Top 7 des meilleurs logiciels de paie

Si vous êtes comptable, et que vous devez vous équiper d’un logiciel de paie, afin de régler les salaires (dont absences, cotisations, congés payés), vous souhaiter comparer entre elles, les différentes propositions du marché. Du coup, voici notre classement des meilleurs logiciels de paie :

1. PayeMTAE (https://www.mtae.fr/payemtae)

Logiciel intuitif et simplifié, paye MTAE est présent sur le marché depuis plus de 45 ans, il propose un logiciel complet de paie pour les cabinets d’expertise comptable et pour les entreprises.

PAYEMTAE est un produit multi employeurs et multi conventions. Il est possible avec ce dernier d’effectuer des saisies rapides des bulletins au travers de son interface intuitive. Il donne également accès à plusieurs modèles pré paramétrés (restauration, VRP, transport, contrats particuliers, BTP, intermittent du spectacle…). Il arrive à maintenir un contrôle de cohérence de l’ensemble des déclarations.

 Il est capable de gérer les absences, le calcul automatique de l’ancienneté ainsi que les congés payés. L’ensemble des formules de calculs sont constamment mises à jour dans le logiciel avec l’évolution sociale. Il est très facile d’utilisation et rend possible la réalisation de toutes télétransmissions des déclarations sociales au travers d’un portail déclaratif intégré.

Le cout de ce logiciel est dépendant de la taille de l’entreprise. Pour une société qui effectue 240 bulletins de paye par ans est de 34 euros hors taxe par mois pour la maintenance.

2. Payfit (https://payfit.com/fr/)

Il s’agit ici d’un logiciel qui mise sur l’automatisation des taches. Payfit est un nouveau logiciel sur le marché des logiciels de paie. Il est très révolutionnaire, car sa solution est complètement en ligne en mode SAAS et automatisée de la gestion de la paie pour rendre plus simple les formalités liées à la paie des PME et TPE.  On fonction du forfait que vous avez défini, un professionnel paie attitré vous accompagnera au quotidien.

Une assistance en ligne est aussi disponible et vous sera proposée. Les mises à jour ne seront en rien la préoccupation de l’utilisateur, tout se mettra à jour régulièrement en fonction de l’évolution de la législation (code du travail, convention collective, mise à jour de taux…).

Hormis la gestion de la paie, le logiciel Payfit offre un supplément, une interface SIRH qui rend capable les salariés de vérifier leurs soldes congés, les bulletins de salaire, la saisie de ses demandes d’absence ou note de frais et bien d’autres options liées au travail des salariés. Le prix de ce service est de 15 euros par salarié pour la partie paie et 29 euros par salarié avec l’interface SIRH, sans engagement.

3. EBP (https://www.ebp.com/)

EBP propose un logiciel de paie spécifiquement pour les PME. Principalement destiné aux PME/TPE dont EBP paie. Ce logiciel est disponible en ligne et également en monoposte. Il possible pour l’entreprise utilisatrice a le choix entre deux solutions : une solution autonome et une solution accompagnée.

EPB prend en charge le paramétrage du logiciel dans la solution accompagnée tant dit que pour la solution autonome c’est l’entreprise utilisatrice qui s’occupe du paramétrage. Il faut noter que des fonctionnalités supplémentaires sont comprises pour la solution autonome, comme le traitement de masse et le multi établissement.

Hormis le calcul des bulletins de salaire, le logiciel est capable d’effectuer des télédéclarations directes, des déclarations sociales (DPAE, DSN,) ainsi qu’une mise à disposition de documents légaux comme la tenue de registre unique du personnel. Également pour les utilisateurs, EBP met à disposition une assistance téléphonique.

Il est déplorable de noter que son interface très classique manque de modernité à cette ère numérique. Son coût est largement dépendant de la taille de l’entreprise et des spécificités de l’entreprise. Le tarif se voit élaborer en fonction d’un devis avec analyses des besoins par un commercial.

4. Sage Business Clouds (https://www.sage.com/fr-fr)

Le logiciel sage propose une solution de paie en ligne spécifiquement pour les TPE jusqu’à 25 salariés. La solution proposée par sage business cloud offre une gestion simple des paies pour l’entreprise utilisatrice. Avec sa mise à jour règlementé (convention collective, code du travail, etc.) sont faites en ligne sans aucun besoin d’intervention de la part de l’entreprise utilisatrice. Comme solution, elle capable de télédéclaration des déclarations sociales et DSN. Pour toujours assisté les utilisateurs, une assistance technique par des experts paie est incluse dans le logiciel.

