Modèle de notification de l’accord du conjoint: cession des éléments du fonds de commerce

Modèle de notification de l’accord du conjoint: cession des éléments du fonds de commerce

L’entreprise exploitée par votre conjoint dépend des biens communs résultant de votre mariage. Votre conjoint envisage de céder un ou plusieurs éléments de cette entreprise et vous a donc adressé un courrier sollicitant votre accord, dans la mesure où l’entreprise dépend de la communauté. Vous répondez favorablement à cette demande. Pour faciliter votre démarche, vous pouvez utiliser ce modèle type ci-dessous.

[Votre nom]

[Adresse]

[Ville, État, Code postal]

[Nom Prénom ou raison sociale du destinataire]

[Adresse]

[Ville, État, code postal]

Objet : notification de cession des éléments du fonds de commerce

Madame, Monsieur,

Par lettre recommandée avec accusé de réception en date du (Date de la lettre demandant l’autorisation de procéder à la cession), vous m’avez notifié votre intention de céder le

            (Indiquer l’élément de l’entreprise dont le transfert est envisagé) cédé à l’entreprise dépendant de notre collectivité.

L’article 1424 du code civil prévoit que « les époux ne peuvent, l’un sans l’autre, aliéner ou grever de droits réels les immeubles, les fonds de commerce et les exploitations dépendant de la communauté, ni les droits sociaux non négociables et les biens meubles corporels dont l’aliénation est soumise à publicité ». Ils ne peuvent, sans leur conjoint, recevoir les capitaux résultant de ces opérations ».

Je vous informe donc de mon acceptation du transfert proposé, selon les conditions que vous avez indiquées dans votre lettre du (Date de la lettre recommandée demandant l’autorisation de procéder au transfert).

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Fait à (Lieu de rédaction), le (Date)

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Ce que dit la loi sur l’accord du conjoint pour la cession d’éléments du fonds

Le conjoint qui exploite l’entreprise doit demander l’accord de son conjoint pour transférer les éléments de l’entreprise qui font partie de la communauté. L’accord du conjoint doit être obtenu avant l’acte de transfert du droit de bail, par exemple. Le conjoint de l’entrepreneur doit donc notifier son acceptation (ou son refus) d’autoriser la vente de la composante commerciale par lettre recommandée avec accusé de réception. Cette lettre doit être jointe au contrat de vente des éléments d’entreprise. L’article 1424 du Code civil prévoit que les époux ne peuvent, l’un sans l’autre, aliéner ou grever de droits réels les immeubles, les fonds de commerce et les parts sociales appartenant à la communauté, les droits sociaux non négociables et les biens meubles corporels dont l’aliénation est soumise à publicité. Ils ne peuvent pas, sans leur conjoint, percevoir le capital de ces opérations. Le conjoint entrepreneur ne dispose pas de la libre administration de son entreprise créée ou acquise à l’aide de fonds communautaires par des actes graves. Il est nécessaire d’obtenir l’accord du conjoint, sous peine de nullité de l’accord.

Nos suggestions pour votre lettre

Bien que la procédure puisse paraître formelle, il est conseillé d’envoyer cette notification d’accord (ou de refus) de la cession par lettre recommandée avec accusé de réception et de conserver une copie de l’envoi ainsi que de l’accusé de réception. Cette lettre d’acceptation doit être jointe à l’acte de transfert, le cas échéant. Cela ne la rend pas nulle et non avenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.