Liste des 21 restaurants étoilés Michelin de Lyon et sa région

Liste des restaurants étoilés de guide Michelin de Lyon et de sa région

La liste des restaurants étoilés sur lyon, et ses alentours :

3 étoiles Michelin

  • «Georges Blanc» On trouve ce restaurant multi-étoilé à Vonnas dans l’Ain. Il s’agit du seul restaurant étoile dans les alentours de Lyon. Son chef éponyme a été rendu célèbre par sa participation à des émissions de télé-réalités, en qualité de juge lors de compétitions de cuisine sur la chaîne M6.

2 étoiles Michelin

  • Le neuvième art (Lyon): La nourriture proposée par le chef Christophe Roure est très inventive tout en conservant un impeccable mariage de saveurs. Son «tortello d’herbes à l’œuf et escargots persillés» connaît notamment un grand succès.
  • Takao Takano (Lyon): Ce petit restaurant d’une vingtaine de couverts excelle dans ce qu’il fait. Chaque jour, seuls deux menus sont proposés comprenant chacun entre cinq et sept assiettes. Le sucré-salé y tient une place importante.
  • La mère brazier (Lyon): La cuisine du chef Matthieu Viannay à la réputation d’être extrêmement précise dans l’assaisonnement et la cuisson des plats. D’une fausse simplicité, les assiettes qu’on y trouve, à la manière de l’araignée de mer et céleri façon rémoulade sont absolument délicieux.
  • L’auberge du Pont et de Collonges (Collonges-au-Mont-d’Or): Il s’agit du premier restaurant français de l’histoire a avoir obtenu sa troisième étoile, mais il vient de la perdre en 2020. Paul Bocuse, son chef historique, est considéré comme l’un des pères de la gastronomie moderne française. On y retrouve ses plats les plus célèbres comme des soupes de truffes ou des salades de homards.

1 étoiles Michelin

  • 1217 (Château de Bagnols): Ce restaurant est situé dans un château au milieu des vignes du Beaujolais. Son chef, Jean-Alexandre Ouratta, réalise une cuisine délicate laissant la part belle aux produits utilisés.
  • Au 14 février (Lyon): Le chef japonais Tsuyoshi Arai propose une cuisine française agrémentée d’influences subtiles mais remarquables du pays du soleil levant.
  • La Sommelière (Lyon): Ce petit restaurant d’une dizaine de couverts est grand par la qualité des plats servis. Là encore, le chef Takafumi Kikuchi est d’origine nippone. Les vins proposés. La sommelière Shoko Asegawa y sert des vins délicieux. Malgré l’origine de son personnel, ce restaurant sert une cuisine tout-à-fait française.
  • Le gourmet de Sèze (Lyon): Le chef Bernard Mariller propose en grande partie des produits locaux et de saison pour composer ses plats. Les assiettes sont servies dans une salle très élégante, décorée de différentes nuances de blanc et de noir. La cuisine y est goûteuse et généreuse.
  • Auberge de l’île Barbe (Lyon): Ce restaurant étoilé propose des plats à partir de 35 euros, modicité rarissime pour une telle qualité de mets proposés. La cuisine y est raffinée et délicate. Elle contient des produits qui fondent délicieusement sur le palais: foie gras, noix de st jacques etc.
  • Jérémy Galvan (Lyon): Ce restaurant éponyme comprend deux salles aux contrastes qui frappent immédiatement; l’une est toute en teintes bleues turquoises tandis que l’autre est caractérisée par des projections lumineuses qui tombent du plafond. Ce contraste volontaire est à l’image de la cuisine gastronomique proposée, qui nécessite des saveurs différentes afin d’atteindre à un grand raffinement.
  • Miraflores (Lyon): L’établissement propose notamment une cuisine d’inspiration française et péruvienne. Elle est aussi influencée par la grande variété des influences culinaires qui ont formé ce pays d’Amérique du Sud: italienne, espagnole, des populations américaines indigènes etc.
  • Les Loges (Cour des Loges, Lyon): Le restaurant est situé dans un magnifique hôtel du vieux Lyon ayant aménagé des habitats du 16ème et 17ème siècles. Sa cuisine a pour volonté de déstructurer plats et aliments de la région afin de les revisiter complètement. Le résultat est succulent.
  • Le prairial (Lyon): La maison propose un menu du midi au prix ultra-concurrentiel de 28 euros. Le chef Gaëtan Gentil tient à ne pas dénaturer les produits tout en en sublimant le goût de sa patte subtile.
  • Le Passe Temps (Lyon): Le chef Younghoon Lee met à profit sa double culture française et coréenne en nous proposant une cuisine influencée par les deux civilisations. Le mariage donne des fruits très subtils.
  • Les Trois Domes (Lyon): Situé au sommet d’un hôtel- le sofitel– dont les baies vitrées offrent une vue panoramique magnifique sur la ville, ce restaurant propose des revisites de classiques à la française. On y appréciera notamment son pot au feu au foie gras.
  • Les Terrasses de Lyon (Lyon): Le restaurant se trouve dans l’hôtel 5 étoiles «La Villa Florentine». Il bénéficie d’une vue splendide sur la Saône. Son chef David Delsart revisite les classiques de la cuisine hexagonale.
  • Auberge de Clochemerle (Vaux-en-Baujeaulais): L’établissement propose notamment des produits rares et de saison. Le menu évolue donc au fil de l’année.
  • Restaurant Têtedoie (Lyon): Le chef Christian Têtedoie propose une cuisine élégante et de saison, constitué, entre autres choses, de spécialités de la région. Situé en altitude, le restaurant dispose d’une vue sur Lyon très remarquable.
  • La Rotonde (La-Tour-de-Salvagnie): Le restaurant est situé au premier étage du casino «le Lyon Vert». Associant virtuosité et créativité, la cuisine présentée est délicieuse. Les produits de la mer servis sont particulièrement appréciés des clients.
  • Les Apothicaires – Nouvellement étoilé en 2020. Lyon (69)
  • Saisons – Nouvellement étoilé en 2020 Ecully (69)

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner les meilleurs conseils pour réussir. Je donne des tuyaux sur le monde de l'entreprise & de l'informatique, qui sont intimement liés !