Sage business cloud vaut 12 euros par salarié, en fonction du nombre de salariés le prix sera dégressif.

5. ADP (https://www.adp.com/)

ADP dans le milieu de la paie détient une image d’être le gage de la qualité et du sérieux. Cet éditeur, mais à disposition des utilisateurs deux solutions en fonction de la taille de l’entreprise. Il s’agit d’ADP PÉGASE Entreprises qui est adaptée aux TPE et petites PME de moins de 50 salariés et ADP Décidium qui est conçue pour les PME dont la taille est plus importante.

Ces deux solutions s’adaptent parfaitement à leur différent cadre pour un rendu toujours très excellent.  Avec ADP PÉGASE la production de la paie est externalisée ainsi que les déclarations sociales tant dis que pour ADP Décidium tout est fait au sein de l’entreprise utilisatrice et les déclaratifs sont confiés à ADP, la paie dans sa totalité est confiée à ADP.

Ici le coût du logiciel est défini en fonction de la taille de l’entreprise et ses caractéristiques.

6. Cegid (https://www.cegid.com/fr/)

Cegid propose en tant qu’un des leaders sur le marché français un outil performant et complet de gestion de la paie en mode SAAS, Yourcegid ressources Humaines Y2.

Outre la gestion de la paie et des déclarations sociales, la solution de Cegid offre des mises à jour automatique règlementaire, ainsi que le suivi du temps de travail grâce à l’application de gestion des temps et une autre faite pour l’épargne salariale.

Il n’en fait pas exception et comme tous les logiciels paient le cout est défini en fonction de la taille de l’entreprise et de ses différentes spécificités.

7. Fiche-Paie.Net (https://www.fiche-paie.net/)

Ce logiciel se caractérise par sa simplicité, comme l’indique son nom il est uniquement concentré sur les fiches de paie. Au travers de ce service, il vous est possible de créer une fiche de paie en quelques minutes. Grâce au formulaire prévu à cet effet, cette tache rend très simple avec un remplissage des informations du salarié dans le formulaire.

Le site est très efficace et simple d’utilisation comparativement à d’autres solutions en ligne. Le coût du service n’étant pas très élevé il fera faire de grosses économies. Il est aussi clair qu’il manque de fonctionnalité poussée qui se trouve sur plein d’autres logiciels disponibles sur marché.

Questions & Réponses sur les logiciels de Paie

1. Qu’est-ce qu’un logiciel de paie ?

Un logiciel de paie est un programme informatique capable de gérer la paie des salariés. Il offre une automatisation de la collecte des données paies, du traitement et du calcul de ces données, ainsi que la gestion administrative du personnel. Cette collecte d’informations évite de faire des erreurs sur le montant de paiement des heures supplémentaires à payer ou encore acquis. Également les montants des salaires et la gestion du nouveau système de paiement des impôts automatisé. Tous ces paramètres sont traités automatiquement par le logiciel.

Il est impossible pour un service de comptabilité dans une entreprise qui compte plusieurs salariés de fonctionner sans un logiciel de paie. Il en existe en grande quantité sur le marché et chacun est propre à certaines entreprises, car il dispose de plusieurs options pour faciliter la tâche du service comptabilité.

2. Qu’elle est la conformité de gestion d’un logiciel de paie ?

Le logiciel de paie a pour objectif au sein d’une entreprise de simplifier les procédures de paiements des travailleurs et d’effectuer sur la même lancée des économies d’échelle au niveau organisationnelle de l’entreprise. Ceci dans l’objectif primaire de toujours être conforme à la réglementation en vigueur. Une mise à jour régulière des logiciels de paie est nécessaire pour une application automatique des différents changements qui puissent être décidés par les régulateurs : baisse du taux d’imposition ou de charges, nouveau format de fiche de paie, primes.

Le logiciel doit être capable d’une grande réactivité, car certains salariés, dont la situation familiale et personnelle, se déclarent changer sur le site des impôts, provoque un changement du taux d’imposition. Ce possible changement du taux d’imposition doit être pris en charge rapidement par l’entreprise pour un respect de la conformité.

