mousse accoustique

Les 7 critères d’une bonne mousse acoustique

Les 7 caractéristiques clés, afin de bien choisir sa mousse acoustique (pour insonoriser un pièce, si vous y faites de la musique ou du bruit)  

1. l’utilité de la mousse acoustique :

La mousse acoustique est un isolant phonique caractérisée par sa capacité d’absorber le son. Lorsqu’elle est installée sur les parois des murs d’une pièce, le son produit dans cette dernière n’est plus perceptible de l’autre côté.

Pour le choisir, il faut donc évaluer les caractéristiques de la pièce ou le lieu elle sera installée. Est-ce pour insonoriser un studio, une salle de cinéma ou une pièce quelconque ? En fonction de ces aspects, vous devez choisir en conséquence la mousse qui correspond. Il faut donc une étude préalable du lieu à insonoriser pour ne pas voir dans un temps records vos plaques non satisfaisantes.

2. La surface à insonoriser

Le choix de la mousse acoustique doit aussi prendre en compte la forme de la surface à insonoriser. En effet, il faut reconnaître qu’il existe plusieurs formes de mousses acoustiques :  en forme de dalle, de rouleaux ou de panneaux recouverte d’alvéoles, de picots, de chicanes, de triangles, de cylindres, de pyramides,…

Ces différentes formes combinent esthétisme et performance car elles permettent non seulement de rendre plus attrayante la pièce mais aussi de déterminer en fonction de la forme choisie le type de sons qu’elle peut absorber. Il vous revient donc de demander à votre fournisseur d’amples informations concernant les différentes formes afin de savoir laquelle parmi elles correspond à vos besoins.

3. L’efficacité de la mousse acoustique

Pour réussir à insonoriser la pièce ou l’endroit choisi et avoir une isolation phonique parfaite, il faut d’abord déterminer la fréquences à laquelle les bruits sont produits (basses, moyennes, hautes). En effet, lorsque la fréquence est élevée, il faut prévoir une mousse acoustique épaisse.

Aussi, le coefficient de réduction de bruit (Noise Reduction Coefficient) permet de connaître le niveau de performance d’un mousse acoustique et son indication est par jeu de fréquence. Il est de façon générale compris entre le chiffre zéro et le chiffre un et est souvent marqué sur la fiche de produit. Au fur et à mesure qu’il est tout près de zéro, la performance de la mousse acoustique accroît.

Il existe également un autre coefficient connu sous le nom de coefficient de l’absorption du son (Sound Absorption Coefficient) qui ne figure pas souvent sur la fiche produit mais est un coefficient déterminant de la valeur de la mousse acoustique. Si vous avez des difficultés à connaître la performance d’une mousse acoustique, nous vous conseillons de vous tourner vers les blouses classiques en lui ajoutant d’autres éléments spécifiques comme les pièges à basse fréquence, des panneaux suspendus pour l’absorption efficace des sons.

4. La matière ayant servie à la fabrication de la mousse acoustique

Plusieurs matières entrent dans la fabrication des mousses acoustiques. Nous avons le polyuréthane, le polyéthylène et la mélamine. Il faut reconnaître que ces matériels sont de véritables produits non combustibles qui assurent la sécurité en cas d’incendie.

Le polyéthylène et le polyuréthane sont utilisés dans le cas des mousses acoustiques bas et moyens de gammes tandis que la mélamine est utilisée pour fabriquer les mousses haut de gammes. Il faut donc, en fonction de vos besoins et du budget, choisir la matière qui vous arrange le mieux.

5. Le design et la finition de la mousse acoustique

Le design de la mousse est un facteur entrant dans l’esthétique de cette dernière. Si la mousse veut être utilisée dans un lieu public comme un studio, une salle de cinéma, il faut vraiment que le design soit attrayant. Il en existe une variété de design comme suscités (triangle, pyramide, picots, alvéoles, etc.) et différentes couleurs pouvant rendre plus agréable le lieu sur lequel elle veut être installée.

6. L’environnement à insonoriser

L’autre aspect à ne pas négliger lors de l’achat de la mousse acoustique est l’environnement où elle veut être installée. L’environnement regroupe les caractéristiques de la pièce ou l’endroit où on veut l’utiliser. S’il s’agit d’une pièce humide, il faut choisir la mousse en connaissance de cause pour ne pas voir se développer sur les mousses des moisissures ou des traces d’humidité parce qu’elle est reconnue pour sa capacité d’absorber l’humidité.

Ainsi, dans ce cas précis, nous vous conseillons d’opter pour les mousses acoustiques alvéolaires ou lisses possédant une bonne étanchéité et compatibles aux milieux humides.

7. Le prix de la mousse acoustique

En dernière position, le prix est un point déterminant qu’il ne faut pas oublier dans le choix de la mousse acoustique. Selon votre budget, orientez votre choix vers une mousse qui ne vous vide par le portefeuille mais qui respecte le rapport qualité-prix.

Il faut aussi noter sur les mousses acoustiques à base de mélamine sont plus onéreuse que celles en polyéthylène et polyuréthane. Ces dernières sont aussi d’une qualité remarquable et sont reconnues pour leur efficacité et sont même les plus utilisées dans les studios et salle de cinéma.

Vous pouvez également vous référer aux avis et commentaires d’autres internautes sur les sites e-commerce pour avoir plus de certitude sur le produit choisi. Il peut s’agir d’une grande aide vous guidant dans le choix.

8. Les mousses acoustiques les plus vendues

Voici les 3 marques de mousses acoustiques les plus vendues sur le net, notamment car elles proposent les meilleures avis et retours clients :

Si vous avez des questions / suggestions, vous pouvez le faire dans les commentaires ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.