir, en 1842, les frères François et Louis Blanc améliorent le jeu en supprimant la case double zéro pour ne garder que le zéro simple. Cette case semble augmenter l’avantage du joueur, ce qui vaut un succès instantané aux frères Blanc. Or, à cette époque, le jeu était illégal depuis 1836 et on ne pouvait jouer à la roulette que dans des tripots clandestins à Paris. Les frères Blanc s’installent alors à Bad Hombourg et se font une fortunes dans toute l’Europe. L’écrivain Dostoïevski y perd d’énormes sommes. Sa mauvaise fortune lui inspire toutefois le roman Le Joueur.

La roulette devient très populaire au milieu du xixe siècle à Monte Carlo.. En effet, Charles III de Monaco rend légal les jeux d’argent dans sa principauté et demande aux deux frères Blanc d’ouvrir un casino en 1860. Le jeu de la roulette est présent dans ce casino. .

Au cours du xixe siècle, le jeu est allé de l’autre côté de l’Atlantique aux États-Unis grâce à des immigrants français. Le jeu devient vite populaire notamment auprès des mineurs de l’Ouest. Les Américains rajoutent une nouvelle case, celle du double zéro qui augmente l’avantage de la maison à 5,25 %. C’est la naissance de la roulette américaine. Certains casinotiers vont même lancer une roulette à 31 numéros ce qui leur donne un avantage de 12,9 %. Ces modifications font décliner la popularité du jeu aux États-Unis. Après une période d’illégalité lors de la prohibition aux États-Unis (de 1919 à 1932), le Nevada l’autorise à nouveau en 1931 et l’introduit dans les casinos de Las Vegas.

À ce jour, aucun dispositif ne permet de battre la roulette à chaque tour de jeu. Toute combinaison de paris à espérance de gain négative aboutira irrémédiablement à une espérance de gain négative. En effet, les espérances de gains sont calculées sans le 0 : par exemple, on paye un numéro plein 36 fois la mise (dont la mise de départ) alors qu’il y a 37 numéros. Autrement dit, un joueur qui mise une pièce sur les 37 numéros perdra à chaque coup une pièce.

D’autres casinos en ligne mettent le joueur au même pied d’égalité que le casino en ne proposant pas de zéro mais prélèvent 10% sur ce que gagne le joueur.

Nous distinguons plusieurs types de roulette:

  • La roulette française ou européenne avec un cylindre qui à 37 numéros, des jetons avec les mêmes identités faciales et des joueurs selon un nombre indéterminé. Il y des croupiers qui font leur travail avec des râteaux.
  • La roulette anglaise qui est la même chose que celle des français mais à un nombre de personnes limitées, une couleur de jetons attribuée à chaque joueur avec un seul croupier à l’assaut.
  • La roulette américaine diffère des deux autres par son cylindre dont les numéros sont répartis différemment et possède un numéro en plus qui est le double zéro
  • La roulette mexicaine est identique à la roulette américaine mais possède en plus un triple zéro.
  • La roulette allemande avec des caractéristiques différentes ; les jetons ont des valeurs faciales mais chaque joueur peut demander qu’ils soient différenciés avec un seul croupier qui anime le jeu.

Les rapports de paiement des chances gagnantes étant les mêmes pour ces trois jeux, il est évident que la roulette mexicaine est la roulette la plus défavorable pour le joueur.

Les règles de la roulette

Avant d’ouvrir la table de jeu de la roulette le croupier le compte, le total des jetons à valeur faciale de la banque de la roulette devant le le responsable de la salle et le chef. Lorsqu’un joueur se présente, le croupier annonce que la table de jeu est ouverte et que les jeux sont possibles tout en prononçant la phrase « faites vos jeux ». Les joueurs présents peuvent donc à ce moment effectuer leurs mises. Le croupier attrape la bille et la lance dans le sens inverse du jeu précédent plaque la bille contre la rigole entourant la roulette et la lance dans le sens contraire du sens de rotation de la roulette. La bille doit faire 3 tours du cylindre pour que le jeu soit valable.

Dès que la bille s’arrête dans l’une des cases, le croupier annonce le numéro gagnant ainsi que les gains simples associés. Le croupier pose un poids, appelé le dolly, sur le numéro gagnant et effectue les paies des mises gagnantes. Les gains « plein », « cheval », « transversale », « carré » et « sizain » sont annoncés ostensiblement et les jetons sont transmis directement aux joueurs. Les autres paies (colonnes, douzaines et chances simples) sont placées à côté des jetons joués.Les paies effectuées, le croupier retire le dolly du numéro et annonce ostensiblement « Faites vos jeux ». Dès lors, les mises gagnantes placées sur le tapis peuvent être reprises par les joueurs.

