Lettre de demande de rattachement du conjoint/partenaire/concubin à une mutuelle santé complémentaire

Modèle de lettre de demande de rattachement du conjoint/partenaire/concubin à une mutuelle santé complémentaire

Lettre de demande de rattachement à une mutuelle santé complémentaire du conjoint. Comment rédiger une demande de rattachement de votre conjoint, partenaire ou concubine à votre assurance maladie complémentaire ?

Modèle type

Lettre recommandée avec avis de réception

[Votre nom]

[Adresse]      

[Ville, État, Code postal]

Nom de la mutuelle santé complémentaire

 [Adresse]

[Ville, État, code postal]

[Date]

Objet : demande de rattachement du conjoint

Madame, Monsieur,

J’ai souscrit un contrat de mutuelle santé complémentaire le (précisez la date à laquelle vous avez souscrit votre contrat).  Je souhaite inclure mon (préciser le conjoint, partenaire, cohabitant) dans cette assurance afin qu’il/elle bénéficie désormais de la même couverture que pour moi et à cet effet, je vous envoie une copie de sa carte de sécurité sociale.

Je vous serais reconnaissant de me faire savoir si cela modifiera mes taux de prime et, dans l’affirmative, de m’informer de vos nouveaux taux.

Je suis à votre disposition pour vous fournir toute information complémentaire.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

.

[Votre signature]

[Votre nom en lettres moulées].

Pièces jointes :

Une copie de l’avis d’incapacité,

Copie des conclusions du médecin du travail, copie du certificat médical

Quand dois-je utiliser cette lettre type pour demander le rattachement ?

Vous souhaitez inscrire votre conjoint, partenaire ou cohabitant à votre assurance maladie complémentaire. Vous devez donc vous adresser à la compagnie qui vous assure déjà dans ce domaine. Ce formulaire vous aidera à le faire.

Ce que dit la loi sur le rattachement du conjoint, du partenaire ou du concubin à un régime de mutuelle de santé complémentaire.

Le conjoint, le partenaire ou le concubin peut, s’il le souhaite, souscrire une assurance maladie complémentaire pour l’assuré, qu’il le fasse à titre individuel ou par l’intermédiaire d’une entreprise. En contrepartie, l’assuré doit payer une cotisation plus élevée. Dans le cas de l’assurance maladie d’entreprise, qui est généralement obligatoire, le conjoint peut conserver sa propre assurance maladie s’il le juge plus avantageux. Si vous êtes couvert par une assurance maladie complémentaire dans le cadre d’un contrat collectif souscrit par votre entreprise, vous devez vérifier que vous avez le droit de demander l’inclusion de votre conjoint et que cela n’entraîne pas un coût trop élevé, car certains contrats collectifs sont coûteux pour les conjoints. Les démarches à effectuer dépendent de la mutuelle en question.

Nos suggestions pour votre lettre.

Pour ajouter un conjoint, un concubin ou un partenaire non marié, vous devez en informer votre mutuelle et envoyer le document qui vous lie. Demandez à votre conseiller quel type de document (livret de famille, certificat de PACS, etc.) sera utilisé pour prouver votre lien de parenté. Dans le cas d’un contrat individuel, si vous souhaitez ajouter votre conjoint (ou vos enfants), l’assureur peut vous imposer une augmentation de vos cotisations. Vous devez donc vérifier s’il ne serait pas plus avantageux de souscrire une mutuelle familiale, qui couvrirait effectivement chaque membre de votre famille. Dans le cas d’une mutuelle d’entreprise, assurez-vous que votre contrat obligatoire vous donne accès à une couverture commune pour votre famille avec votre entreprise, même si elle est fréquente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.