Modèle de demande d’escompte d’un effet de commerce

Modèle de demande d’escompte d’un effet de commerce

Votre entreprise rencontre des difficultés de trésorerie et vous espérez pouvoir escompter des effets de commerce (comme des lettres de change) pour compléter sa trésorerie ? Veuillez rédiger une demande d’escompte en vous inspirant du modèle suivant.

Nom et prénom du dirigeant

Nom de la société

Adresse de la société

                                                                                   Nom de l’établissement bancaire

                                                                                   À l’attention de Madame / Monsieur (nom du conseiller)

                                                                                   Adresse

                                                                                   Ville, date

Objet : Escompte – (Lettre de change / Billet à ordre / …)

Par lettre recommandée avec accusé de réception

Madame / Monsieur,

Conformément à la ligne d’escompte mise en place avec vous en date du …………………… (Précisez la date), je vous prie de bien vouloir escompter (a lettre de change / le billet à ordre) ci-joint(e) :

– Tiré : société …………………………… (Précisez le nom, le N°RCS et l’adresse de la société)

– Montant : ……………………. (Précisez le montant €)

– Échéance : …………………………. (Mentionnez la date)

Je reste disposé à vous fournir toute information complémentaire.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame / Monsieur, l’expression de mes sentiments respectueux.

                                                                                   Nom et prénom du dirigeant

                                                                                   Nom de la société

                                                                                   Signature

Dans quelles situations et dans quels buts peut-on utiliser ce type de lettre ?

Lorsque votre entreprise rencontre ou peut rencontrer des difficultés de trésorerie. Par conséquent, elle espère pouvoir escompter des effets de commerce (comme des lettres de change) pour compléter sa trésorerie.

Si l’entreprise dispose d’un plafond d’escompte et que ses exigences d’escompte satisfont à l’accord accordant le plafond d’escompte, la banque escomptera la lettre de change conformément à l’article 1134 du Code civil.

Si l’entreprise n’a pas de plafond d’escompte dans l’établissement de crédit, elle doit savoir que rien n’oblige sa banque à escompter sa lettre de change : la banque peut l’accepter ou non, selon son montant et sa forme (traite de change, billet à ordre, mandat, etc.), sa connaissance de la solvabilité des clients de l’entreprise et des éventuelles garanties accordées.

La banque peut avoir autorisé le montant de l’escompte par défaut : tant que le montant de l’escompte est normal et la durée est illimitée, il sera considéré comme le montant de l’escompte par défaut. L’avantage de cette remise d’octroi implicite est qu’elle permet à l’entreprise de bénéficier de la protection de l’article 1. L’article 313-12 du code monétaire et financier prévoit que si une banque souhaite supprimer ou réduire les droits d’escompte de la société, elle doit le notifier par courrier et lui donner 60 jours avant de mettre effectivement fin à l’agrément. Le non-respect de cet article engagera la responsabilité du banquier. Si le banquier accepte l’escompte, il créditera la facture sur le compte de l’entreprise, déduction faite des intérêts et des commissions.

Au final, si le débiteur ne paie pas, le banquier renversera l’opération, c’est-à-dire qu’il mettra le créancier dans la même situation que l’escompte n’ayant pas eu lieu, à ses frais, contre son débiteur.

Vous pouvez échanger des courriers avec votre banquier par correspondance générale. Cependant, par mesure de précaution et pour éviter de perdre le support des effets de commerce attendus, nous vous recommandons vivement de l’envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception. La confirmation ci-dessus doit être jointe à la facture et conservée par vos soins pendant 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.