Lorsque la bille tombe sur la case zéro (0) ou double zéro (00), le casino ramasse toutes les mises de la table : ce sont ces cases qui font de la roulette un jeu avantageux pour le casino. Si un joueur mise sur un seul numéro, il a une probabilité de 1/37 de gagner. S’il gagne, il remportera 35 fois sa mise. La règle de la prison en France avantage le joueur qui joue sur les chances simples ( Noir, Rouge, Pair, Impair, Manque ou Passe ) puisqu’elle permet de récupérer la moitié de la mise en cas de sortie du zéro.

La roulette est un jeu difficile à jouer mais n’est pas invincible et peut permettre de remporter beaucoup d’argent. C’est ce qu’a permis de démontrer un logiciel performant Los pelayos.

En effet, au tout début des années 90, Gonzalo Garcia-Pelayo se sert d’un ordinateur pour modéliser les tendances des cylindres des roulettes au Casino de Madrid en Espagne. En misant sur les chiffres qui avaient le plus de chances de sortir, avec les membres de sa famille, il a été capable de gagner plus d’un million de dollars sur une période de plusieurs années. Très vite, il se rend compte que certains numéros sortent plus souvent que d’autres. Aussi a-t-il l’idée de créer un logiciel qui va lui permettre de connaître les numéros gagnants.

La légalité de cette méthode a été mise en cause par les casinos et une cour de justice a trancher en sa faveur. Il est bien évidement devenu persona non grata dans les casinos du monde entier.

En 2004, un groupe a utilisé des caméras des téléphones portables pour prédire où s’arrêterait la bille. Ce qui est considéré comme une méthode de triche. En décembre la cour de justice a tranché et a considéré qu’il n’y avait pas de triche étant donné que le téléphone n’influençait en aucun cas la trajectoire de la bille. Ils ont donc gagné 1,3 millions de livres.

Il y a des techniques reconnues des croupiers qui n’hésitent pas à faire usage de la magie et de la fraude pour pousser ou ajouter des jetons sur la table sans se faire remarquer à la table de la roulette. Une autre technique de triche consiste à faire comme si vous voulez miser vos jetons trop tard et le croupier vous dira de récupérer vos jetons. Dans le mouvement vous déposez des jetons dans la couleur de votre coéquipier.

 C’est une technique qui fonctionne souvent à la roulette anglaise. Une autre technique de triche en équipe consiste dans le même esprit : l’un des joueurs pousse un jeton sur le numéro qui vient de sortir avant que le croupier ait eu le temps de payer et débarrasser le tapis alors que d’autres joueurs de l’équipe détournent l’attention du croupier. Au moment de la sortie du numéro, un des joueurs conteste et attire l’attention, un autre joueur gesticule pour aussi détourner l’attention, pendant qu’un troisième pousse les jetons sur le bon numéro et que le quatrième réclame les gains de la supercherie. Fraude qui peut évidement être repérée sur l’enregistrement vidéo du casino.

4/ Le Craps

Le Craps est un jeu de dés, et est souvent considéré comme le jeu de casino le plus compliqué. Les joueurs parient sur le résultat du rouleau de deux dés à six côtés, ou sur une série de rouleaux consécutifs. Le bord du casino dans les craps est d’environ 1,5 pour cent. C’est un jeu originaire des États-Unis qui se jouent dans les casinos. Pour y jouer il faut disposer de deux dés à six faces et pour gagner le total des deux faces de dés doit être égal à 7 ou à 11. Pour perdre ce résultat doit être égal à 2,3 ou 12.

Au craps on retrouve quatre croupiers dont un chef de table qui contrôle le déroulement du jeu ; un premier croupier qui aide les joueurs à placer les mises ; un second croupier qui paie les mises gagées et ramasse les mises perdantes ; et enfin un stickman qui dirige le jeu et ramasse le jeu avec le strick pour donner au joueur lanceur. Il annonce le joueur gagnant.

