Top 6 des pistes de ski les plus difficiles de France

Vous aimez la montagne et ses stations de ski ? Vous aimer skier ? Vous dévaler sans problème les pistes rouges et noires ? Voir parfois, vous faites du hors piste ? Et du coup, vous aimeriez connaitre les domaines skiables de France qui proposent les descentes les plus difficiles ? C’est à dire un pourcentage de pente très relevé, une parcours non damé, et parfois des bosses et du verglas. Bref, afin de vous aider, j’ai fait ma propre sélection des pistes les plus dures de France. Accessibles uniquement aux skieurs et snowboardeurs avertis 😉

Top 6 des pistes (noires) de ski les plus difficiles de France

Le classement des pistes les plus dures de France. C’est à dire qu’elles sont une piste répertoriée sur un domaine skiable, et ne sont pas du hors piste. 

  • Pas de Chavanette à Avoriaz

(Altitude : 2 150 m/dénivelé : 333 m/pente : 76 %)

Communément appelée sous le nom de « Mur Suisse », la piste noire du Pas de Chavanette fait partie des plus difficiles de France. Elle est située près de la station de ski d’Avoriaz. L’altitude au sommet est de 2 150 m, avec une longueur de 900 m. La pente moyenne s’élève à 37 % et la pente maximale atteint jusqu’à 76 %. Vous glisserez sur des pistes dépassant les 50 degrés d’inclinaison sur près de 1 km. Il est recommandé de redescendre par télésiège et de se munir des équipements de sécurité nécessaires (alarme en cas d’avalanche).

  • Le Grand Couloir à Courchevel

(Altitude : 2 700 m/dénivelé : 340 m/80 %)

Très peu fréquentée, la piste noire du Grand couloir fait partie des pistes de ski les plus raides et les plus dangereuses de France. Elle est située à Courchevel, avec 2 700 m d’altitude à son départ. Elle se démarque par ses impressionnantes crêtes, ses couloirs raides et ses pentes de près de 85 %. Elle mesure 900 m, avec un dénivelé de plus de 340 m. Pour y accéder, vous devez vous rendre sur le sommet du téléphérique de la Saulire. Avant de vous lancer dans cette expérience dangereuse et sensationnelle, soyez sûr d’avoir le niveau et les équipements requis (dont casque). Cela permettra d’éviter les accidents. Depuis cette piste, vous profiterez d’une vue imprenable sur la Croix des Verdon.

  • Le tunnel de L’Alpe d’Huez

(Altitude : 3 330 m/dénivelé : 800 m/pente : 78 %)

Avec plus de 3 330 m d’altitude, Le tunnel de l’Alpe d’Huez fait partie des pistes les plus redoutables de l’Hexagone. Vous glisserez sur un long tunnel de plus de 200 m, ce qui vous mènera à la piste noire. Vous accéderez ensuite à un mur de 250 m de long. Il s’agit d’une piste raide, très pentue et semée d’embûches, réservée aux skieurs de haut niveau. Les descentes se font jusqu’à 2 700 m, avec une pente pouvant dépasser les 78 % et une inclinaison de près de 35 degrés. Le téléphérique du Pic Blanc permet d’y accéder plus facilement (mais déconseillé aux débutants). Sensations fortes et vue à couper le souffle sont au rendez-vous !

  • Robert Blanc des Arcs

(Altitude : 3 226 m/dénivelé : 820 m/pente : 65 %)

La station des Arcs doit son nom à Roger Godino et Robert Blanc vers 1960. La piste Robert Blanc des Arcs fait partie des pistes noires les plus impressionnantes, difficiles et les plus périlleuses de France. Donnant vue au magnifique paysage de l’Aguille Rouge, cette piste vous promet une expérience extraordinaire. Son départ est situé à 3 226 m d’altitude, menant ensuite à une pente de 65 %. Vous devrez être un très bon skieur pour lancer ce défi. N’oubliez pas de bien vous équiper (dont casque) afin de prévenir les accidents dangereux.

  • Les Massines & Le Golet à Aillons — Margeriaz

(Altitude : 1 543 m/dénivelé : 250 m/pente : 80 %)

Les Massines et Le Golet font partie des pistes les plus difficiles et les plus redoutables des Alpes. Pour y accéder, il faudra se rendre au Mon Pelat. Sa pente maximale peut atteindre jusqu’à 80 % sur les 20 premiers mètres. Sur les 100 m suivants, la pente passe à 75 % et à 70 % sur les 100 derniers mètres. Vous glisserez sur plus de 400 m de long, avec un paysage juste hors du commun. Ces pistes conviennent aux skieurs de niveau intermédiaire et avancé. Par ailleurs, le port d’équipements de sécurité adéquats est toujours recommandé (dont casque).

  • La Face de Bellevarde en Val-d’Isère

(Altitude : 2 807 m/dénivelé : 959 m/pente : 70 %)

Située en Val-d’Isère, la Face de Bellevarde saura vous impressionner avec ses pentes de 70 % et ses 2 807 m d’altitude. D’ailleurs, il s’agit d’une des plus belles pistes du pays. La piste fait près de 3 kilomètres de long, ce qui vous donnera largement le temps d’apprécier cette expérience unique. Réservée aux skieurs de haut niveau, la piste accueille de temps en temps des compétitions nationales et internationales. Vous prendrez plaisir à réaliser vos plus belles figures de glissade sur ses pentes raides et impressionnantes. En effet, cette piste requiert une technicité hors pair, puisqu’elle comprend de nombreux obstacles. Vous profiterez également d’une vue panoramique sur le village à l’arrivée du parcours. Pour y accéder, il faudra se rendre au téléphérique olympique.

Pierre Tabuteau

Pierre Tabuteau est le fondateur du site, Coachme.fr, qui a pour objectif de vous donner les meilleurs conseils pour réussir. Je donne des tuyaux sur le monde de l'entreprise & de l'informatique, qui sont intimement liés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *