Modèle de demande par le salarié, de changement de ses horaires de travail

Modèle de demande par le salarié, de changement de ses horaires de travail

En raison de votre situation personnelle, vous êtes encouragé à demander un nouvel horaire de travail. Vous souhaitez demander à votre employeur un changement de vos horaires de travail actuels parce que vous voulez être plus productif.

[Votre nom]

[Adresse]

[Ville, État, Code postal]

[Nom Prénom ou raison sociale du destinataire].

[Adresse]

[Ville, État, code postal]

Objet : Demande de modification des horaires de travail

Monsieur, Madame,

J’ai l’honneur de vous soumettre par la présente une demande concernant la modification d’une de mes conditions de travail. Je souhaite un aménagement de mon temps de travail, notamment en raison de (expliquez votre demande pour les raisons personnelles qui conduisent à cette mesure).

Je tiens à préciser que ma demande ne concerne qu’une révision de mes horaires de travail dans le cadre hebdomadaire, et ne concerne en aucun cas la durée de mon travail ou ma rémunération, et ne relève donc pas de la modification du contrat de travail.

Je souhaite donc proposer de nouveaux horaires de travail mieux adaptés à ma situation :

– Lundi : heures à heures le matin et heures à heures l’après-midi,

– Mardi : heures à heures le matin et heures à heures l’après-midi,

– Mercredi. Mercredi : heures à heures le matin et heures à heures l’après-midi,

– Jeudi : de quelques heures à quelques heures le matin et de quelques heures à quelques heures l’après-midi,

– Vendredi. Vendredi : heures à heures le matin et heures à heures l’après-midi.

Je reste à votre disposition pour discuter des modalités de mise en œuvre de ma demande. Je suis impatient de vous entendre,

Veuillez accepter, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Ce que dit la loi sur la modification des horaires de travail

En général, à condition de respecter les dispositions légales et réglementaires, l’employeur a le pouvoir de modifier les conditions de travail de ses employés dans le cadre de son pouvoir de direction. Parce qu’il est essentiel que le salarié prenne conscience que l’organisation du travail par l’employeur est une prérogative qui n’appartient qu’à lui, il ne peut s’opposer à ces modifications. Le refus d’un employé est considéré comme une faute qui, si elle n’est pas corrigée, peut entraîner un licenciement et la perte de toute rémunération. Dans les limites de la durée du travail indiquée dans le contrat de travail du salarié, les modifications des horaires doivent être effectuées. Dans le cas contraire, l’autorisation de l’employé est nécessaire. Il en va de même si les horaires de travail sont précisés dans le contrat de travail. Une simple modification des conditions de travail se produit lorsque les heures de travail d’un employé sont ajustées. Pour une durée et une rémunération identique, une modification des horaires de travail qui comprend une nouvelle répartition des périodes de travail dans la journée est considérée comme une simple variation des conditions de travail. (Cass. Soc., 22 fév. 2000, n°97-44.339). Sauf stipulation contraire de votre contrat de travail, il doit accepter ces horaires modifiés sauf s’ils ont été demandés par le salarié. L’accord du salarié est nécessaire si la modification des horaires de travail s’accompagne d’une augmentation ou d’une réduction de la durée du travail, ou d’une modification de la rémunération. L’employeur a le droit de licencier le salarié s’il n’est pas d’accord, car la modification des horaires de travail est considérée comme étant dans l’intérêt réel de l’entreprise. Un changement des conditions du contrat de travail (par exemple, le passage d’un horaire fixe à un horaire variable) constitue une modification de l’accord. Si la demande émane d’un salarié, l’employeur évaluera l’opportunité d’y accéder en fonction de son pouvoir de commandement. Même si cet argument est ouvert à l’appréciation du juge, l’abus de pouvoir sera toujours un moyen de contester un changement d’horaire qui ne serait pas dans l’intérêt de l’entreprise, ou un refus d’accéder à une demande de changement de poste, même si cette notion est soumise à l’approbation du juge (Cass. Soc., 9 juillet 2003 n°01-42. 723).

Nos suggestions pour votre lettre

Présentez cette demande par écrit, accompagnée d’un accusé de réception. Conservez une copie de la lettre (y compris les pièces jointes) et de l’accusé de réception pour toute référence ultérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.