Entre les lancements de dés, il y a une période pendant laquelle les croupiers doivent effectuer des paiements et collecter les paris perdants, après quoi les joueurs peuvent placer de nouveaux paris. Le stickman surveille l’action à une table et décide quand donner les dés au tireur, après quoi plus aucun pari n’est autorisé. Les mouvements exagérés du croupier pendant le processus de “rendre la monnaie” ou de “changer” (conversion de la monnaie en un équivalent en chèques de casino) sont nécessaires pour que tout litige puisse être examiné ultérieurement à l’aide des images des caméras de sécurité.

5/ Le Keno

Le Keno est un jeu de hasard qui ressemble beaucoup à la loterie. Il est souvent simple à comprendre et se trouve dans les jeux de casinos et dans les salles de bingo. Un joueur choisit entre un et vingt numéros et marque une feuille de Keno, qui en contient 80 (de 1 à 80). Le Casino choisit 20 n’ombres au hasard et le joueur reçoit un montant en fonction du nombre de correspondances. Ce jeu a pour origine la Chine et donne un avantage de 66% au Casino sur des paris donnés. Des immigrants chinois ont apporté le jeu aux États-Unis au XIX ème siècle. Pour représenter les chiffres choisis et tirés au sort, on utilisait les premiers caractères du Qianziwen, le Classique des Mille Caractères.

En France le keno est un jeu de tirage organisé par la française des jeux depuis 9 septembre 1993. Le joueur a le choix entre deux à dix numéros à cocher sur un bulletin de 70. Le joueur peut miser un à dix euros par grille. Au dos du bulletin sont rappelées les probabilités mais aussi les possibilités de gain selon les choix effectués. Il est évident qu’un risque moindre augmente les chances mais rapporte moins. A chaque tirage, 20 numéros sont tirés.

En février 2013, le Keno adopte une nouvelle formule et vous pouvez gagner jusqu’à 100000 euros par an à vie ou deux millions en une seule fois. Il n’existe plus de jackpot et vous pouvez gagner à vie à partir de neuf numéro joués. Dans ce jeu vous savez ce que vous gagnez avant de jouer selon le bon numéro obtenu et le nombre de joueurs aux loteries pour lesquelles la cagnotte varie. Ce que vous gagnez peut-être multiplié par un coefficient qui varie entre 1 et 10 et est aussi tiré au sors en même temps que les nombres. Lorsque le joueur mise avec supplément son gain est alors multiplié par le coefficient. En 1993 il n’y avait tirage que à chaque jeudi et à partir de juin 1995 il s’effectuait également les mardis. En janvier 1996 il devient quotidien et celui du soir fut créé en septembre 2003.

Un jeu supplémentaire appelé Top Keno fut créé et grâce a une combinaison de huit chiffres aléatoires choisis et le joueur pouvais gagner jusqu’à 500000 euros. Deux numéros se font tirer pour connaître le numéro gagnant. Puis le numéro Jackpot a remplacé le Top Keno : basé sur le même système, la différence est que seulement un numéro est tiré par tirage et le gain est un jackpot commençant à partir de 100 000 euros, puis 15 000 euros lors du passage à l’euro (du 1er janvier 2002 au 31 août 2003 une grille coûtait 1,5 euros minimum), puis 10 000 euros du 1er septembre 2003 au 24 février 2013 (car la mise minimum passait à un euro), puis le jackpot augmentait de 10 000 euros à chaque tirage s’il n’y avait pas de gagnant (depuis 2003). Le numéro Jackpot a été supprimé le 24 février 2013. La plus grosse somme remportée au numéro Jackpot est de 1 030 000 euros le 8 juin 2011 au soir.

Le tirage s’effectuait en 1993 à l’aide d’une table tournante composée d’un dôme avec des obstacles et d’une couronne qui comporte 70 alvéoles numérotées. Pour les tirages 20 boules de couleurs rouges sortent d’une partie du dôme et prend par les obstacles et tombe dans les alvéoles numérotées et désigne le numéro gagnant. Le tirage se passe en une minute puis les numéros sur la couronne sont aléatoirement attribués aux différents emplacements à chaque tirage.

Au tout début pour le numéro jackpot on utilisait une Azalée de chez Ryo Catteau et le tirage n’était pas diffusé à la télé. En 2013 avec le Keno gagnant à vie il y a eu changement des obstacles pour rendre plus rapide le tirage. Ce qui se fait désormais en 30 secondes. En novembre 2018, Keno Gagnant à Vie change radicalement de logo, et abandonne le rectangle rouge historique.

