Modèle lettre à un notaire pour la rédaction d’un contrat de vente à terme

Modèle lettre à un notaire pour la rédaction d’un contrat de vente à terme

Vous envisagez de conclure un contrat de vente à terme. Vous souhaitez demander à un notaire de rédiger ce contrat de vente. Vous devez donc contacter ce professionnel du droit et lui expliquer la situation. Pour faciliter votre démarche, vous pouvez utiliser ce modèle type ci-dessous.

[Votre nom]

[Adresse]

[Ville, État, Code postal]

[Office/Etude notariale         

Nom et prénom du notaire]

[Adresse]

[Ville, État, code postal]

Objet : Rédaction d’un contrat de vente à terme

Madame, Monsieur

Je soussigné(e), (nom et prénom), souhaite vous rencontrer pour établir un contrat de vente à terme.

J’envisage en effet la possibilité de conclure un tel contrat avec (nom et prénom du cocontractant) pour (préciser l’emplacement du bâtiment à construire).

Veuillez trouver ci-joint les documents relatifs à l’immeuble en question et à la vente à terme.

Dans l’attente, je reste à votre disposition pour toute information complémentaire et vous prie d’agréer, Maître, l’expression de mes salutations distinguées.

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Pièces jointes :

Copie des documents relatifs à la future vente et au bâtiment à construire.

Ce que dit la loi sur les ventes à terme

La vente à terme (iva) est prévue par les articles 1601-1 et suivants du code civil. Elle concerne la vente d’un bâtiment à construire. La loi du 3 janvier 1967 réglemente la vente d’un immeuble à construire. La vente d’un immeuble à construire est une vente par laquelle le vendeur s’engage à construire un immeuble dans un délai déterminé par le contrat. Elle peut être conclue à temps ou dans un état futur d’achèvement. La vente à terme telle que définie par l’article 1601-2 du Code civil est un contrat par lequel le vendeur s’engage à livrer l’immeuble à son achèvement et l’acheteur s’engage à en prendre livraison et à en payer le prix au jour de la livraison. Le transfert de propriété s’effectue de plein droit par la constatation notariée de l’achèvement de l’immeuble. Elle prend effet rétroactivement au jour de la vente. Les articles l 261-1 et suivants du code de la construction et de l’habitation réglementent également la vente anticipée. Ces articles renvoient aux dispositions du code civil. Les dispositions incorporées dans le code de la construction et de l’habitation s’appliquent en sus des dispositions ci-dessus dans la mesure où la vente porte sur des locaux à usage d’habitation et dans la mesure où les acomptes et paiements doivent être effectués avant l’achèvement de l’immeuble. C’est ce qu’on appelle les secteurs protégés. Comme dans le cas d’une vente classique, le code civil précise les obligations des parties, notamment l’obligation de délivrance du vendeur, qui consiste en une obligation de construire l’immeuble destiné à la vente, et l’obligation de garantie contre les défauts.

Nos suggestions pour votre lettre

Nous vous conseillons d’envoyer votre lettre au notaire sous la forme d’une lettre simple, en expliquant que vous souhaitez qu’il établisse un contrat de vente à terme d’un immeuble en construction. N’oubliez pas de joindre tous les documents justificatifs dont vous disposez et dites au notaire que vous êtes disponible pour le rencontrer prochainement. Conservez une copie de votre lettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.