Modèle de demande de mise sous tutelle

Modèle de demande de mise sous tutelle

La lettre qui doit être soumise au juge pour demander la mise sous tutelle d’un parent ou d’un proche doit respecter des règles formelles précises. Voici un exemple gratuit de lettre.

Modèle type

Lettre recommandée avec avis de réception

[Votre nom]

[Adresse]      

[Ville, État, Code postal]

[Nom de l’entreprise et nom de la personne qui la recevra.].

[Adresse]

[Ville, État, code postal]

Objet : Demande de mise sous tutelle

Pièce jointe (document médical, documents de proches demandant à être votre tuteur si vous le souhaitez)

Madame, Monsieur, le juge des tutelles,

Je soussigné(e) (Nom et prénom) demande par la présente pour (Nom et initiales, ainsi que le lien avec cette personne) que la personne qui habite à (noter l’adresse et si la personne vit seule ou en couple) soit mise sous tutelle.

En effet, (Prénom de la personne qui sera mise sous tutelle) est actuellement (noter les problèmes de santé de la personne) et n’est pas en mesure de gérer seule ses biens ou les démarches administratives de la vie courante.

Conformément aux articles 425 et 425 du Code civil, je demande à établir une tutelle sur (Nom ou prénom donné à la personne qui sera mise en tutelle) pour assurer la sécurité de la personne gardée.

Je suis à votre disposition pour vous fournir toute information complémentaire dont vous pourriez avoir besoin (et je suis prêt à assumer le rôle de tuteur). Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

 [Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Aviez-vous des préoccupations ?

  1. Combien de temps prend une demande de mise sous tutelle ?

Une fois au tribunal, la procédure dépendra de nombreux facteurs, dont le moindre n’est pas l’opposition à la demande. Dans le meilleur des cas, en l’absence de retards imprévus, il peut s’écouler de trois à six mois avant qu’un tuteur ne soit pleinement habilité à agir.

  • Quels sont les pouvoirs d’un tuteur ?

Une personne nommée par la division des tutelles du tribunal civil et administratif de Nouvelle-Galles du Sud ou de la Cour suprême de Nouvelle-Galles du Sud pour prendre des décisions relatives à la santé et au mode de vie en votre nom si vous ne pouvez pas les prendre vous-même. Un forum juridique pour prendre et revoir les décisions et régler les conflits.

  • Combien les tuteurs sont-ils payés ?

Le tuteur reçoit généralement une somme qui ne dépasse pas cinq pour cent du revenu annuel du pupille. Ce montant peut varier légèrement, mais en aucun cas la rémunération du tuteur ne doit être fixée à moins de cinquante dollars par an.

  • La tutelle est-elle la même chose que la procuration ?

La procuration et la tutelle sont des outils qui permettent à quelqu’un d’agir à votre place si vous êtes frappé d’incapacité. Avec une procuration, vous choisissez la personne que vous voulez voir agir en votre nom. Dans une procédure de tutelle, le tribunal choisit la personne qui agira comme tuteur.

  • Comment puis-je obtenir la tutelle de mon enfant sans aller au tribunal ?

TUTEUR STANDBY : Il est également possible d’obtenir la garde d’un enfant sans passer par le tribunal en devenant un tuteur standby. Une tutelle de réserve est créée en demandant aux parents de signer un document disponible auprès du tribunal des successions indiquant qu’ils consentent à ce qu’un grand-parent ou un parent prenne la garde de leur enfant.

  • Qui ne peut pas être tuteur ?

Une personne ne peut pas être nommée tuteur si : La personne est incompétente (par exemple, elle ne peut pas prendre soin d elle-même). La personne est un mineur. La personne a fait faillite au cours des sept dernières années.

La tutelle l’emporte-t-elle sur les droits des parents ?

Dans la mesure où les pouvoirs accordés au tuteur sont incompatibles avec ceux des parents de l’enfant, l’ordonnance de tutelle prévaut. Ainsi, bien que la nomination d’un tuteur ne mette pas fin aux droits des parents, la tutelle peut primer sur les droits parentaux dans la mesure où le tribunal l’ordonne.

  • Un tuteur est-il financièrement responsable ?

En règle générale, un tuteur n’est pas personnellement responsable des dettes ou des factures du pupille (personne prise en charge). Le tuteur a le devoir de veiller à ce que toutes les factures soient payées à temps, mais s’il n’y a pas d’actifs pour couvrir les dettes du pupille, la responsabilité du tuteur s’arrête là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.