On remarque des changements au niveau du jeu ; l’inexistence désormais de l’option multiplicateur X3 minimum et du multiplicateur X4 et la diminution des gains de 6 rangs. Il n’y a pas eu de changement des probabilités pour les grilles du jeu. Le bulletin est désormais à 1 euros et une nouvelle option pour une prise de jeu rapide. Le plateau est en décor virtuel avec des fenêtres de prises de vue nocturne en fonction du moment de la journée. La table d e tirage aussi est neuve avec de nouveaux obstacles et les boules sont disposées en cercle au centre d’un dôme avant d’être éjectées d’une roulette qui comporte un ergot. Avec le Covid-19 le tirage sera fait physiquement sans présentateur mais avec un e voix et quelques semaines plus tard ça se fait à l’aide d’un moyen électronique.

Le 19 octobre 2020, le Keno change encore une fois de logo, et de bulletin, avec un changement au niveau des gains possibles, et des multiplicateurs possibles (notamment le fait que le multiplicateur X10 a été supprimé). Un retour vers un tirage physique (avec un boulier physique), n’est pas encore à l’ordre du jour, il se fera toujours sous “moyen électronique”.

6/ Le baccara

Baccarat est un jeu de cartes souvent joué dans une pièce séparée du casino. Il est caractérisé par des limites minimales et maximales de mise qui sont généralement plus élevées que les autres jeux de table. Selon la façon dont les joueurs parient, le bord de la maison peut être aussi bas que 0,6 pour cent, mais en moyenne environ 1,25 pour cent. En fait, certains gains sont “taxés” par le casino à 5 pour cent pour s’assurer qu’ils gagnent de l’argent sur le jeu.

Quant au jeu lui-même, deux mains sont distribuées, l’une représentant le banquier, l’autre représentant le joueur. La valeur de la main est réduite à un seul chiffre, et la main supérieure gagne. Il ressemble au chemin de fer.

L’origine du jeu n’est pas bien connue et de nombreux pays européens se disent être à l’origine de ce jeu ou même l’attribue à tel pays. Il est côté des pays tels que la France ou l‘Italie puis on le trouve en Espagne sous le nom de Punto Banko. En France on l’appelle chemin de fer et ailleurs nine ou Macau. Dans ce jeu toutes les cartes depuis l’As ayant une valeur de 1 jusqu’au 9 ont leur valeur nominale ; le 10, le Vallet, la dame et le Roi valent zéro et sont les bûches ; pour obtenir la valeur d’un jeu il faut additionner en ne conservant que le chiffre des unités.

Les joueurs sont disposés sur deux  tableaux , et peuvent miser indifféremment sur un, l’autre ou les deux en même temps. Le banquier joue contre les deux tableaux et prend une troisième carte en fonction d’un tableau de tirage. Ce type de baccara est appelé « Banque à deux tableaux » ou « Banque à tout va ». Il existe des variantes comme le chemin de fer ou le Punto banco.

7/ Le vidéo poker

Les machines de vidéo poker sont similaires aux machines à sous dans la mesure où le joueur peut jouer seul, sans avoir besoin d’autres joueurs ou d’un concessionnaire — toute l’action est contrôlée par un ordinateur après que le joueur a introduit de l’argent. Cependant, le vidéo poker offre au joueur une chance d’affecter le résultat du jeu avec habileté. Dans une version de poker de tirage typique, le joueur voit cinq cartes. Il choisit ensuite les cartes à conserver, et l’ordinateur remplace les autres par de nouvelles cartes « tirées » au hasard sur le jeu virtuel. Le paiement est déterminé par la qualité de la main de poker que le joueur a réussi à assembler. De nombreuses machines sont des machines « Jack-or-better », ce qui signifie qu’une paire de Jacks est la main la plus basse qui paie n’importe quel prix d’argent.

De meilleures mains, comme une maison pleine ou une chasse d’eau paient encore plus, et la meilleure main possible, la chasse royale, paie le jackpot. Il pourrait s’agir d’un jackpot progressif qui pousse plus la machine entre les rushes royales. Le video poker a été inventé dans les années 70, dans une période où l’informatique était en train de révolutionner le monde, et celui du jeu en particulier. Les professionnels spécialisés dans la création de programmes pour les machines à sous ont eu l’idée d’adapter un jeu de poker du même type. Durant les années 80, ce jeu a eu de plus en plus de succès et a su séduire tous ceux qui n’osaient pas s’asseoir à une table de poker.

