Lettre de demande de renégociation de la prime d’assurance à l’assureur

Modèle lettre de demande de renégociation de la prime d’assurance à l’assureur

Une compagnie d’assurance peut accepter ou refuser votre demande de renégociation de vos primes selon les termes d’une police. Comment obtenir les meilleures conditions d’assurance ? Comment pouvez-vous économiser de l’argent sur vos primes ? Lettre de demande de renégociation des primes d’un contrat d’assurance.

Modèle type

Lettre recommandée avec avis de réception

[Votre nom]

[Adresse]      

[Ville, État, Code postal]

            Assureur

Adresse Code postal/ville

Date

Objet : Demande de renégociation des tarifs à la baisse

N° client :(notez ici votre numéro de client si vous êtes déjà client de l’assureur)

N° de police (notez celui de la/les polices concernées par la renégociation)

Situation 1 : Vous souhaitez obtenir des taux plus bas tout en conservant la même couverture.

Madame, Monsieur,

Nous travaillons ensemble depuis (indiquez le nombre d’années que vous collaborez avec cette compagnie ; si vous avez moins d’un an, commencez votre lettre par la phrase suivante).

J’ai souscrit des polices d’assurance auprès de vous (énumérez les polices d’assurance que vous avez souscrites auprès de cette entreprise).

Cela illustre parfaitement mon engagement envers votre compagnie.

Facultatif :

En outre, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas soumis de demande depuis mon adhésion il y a quelques années.

Je suis toutefois d’avis qu’ils n’ont pas encore été récompensés.

En effet, les primes d’assurance que je paie chaque année pour l’ensemble des polices d’assurance acquises par l’intermédiaire de votre cabinet représentent une part importante de mon budget.

Je suis très intéressé par l’obtention d’une réduction sur mes tarifs, et j’apprécierais que vous puissiez m’aider.

Serait-il possible pour vous de me faire parvenir vos idées ?

Je me réjouis d’avoir de vos nouvelles et je me ferai un plaisir de répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes salutations distinguées.

Situation 2 : Vous souhaitez demander une réduction des tarifs en réduisant vos couvertures.

Nous collaborons depuis (indiquez le nombre d’années pendant lesquelles vous avez travaillé avec cette entreprise ; si c’est moins d’un an, commencez votre lettre par la phrase suivante).

J’ai souscrit une assurance auprès de vous (énumérez les polices d’assurance que vous avez souscrites auprès de cette entreprise).

Ma prime d’assurance est maintenant bien au-dessus de mes moyens.

C’est pourquoi je voudrais la diminuer, notamment en augmentant les franchises et en diminuant les garanties, en particulier celles de (notez les garanties qui, selon vous, pourraient être éliminées de ce contrat ; indiquez-les dans le prochain contrat).

Serait-il possible pour vous de me faire parvenir vos idées ?

Je me réjouis d’avoir de vos nouvelles et je serai ravi de répondre à toutes vos questions.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes salutations distinguées.

 [Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Conseils :

Votre assureur peut augmenter vos franchises afin de réduire vos primes. Toutefois, soyez conscient des conséquences de cette option si vous avez un risque élevé de présenter des demandes d’indemnisation.

Quand faut-il écrire une lettre de demande de renégociation ?

Vous êtes un consommateur qui a souscrit une police d’assurance offrant une couverture adéquate. Cependant, les primes et/ou les franchises vous semblent excessivement élevées par rapport aux risques que vous présentez. Vous souhaitez que votre assureur diminue votre prime d’assurance. Surtout si vous êtes en difficulté financière et que vous n’êtes plus en mesure de payer les frais de la compagnie d’assurance.

Ce que dit la loi sur la renégociation d’une police d’assurance

Le code des assurances ne prévoit pas de dispositions pour la renégociation du contrat. Vous êtes, comme votre assureur, libre de le faire dans ce cas. En pratique, il est toujours lié à la compagnie d’assurance qu’il représente, il y a donc de fortes chances qu’il ne puisse vous proposer que des contrats de base avec des tarifs préétablis. L’invitation à entamer des négociations est établie par la jurisprudence, il s’agit donc pour les cocontractants de respecter leur obligation de bonne foi. Le reste des clauses est laissé à la discrétion des parties. C’est à elles de décider si elles négocient avec des tiers ou non. En termes de format, il n’y a pas de restriction. Attention toutefois, tout au long des discussions, à ne pas vous engager dans des clauses restrictives (interdisant des choses comme  » j’accepte « ,  » j’adhère… « ) et à vous focaliser sur les points de la proposition de l’assureur qui ne vous conviennent pas :

« Je voudrais que cette clause disparaisse. »). Vous devez veiller à rester dans les limites de la négociation aussi longtemps que possible, jusqu’à ce que vous vous soyez mis d’accord sur un article et un prix. Une fois l’accord conclu, votre assureur vous délivrera un avenant à votre contrat d’assurance ou vous demandera peut-être de souscrire une nouvelle police, rendant l’ancienne invalide.

Nos suggestions pour votre lettre

Rien ne garantit le succès de votre demande… le résultat est entre les mains de votre agent d’assurance. Si vous n’avez pas de réponse de sa part dans les deux semaines, n’hésitez pas à rappeler et à vous renseigner sur les mesures qu’il a prévues. Un juge pourra par la suite être éclairé par les échanges écrits entre l’assurance et vous-même sur les intentions des parties en cas de litige contractuel concernant l’interprétation du traité. Par conséquent, il est fortement conseillé de conserver une copie de tous les courriers échangés avec votre assureur, à la fois pour vous aider ultérieurement en cas de problème et aussi pour pouvoir les présenter comme preuve si nécessaire. Il est dans votre intérêt de correspondre avec une lettre recommandée et un accusé de réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.