3. Quels sont les types de logiciels de paies disponibles sur le marché ?

Il est plus qu’évident que le choix du logiciel de paie doit être réalisé d’un commun accord entre le DSI et le service de comptabilité. Ces derniers ayant bien évidemment leurs différentes problématiques rencontrées au quotidien. Les deux grandes familles présentes sur le marché des logiciels de paie sont : les logiciels sur poste et ceux en « software as a service » en abrégé SAAS.

Les logiciels sur poste ne sauraient être accessibles pour toutes les entreprises, car relevées d’un investissement très élevé. Il faudra pour ce dernier effectuer l’achat du logiciel pour son utilisation au sein de l’entreprise. Celui-ci est dès lors indépendant d’un prestataire sauf pour ce qui concerne la maintenance du logiciel en lui-même, et du service après-vente. 

Contrairement au premier, le système SAAS n’est pas installé sur un poste de l’entreprise, mais s’y connecte à distance via à une connexion internet. Dans la majeure partie des cas, le prestataire dispose d’un service cloud par lequel il octroie un accès à ses clients. Dans cette éventualité il s’agit pour l’entreprise de payer un abonnement mensuel ou plutôt annuel.

Ces deux types de solutions comportent certains avantages et inconvénients. D’où il important de se rapprocher de son DSI ou d’un spécialiste dans la vente de logiciel de paie qui pourra mieux vous orientez sur la meilleure solution en fonction de vos besoins.

4. Quels sont les différents avantages proposés par un logiciel de gestion de paie ?

Il existe de nombreux avantages à se munir d’un logiciel de paie. Mais pour profiter de ces atouts, l’entreprise doit au préalable faire une profonde analyse de ses processus existants et voir dans quelles mesures certains peuvent être automatisés sans causer un quelconque risque pour les équipes.

Une meilleure maitrise du processus lié à la paie

Le logiciel de paie est avant tout la meilleure solution pour n’importe quelle entreprise qui tient à s’occuper elle-même de toutes les procédures inhérentes à la paie de ses salariés. Il permet de faire d’énormes gains de temps puisqu’il exclut le recours à un prestataire.

Il facilite grandement l’établissement des fiches de paie, l’estimation des déclarations à faire auprès des autorités ainsi que la mise en œuvre du décompte pour les jours de congés avec soldes. Il est aussi capable de vous notifier des erreurs dans votre gestion de paie, et ce dans le but de les rectifier en temps et en heure.

Une mise à jour constante du logiciel de paie

Le logiciel de paie est la solution la plus adaptée et qui offre de constantes mises à jour, et ainsi vous serez toujours en accord avec les exigences légales et comptables en matière d’établissement des salaires.

L’exploitation de vos données sociales

L’ensemble de vos données sociales sont une mine d’informations, si elles sont bien exploitées. Elles améliorent grandement le pilotage de vos ressources humaines. D’autres logiciels de paie proposent des modules de reporting afin de produire les états de contrôle légaux et stratégiques indispensables.

Réduction des risques d’erreurs humaines

Vis-à-vis des multiples évolutions légales et conventionnelles, le maintien de la gestion de paie conforme se rend un peu plus difficile.  Hors grâce au logiciel de paie :

  • Une mise à jour rapide des règles sociales et conventionnelles automatisées
  • Grâce à une centralisation des données, les données sociales sont fiabilisées et sécurisées (ce qui tout double saisi)
  • Grâce à l’automatisation fournie par le logiciel de paie, les risques d’erreurs dans les calculs de paie et d’oubli de transmission des déclarations (DSN) sont fortement réduits.

Un gain de temps pour les équipes de paie

La mise en place d’un nouveau logiciel de paie a pour but au sein d’une entreprise de renforcer la productivité des équipes en leur rendant les tâches plus simples. Une automatisation des activités chronophages à faible valeur ajoutée et la suppression des taches intermédiaires offrent aux équipes un meilleur temps de concentration sur les activités d’analyse, d’assistance juridique ou de veille sociale.

Le coût de la solution s’avère très raisonnable lorsque l’on se rend compte du support qu’elle apporte aux entreprises au travers de ses différents atouts et automatisations des tâches. Il fait énormément gagner en productivité et de réduction des tâches administratives. Il est simplement le logiciel qu’il vous faut pour l’édition simple et facile de vos fiches de paie ainsi que de la gestion des salaires de votre équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.