De nos jours nous avons de nombreux site de Casino avec ce jeu de vidéo poker avec leurs variantes. On remarque une différence au niveau du nombre de joker dans le jeu et dans le grille de paiement et de la nature d d’la main gagnante. Pour jouer la machine distribue cinq cartes et vous choisissez celles que vous voulez garder ou remplacer. Vous pouvez également prendre la décision de tout changer ou de tout garder cela dépende vous et rien que de vous.  Les cartes se changent une fois et les distributions se font deux fois. Le but est de former une combinaison gagnante et elles sont toutes inspirées des mains du poker traditionnel. Vous gagnez en fonction du tirage final et de la grille de combinaisons gagnantes. Vos gains sont également fonction des sommes misées au départ.

Le jackpot est souvent fixé dans un casino de vidéo poker mais certains casinos offrent des jackpots progressifs qui sont alimentés par les joueurs connectés au même logiciel de jeu. Vous pouvez donc gagner un jackpot maximal pouvant atteindre de grosses sommes lorsque vous faites un tirage maximal. Dans un casino la maison a toujours un avantage sur le client ou le joueur et sur le long terme très peu arrivent à gagner de sommes importantes. Il ne faut donc pas miser de grosses sommes et ne pas passer tout son temps sur les machines à sous ou les vidéos poker.

Le taux de redistribution correspond au pourcentage d’argent misé par les internautes qu’un opérateur leur redistribue. Il va sans dire que plus le taux de reversement est élevé, plus vous avez de chances de gagner.

Questions et Réponses sur les casinos

Quels sont les objectifs d’un Casino ?

Le design intérieur d’un casino a des objectifs très spécifiques : garder les clients heureux et leur faire sentir qu’ils ont une expérience unique. Cela ne fait pas de mal de minimiser leur conscience du passage du temps, aussi. La décoration du casino peut varier considérablement, mais ils essaient de donner un air de goût cher. Des tapis luxuriants ou des couloirs richement carrelés complètent un éclairage soigneusement conçu, qui est souvent légèrement tamisé pour donner au casino un peu d’excitation et de mystère. Souvent, un grand prix d’une sorte est affiché en vue, comme une voiture de sport sur un piédestal rotatif. Les casinos sur la légendaire bande de Vegas, emmènent ça à un autre niveau. Un seul casino peut coûter un milliard d’euros ou plus, et peut inclure de nombreux hôtels de luxe, des restaurants, des centres commerciaux, d’énormes fontaines ou même des répliques géantes de pyramides égyptiennes ou de volcans.

Les casinos prennent plusieurs mesures pour conserver le contenu des joueurs. La nourriture et les boissons gratuites les maintiennent sur le plancher du casino et pourraient même les enivrer, ce qui ne réduit pas exactement le bord de la maison. Une des raisons pour lesquelles les casinos utilisent des jetons au lieu de l’argent réel est que les jetons font de l’argent dans une abstraction (les jetons aident aussi le casino à suivre combien d’argent va dans et hors du casino). Les joueurs sont moins susceptibles de se préoccuper de l’argent qu’ils perdent, car cela ne ressemble pas à de l’argent réel. Le casino peut mettre des guichets automatiques dans des endroits stratégiques, bien que certains États réglementent combien et où ils peuvent être placés.

Les fenêtres et les horloges sont extrêmement rares dans les casinos. L’absence de lumière naturelle et d’horloges de cheminée permet aux joueurs de jouer pendant des heures sans comprendre combien de temps ils ont dépensé (ou, plus important encore, combien d’argent ils ont dépensé) sur le plancher du casino. On pourrait penser qu’une montre-bracelet simple rendrait cette stratégie inutile, mais les concepteurs de casino continuent de l’employer.

Les comps sont une autre façon de garder les gens à jouer plus longtemps. Faire en sorte que les grands rouleaux et ceux qui dépensent le plus se sentent spéciaux encourage les gens à essayer d’être de grands joueurs et des rouleaux hauts. Un mythe récurrent du casino est que les casinos pipent l’oxygène pur sur le plancher du casino, ostensiblement pour donner aux joueurs un “haut oxygène” qui abaisse leurs inhibitions. Rien n’indique que cela ait jamais eu lieu, et si c’était le cas, les propriétaires de casino se verraient face à des accusations criminelles.

Quelle est la sécurité dans un casino ?

