9 biographies incontournables à lire

Vous souhaitez explorer un monde à part entière dans l’univers littéraire ? Les biographies sont sans doute le meilleur choix  pour vous aider à vivre des moments passionnants et améliorer votre culture. Voici une liste de neuf meilleures biographies incontournables à lire absolument.

1. Si c’est un homme de Primo Levi

Ce livre est un témoignage autobiographique de Primo Levi.  Il y explique la lutte et l’organisation pour la suivie des prisonniers dans le camp d’extermination nazi d’Auschwitz. Il explore d’une part les pratiques inhumaines qui ont lieu dans ce camp d’extermination. Et expose d’autre part avec autant de puissance la déshumanisation des camps et les horreurs dont sont victimes les détenus. La lecture de cet ouvrage est une expérience personnelle indéniable et marquante.

2. Marie-Antoinette de Stefan Zweig

Stefan Zweig raconte dans ce livre l’histoire de la reine Marie-Antoinette d’Autriche. La vie d’une reine ordinaire qui a connu des tournants sombres et impérieux. Appelée très tôt au trône, la jeune princesse a exploité sa détermination et sa rigueur pour gouverner un peuple féroce. Mais la faiblesse et l’impuissance temporaire de Louis XVI vont la précipiter dans un tourbillon de distractions et de fêtes. Entre préjugés, jugements d’apparence et vérités cachées, ce roman est une merveille dans la littérature autobiographique.

3. Le Journal d’Anne Frank de Anne Frank

Anne Frank est une jeune fille juive allemande née le 12 juin 1929 à Francfort. Dans une famille équilibrée, Anne vécu une enfance épanouie avant d’être contrainte de s’exiler aux Pays-Bas  avec sa famille et ses amis. Alors que les allemands perdaient la guerre, Anne sera dénoncée et arrêtée en Août 1944. Elle meurt un an après dans le camp de concentration de Bergen-Belsen, atteinte de typhus. Ce livre est le témoignage vibrant du sort dramatique auquel se sont confrontés une multitude de personnes pendant la deuxième guerre mondiale.

4. Magellan de Stefan Zweig

Magellan
  • Zweig, Stefan (Author)

Ce récit historique est le portrait de la vie du navigateur et explorateur portugais Fernand de Magellan. Exilé, Fernand de Magellan cherche la grâce auprès de son protecteur. Il convainc alors le roi d’Espagne, Charles Quint en 1518 de l’existence d’un passage conduisant de l’océan Atlantique à l’océan Indien et lui promet de découvrir ce passage. À bord d’une flotte, ce dernier se lance dans un aventure folle : découvrir le passage entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. Un exploit héroïque qui lui a pris trois ans de vie. Trois ans de faim, de froid, de déchéance et de difficultés de tout genre. Ce récit si attachant et  vivant est la preuve que tout projet est réalisable. Il faut juste un psychopathe pour y croire.

5. La gloire de mon père de Marcel Pagnol

Le 28 février 1895, un petit marseillais est mis au monde dans la ville d’Aubagne. Ainsi commence le parcours historique du grand acteur et cinéaste Marcel Pagnol. Dans cet ouvrage, il raconte son enfance, son parcours scolaire, l’ambiance familiale et sa première chasse avec son père. Une chasse qui fait de son père un chasseur glorieux et victorieux. Cette autobiographie fait vivre à son lecteur une expérience unique et inégalable.

6. Petis Pays de Gaël Faye

En 1993, Gabriel, 10 ans, vivait une enfance heureuse dans le confort de son quartier Kinanira au Burundi. Issu d’ une famille aisée, il vivait paisiblement sa vie. Mais la vie et ses épreuves, personne ne s’y échappe. Entre guerre civile burandaise, séparation de ses parents, génocide des Tutsi au Rwanda, tout bascule du jour au lendemain. Cette histoire, même si relatant des réalités sociales tristes, raconte quelque chose d’unique : l’enfance, sa douceur infinie, ses douleurs et ses chagrins.

7. L’homme qui voulait être aimé de Georges Kiejman et Vanessa Schneider

Homme de combat et survivant de guerre, Georges Kiejman est né à Paris le 12 août 1932. Ses parents sont juifs plonais illettrés qui ont fui la misère. Georges Kiejman échappe par miracle aux rafles et à la déportation et va se réfugier dans le Berry avec sa mère. Il perd son père dans un assassinat à Auschwitz en 1943. Intelligent, rapide, cultivé, déterminé et séducteur, Georges Kiejman va connaître un parcours incroyable.  Un livre audacieux, inspirant qui relate l’histoire d’une vie réussie partie de rien.

8. Tu sais bien, le temps passe de Catherine Nay

Ce volume extrait des Mémoires de Catherine Nay relate la vie de la journaliste chroniqueuse dans les années 1995-2017. Catherine décrit ses moments les plus sombres et les événements naturels qui ont secoué d’une manière inattendue sa vie de personnalité politique. Entre les faits de la mort de l’homme de sa vie, de ses parents et de ses frères, c’est l’histoire d’une vie passionnante, rayonnante et triste qui défile sous nos yeux.

9. Une jeunesse au temps de la Shoah de Simone Veil

Dans cet ouvrage, l’auteur explore la vie de Simone Veil dans les années 1927-1954. Une période terrible au cours de laquelle Simone Veil est contrainte de mettre fin à son enfance protégée pour se retrouver dans un camp de concentration. Une période âpre, horrifique dont la jeune dame se sauve de justesse après quelques années. Mais parfois, les souvenirs demeurent et font plus mal qu’on ne pourrait imaginer. Cet ouvrage est une inspiration sur la vie, le sort et les horreurs de la guerre.

Vidéos

Questions/Réponses

Pourquoi lire des biographies?

La biographie permet l’identification, elle est libératrice à la fois pour le lecteur et l’auteur, nous pouvons mettre en avant sa fonction cathartique.

Qu’est-ce qu’il faut mettre dans une biographie ?

Quelle que soit sa forme, une biographie doit contenir les éléments suivants concernant le personnage dont il est question : nom, prénom, date et lieu de naissance, date de mort, nationalité, contexte historique, résumé de sa vie, ses œuvres…

Comment raconter l’histoire de sa vie ?

Écrire son histoire de vie, c’est chercher à construire narrativement le sens de sa vie, c’est structurer en un ensemble cohérent le récit des événements, passés et présents, par des similitudes ou des oppositions, des regroupements, des hiérarchisations… Car écrire, c’est tisser des liens et du sens.

Comment faire la biographie d’une personne décédée ?

Il est possible de rappeler les dates importantes de la vie du défunt (date de naissance, lieu de naissance, date de mariage, date de décès, …) et des éléments de sa vie : enfants, études, carrière professionnelle, d’autres événements importants.

C’est quoi un élément biographique ?

Caractéristique de ce qui est en lien ou de ce qui a un rapport avec la biographie, c’est-à-dire la discipline littéraire consistant à raconter ou relater les principaux éléments de la vie d’une personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.