Quelque chose à propos du jeu (probablement la présence de grandes sommes d’argent) semble encourager les gens à tricher, voler ou frayer leur chemin dans un jackpot, au lieu d’essayer de gagner par hasard aléatoire. C’est pourquoi les casinos passent beaucoup de temps, d’efforts et d’argent à la sécurité.

La sécurité commence sur le sol du casino, où les employés du casino gardent leurs yeux sur les jeux et les clients du casino pour s’assurer que tout va comme il se doit. Les concessionnaires sont fortement concentrés sur leur propre jeu, et peuvent facilement repérer des tricheurs flagrants comme le marquage ou le changement de carte ou de dés. Les gestionnaires de table et les patrons de la table surveillent les jeux de table avec une vue plus large, s’assurant que les clients ne se volent pas les uns des autres et gardent un œil pour les modèles de paris qui pourraient signaler la tricherie. Chaque personne du casino a aussi une personne « plus haut » qui les suit, les surveillant au fur et à mesure qu’elle travaille et en notant combien d’argent leurs tables gagnent ou perdent.

Les systèmes de surveillance élaborés offrent une vision très élevée qui permet au personnel de sécurité de regarder tout le casino à la fois. Les caméras au plafond regardent chaque table, changez de fenêtre et porte. Ils peuvent être ajustés pour se concentrer sur certains clients suspects par des agents de sécurité dans une salle séparée remplie de banques de contrôleurs de sécurité. Les flux vidéo sont également enregistrés, donc si un crime ou une triche est détecté après le fait, le casino peut examiner les bandes et savoir qui était le coupable. Les paiements par machine à sous sont déterminés au hasard par les puces de l’ordinateur à l’intérieur des machines. Personne ne regarde le plancher des fentes et ne contrôle les paiements.

Il y a un aspect plus subtil pour la sécurité du casino : les routines et les modèles des jeux de casino.

La façon dont les marchands « remblent » et négocient les cartes, l’emplacement des points de pari sur la table et les réactions et mouvements attendus des joueurs suivent certains modèles. Quand quelqu’un fait quelque chose d’extraordinaire, il est beaucoup plus facile pour les gens de la sécurité de le repérer à cause des schémas.

Voici quelques conseils sur les règles de casino qui peuvent vous aider vous à garder le bon côté de la sécurité du casino :

  • Ne touchez jamais un équipement de jeu (c’est-à-dire des cartes ou des dés) avec deux mains
  • Essayez d’éviter de toucher du tout, si possible. Mais si vous avez besoin, comme un jeu de blackjack où vos cartes sont distribuées face à face, ou à la table des craps, n’utiliser qu’une seule main.
  • Gardez les cartes ou les dés au-dessus de la table et en vue du croupier en tout temps.
  • Si vous ne jouez pas à un jeu, il est bon de regarder, mais ne pas déranger les autres joueurs.
  • Ne touchez pas vos jetons une fois que vous avez placé votre mise, et ne récupérez pas vos gains tant que tous les paris n’ont pas été payés.
  • Ne pariez pas jusqu’au bout d’une table pour placer un pari, surtout si cela signifie que vous risquez de renverser les jetons d’un autre joueur. Demandez au concessionnaire de vous placer le pari.
  • Ne placez jamais d’autres objets que des jetons sur la table de jeu.

Quel est le côté obscur d’un Casino ?

Il y a de nombreux opposants aux casinos et une bonne quantité de preuves montrant qu’ils causent des dommages économiques aux communautés et aux individus. L’argent du casino agit aussi comme un aimant pour la corruption, et pendant de nombreuses années “propriétaire de casino” était synonyme de ” patron mafia”.

Au fur et à mesure que l’activité de casino s’est développée dans les années 1950, les propriétaires ont cherché des fonds pour financer l’expansion et la rénovation dans l’espoir d’attirer encore plus de personnes dans la bande. Les hommes d’affaires légitimes hésitaient à s’impliquer dans les casinos, qui avaient l’air de “vice” puisqu’ils étaient illégaux dans beaucoup d’autres pays. Les responsables de la criminalité organisée avaient beaucoup d’argent de leur trafic de drogue, de leur extorsion et d’autres raquettes illégales, et ils n’ont eu aucun problème avec l’image de jeu. L’argent de la mafia s’écoule régulièrement dans les casinos. Ils se sont impliqués personnellement, ont pris la propriété exclusive ou partielle de certains casinos, et ont même influencé les résultats de certains jeux avec la menace de violence pour le personnel du casino.

Qu’est ce qu’un Casino virtuel ?

Un casino virtuel est un casino dont l’utilisation requiert un moyen de télécommunication. Il est souvent accessible par internet. Ils offrent souvent des taux de redistributions élevés que les casinos réels et ont un frais de fonctionnement moins élevé pas de bâtiment, pas de personnel pour les joueurs.

Pour y accéder le joueur doit installer un programme de jeu sur son ordinateur personnel et son affichage est géré par le serveur du jeu en HTML en java ou en flash.

Les casinos fonctionnent de nos sans téléchargement et sont compatibles avec tous les appareils.

Le joueur effectue son pari sur son ordinateur qui est ensuite transmis à un serveur du jeu. Il utilise un générateur de nombres pseudo aléatoires pour déterminer le résultat de la partie ; il calcule les pertes et les gains du joueur et renvoie le résultat à l’ordinateur pour affichage.

Les casinos virtuels offrent des bonus qui dépendent des conditions de paris, des conditions que les joueurs doivent nécessairement remplir avant de bénéficier des bonus ou même avant de les retirer. Les conditions varient d’un jeu à un autre. Certains sites exigeront ainsi jusqu’à deux cents fois la mise en jeu du montant de bonus reçu, d’autres seulement trente fois. Il existe plusieurs types de bonus qui sont souvent offert de manière hebdomadaire.

Les législations qu’un casino virtuel offrent sont nombreuses :

  • Pas de législation spécifique
  • Interdiction légale d’utiliser un casino virtuel ou d’y placer des paris
  • Autorisation locale selon laquelle un joueur ne peut utiliser que les casinos virtuels disponibles dans les pays où il réside.
  • Examen en cours sur la légalisation des jeux virtuels dans tous les pays Autorisation générale pour les pays qui ont autorisé l’utilisation du casino virtuel sur leur territoire.

 Les casinos virtuels sont-ils légaux ?

En France, depuis 2010 et la loi d’ouverture a la concurrence, l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) est le seul organisme responsable de la délivrance des licences d’exploitation à des opérateurs agréés. Toutefois, les casinos non regulés existent toujours et depuis l’adoption de cette loi, bon nombre de sites ont cessé d’offrir leurs services à la communauté des parieurs sous peine d’être poursuivis par la justice.

Les casinos en ligne proposent-ils des jeux équitables ?

D’une manière générale, oui ils le font. La majorité des casinos en ligne proposent des jeux totalement équitables, utilisant des générateurs de nombres aléatoires (RNG) pour produire les résultats. Ces RNG sont des programmes informatiques qui garantissent que les résultats des jeux sont aléatoires, ce qui signifie que les joueurs peuvent s’attendre à des résultats similaires à ceux qu’ils verraient dans un casino en direct.

Il existe malheureusement quelques casinos en ligne qui manipulent les résultats pour leur donner un avantage injuste, mais ils sont très minoritaires. Ils sont également relativement faciles à éviter.

Mon argent est-il en sécurité dans les casinos en ligne ?

Les casinos en ligne sont autorisés et régulés en France. Malgré tout il faut faire attention quand vous faites un dépôt d’argent sur les sites. Le plus grand risque étant de vous faire arnaquer.

Il existe quelques casinos en ligne auxquels il ne faut probablement pas faire confiance, mais votre argent est parfaitement en sécurité dans la plupart des sites de casino. Les meilleurs casinos en ligne, tels que ceux qui sont recommandés, sont généralement exploités par des sociétés réputées et dignes de confiance. Ils garderont vos fonds déposés en sécurité et paieront tous les gains dans un délai raisonnable. Il faut avant tout vérifier si les sites que vous sélectionnez disposent d’une licence délivrée par l’autorité de régulation des jeux d’argent en ligne du pays où ils sont installés. Vous devez vérifier aussi si les sites sont certifiés éCOGRA et conformes au RGPD. Consultez également l’espace commentaire de ces sites.

 Comment déposer et retirer de l’argent ?

Vous aurez généralement quelques options différentes pour le dépôt et le retrait. Les cartes de crédit et les cartes de débit sont acceptées dans la plupart des endroits, et ce sont généralement les options les plus populaires. Les portefeuilles électroniques tels que PayPal, Neteller et Skrill sont également largement acceptés, bien que cela puisse dépendre de votre lieu de résidence. Les autres options incluent le transfert d’argent (en utilisant des services tels que Western Union et MoneyGram), le virement bancaire et le chèque. Les tickets prépayés tels que Paysafecard, Ukash, PCS vendus dans les bureaux de tabac sont aussi une solution pour faire un dépôt.

Les processus exacts de dépôt et de retrait seront différents d’un casino à l’autre, mais ils sont généralement assez simples.

Que sont les bonus de casino ?

Il existe plusieurs types de bonus de casino, et ce sont essentiellement des jetons supplémentaires qui sont ajoutés à votre compte en ligne en échange d’un dépôt, ou en récompense de votre activité de jeu. Ils sont disponibles dans la plupart des casinos en ligne, généralement pour les clients nouveaux et existants.

Quelle est la différence entre un casino virtuel et un casino physique ?

Les casinos physiques existaient bien avant les casinos en ligne et la différence se trouve dans le sens où ils reposent respectivement sur leur aspect formel et leur caractéristique.

En effet quand on parle de casino physique ça fait allusion aux centres de jeux et aux établissements de jeux de hasard proprement dit. Il est souvent un bâtiment réel composé composé d’une ou plusieurs salles de jeux, des machines à sous physiques et offrent les jeux de table avec des joueurs présents au même endroit.

Par contre les casinos virtuels sont des sites ou plateformes de jeux qui donne accès aux jeux de casino sur internet et accessible aux joueurs qui ont un accès à internet. Ici il n’y a pas de contact physique et le joueur repose uniquement sur les algorithmes et les logiciels développés par les fournisseurs du jeu. Ces jeux sont jouables à l’aide d’un ordinateur, d’une application mobile ou d’une version de jeux flashs.

Existe-il des liens de similitudes entre un casino virtuel et un casino physique ?

Malgré la différence entre ces deux types de casino il existe entre eux des points en commun ayant rapport à l’aspect juridico- légal, aux conditions d’accessibilité aux joueurs et la popularité des jeux comme les machines à sous.

  • Les autorisations et licences

Tous les casinos ont une réglementation en fonction du pays. Ainsi un casino qu’il soit physique ou virtuel doit obtenir une licence pour exister et fonctionner sans problème. Les licences sont délivrées par les commissions de jeux de hasard et doivent au préalable remplir les conditions nécessaires.

  • L’accès réservé uniquement aux personnes majeures

Tout comme le casino physique qui nécessite d’être majeur vous devez être un majeur pour pouvoir avoir accès aux jeux de casino virtuel. Dans les deux cas les joueurs doivent absolument être majeurs.

Cet âge varie essentiellement d’un pays à un autre. Un casino doit donc vérifier que le joueur respecte l’âge requis avant d’avoir accès aux jeux virtuels.

  • La popularité ne change pas pour les deux types de casino

Quels sont les avantages d’un casino virtuel et d’un casino physique ou terrestre ?

Depuis la création des casinos virtuels ou en ligne, on observe une transformation du paysage de l’industrie grâce aux technologies du numérique. Depuis leur apparition en 1990 les casinos en ligne gagnent beaucoup plus en popularité et a tendance à prendre la place chez les casinos physiques ou terrestres. C’est pourquoi on dit qu’il est l’avenir du jeu de hasard.

Quelles sont les limites d’un casino virtuel et d’un casino physique ou terrestre ?

  • Casino virtuel

Un casino en ligne ne vous permet pas forcément de vous détendre ou de passer un bon moment car vous êtes seul face à votre écran de votre smart phone ou de votre ordinateur. Il n’y a pas de contact possible comme dans un casino physique. Pour d’autres c’est la condition parfaite pour jouer en toute tranquillité mais pour d’autres ce n’est pas le cas. Il faut donc observer un développement dans ce secteur pour améliorer l’aspect de jeux de casinos en ligne auxquelles peuvent participer de vraies personnes.

  • Casino physique ou terrestre

Les limites des casinos en lignes se trouvent dans le fait qu’ils sont parfois isolés du monde. Cela s’explique donc par leur localisation ou leur emplacement. A cause de la réglementation d’autres casinos sont obligés d’ouvrir leur porte dans des zones spécifiques parfois très éloignées. Ils ont également la réputation d’avoir une disponibilité très limitée et n’ouvrent pas les portes chaque jour. L’accès aux salles est à des heures données et sont rarement ouvert 24h sur 24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *